vendredi 27 mars 2020

Coucous

DSC05053

Coucous au bord du Grand Morin. J'avais en tête des mots polémiques que je n'écrirai pas. Rien directement contre celles qui me lisent quotidiennement mais l'envie de moquer toutes celles et tous ceux qui avaient jeté leur blog aux orties en faveur d'Instagram et qui viennent de retrouver le chemin de leur espace personnel pour tenir leur journal de confinement. Il faut bien tuer et conjurer ce temps devenu trop long depuis leur fenêtre ou leur balcon. Dire aussi que je ne participe plus collégialement au bouquet du vendredi car, ayant fait trop souvent l'école buissonnière, je suis devenue persona non grata chez la maîtresse d'école. Tant pis. Rien ne m'empêche de vous offrir ces coucous pour vous souhaiter un bon weekend, histoire de garder des repères dans un quotidien qui, depuis bientôt deux semaines, en manque terriblement. Finalement, j'ai écrit en version soft ce que j'avais sur le coeur. Comme quoi, une photo est parfois inspirante.

Posté par Armelle-L à 07:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


samedi 21 mars 2020

Confinement au bord de l'eau

PhotoCollage_1584626821935

Où je vivais auparavant, il n'y avait rien à faire, rien a voir. Autour c'était les corbeaux qui croassent et la Beauce. Hormis pour les courses alimentaires au Markett a cinq kilomètres de ce que je qualifiais de tombeau, nous vivions déjà en vase clos. Cinq longs mois a regarder tomber la pluie et écouter hurler le vent avec des coupures électricité et internet quasi hebdomadaires les derniers temps. C'est pour cette raison que nous avons déménagé. Alors ce confinement au bord de l'eau, en périmètre de notre nouvelle maison, nous le supportons plutôt bien pour l'instant. Pour le moment, c'est côte aménagements intérieurs que ça pêche. La maison est atypique et faute de pouvoir faire appel à autrui, nous n'avons pas réussi à monter certains meubles a l'étage. Magasins de bricolage, d'ameublement et décoration sont fermés alors le soir venu, j'ai des coups de blues. Bref, ce confinement je le vis a la fois bien et mal... En attendant des jours meilleurs voici une carte postale de notre promenade autorisée quotidienne.

Posté par Armelle-L à 07:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 19 mars 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #40#

IMG_20200315_144805

Coulommiers, avant le confinement, avant l'interdiction de se promener librement en regardant le nature s'éveiller à l'approche du printemps. L'ile du Parc des Capucins, ce jour là, était fermée au public non pour cause de coronavirus mais pour laisser, simplement, les cygnes s'accoupler. Le ciel était limpide. Hélas, il n'allait pas tarder à se charger de lourdes menaces pour ceux épris de liberté.

pdt40

Nous avons déménagé d'extrême justesse. A quelques jours près, nous restions dans notre campagne. Peut-être cette période contraignante y aurait-elle été moins oppressante avec le fleurissement des jonquilles au jardin. Emménagement chaloupé à cause d'une bourde d'EDF qui avec GRDF se tire dans les pattes. Là encore, mon acharnement à les harceler a payé car j'ai réussi à me faire rétablir le gaz, le vendredi 13 en place d'une date indéterminée envisagée par leurs services. Une nuit à l'hôtel à leurs frais plus loin, nous prenons nos marques bon an, mal an compte tenu que tous les magasins de bricolage et de décoration ont portes closes. On fait avec ce qu'on a sous la main.

IMG_20200318_094035

Nous tentons de nous organiser au jour le jour. Hier matin, nous avons réussi à faire un petit marché. Je me souviens, l'été dernier, avoir beaucoup râlé après ce marché. En ces temps de confinement, j'apprécie de trouver à leur poste ces petits producteurs locaux, sourire aux lèvres malgré tout. Nous adaptons notre alimentations à notre faible activité physique. J'avais prévu pour l'arrivée du printemps de mettre fin à cette rubrique pour quelques chose de nouveau. Ca attendra des jours meilleurs. Tenez bon.

jeudi 20 février 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #38#

IMG_20200218_152500

Les Buttes Chaumont hésitent entre rose et gris. Je n’affectionne pas particulièrement ce quartier où, je suis pourtant propriétaire d’un petit appartement dont nous avons signé le compromis de vente, hier, non sans réserves sur l’issue de la transaction.

pdt38

IMG_20200218_160245

D’une vie à une autre. D’une virée à Provins, la semaine dernière, à ce marathon parisien – une heure trente pour aller du métro Laumière à la Porte d’Aubervilliers. Paris, ville fiévreuse et sale où nous avons eu le sentiment désagréable d’être pris pour deux vieux cons.  De choux d’ornement dans les massifs à Villenauxe la Grande à ce fleuriste de la rue de Meaux dans le 19ème arrondissement. Et ce café trop âcre ajouté à pas mal d’amertume. Se battre et se défendre, encore et encore, pour que tous nos efforts passés n’aient pas été vains. Affaire à suivre…

Posté par Armelle-L à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 17 février 2020

Nouveau départ

IMG_20200217_112000

Après la pluie, vient le beau temps dit-on. Après la tempête, le gris s’est dilué pour laisser place au ciel bleu… entre deux averses. Giboulées en avance comme le printemps au jardin. Primevères, jonquilles, jacinthes et cerisier en bourgeons ne demandent qu’à illuminer mon morne quotidien. Dans un mois, probablement, nous aurons à nouveau changé d’adresse. Cela devrait être un réel soulagement car cette vie en rase campagne ne nous convient vraiment pas. La semaine qui débute s’annonce décisive sur bien des plans. Nous avons fermé des portes pour un nouveau départ. Bon début de semaine.

Posté par Armelle-L à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 7 février 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #37#

IMG_20200205_092927

La semaine qui s'achève a été étrange. Quatre jours durant, nous avons été privés d'internet et de téléphone. Chez l'Agrume on nous a prêté un boitier 4G en invoquant des travaux pour la fibre sur notre secteur. Bien m'a pris d'appeler le service dépannage. C'était une panne. Un technicien est intervenu et tout est rentré dans l'ordre rapidement. Pour tuer le temps et profiter de quelques rayons de soleil, nous sommes allés nous balader dans le Perche du côté de Senonches.

pdt37

Coup de coeur pour ce qui semblerait être un jeune yack dans son champ. Il m'a regardé sur le bord de la route, interrogatif. Fêter la Chandeleur avec de la roussette, spécialité chartraine. Sincèrement, je préfère les bugnes. Sinon, Jules a fait des crêpes et nous nous sommes régalés. Dans les jardins, la nature est en avance à l'image de ces petites fleurs violettes. On m'a dit sur Instagram qu'il s'agissait de crocus. C'est charmant.

IMG_3245

Tournez manèges à Chartres avec ce carrousel pimpant sur la palce des épars. Dernière photo de mon petit IPhone 4 dont j'ai du me séparer en début de semaine pour cause d'obsolescence totale. La plupart des applis sont devenues invalides, lundi matin. Depuis, j'étrenne et je traine un nouvel engin lourd comme un âne mort au fond de mon sac à main. Trop grand mais c'est la norme à présent. Sa seule fontion qui m'amuse est un podomètre. Ca me force à marcher plus car je suis loin des 10.000 pas quotidiens recommandés par les professionnels de santé. Pour les photos, malgré davantage de pixels, il me déçoit un peu. Bon weekend à vous. Dimanche, je reçois les enfants.

Posté par Armelle-L à 07:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 4 février 2020

Je vais bien, ne vous en faites pas...

2007

C'est avec cet intitulé et cette photo prise à Meaux, en bord de Marne, que j'ai écrit le premier billet de mon premier blog, il y a douze ans ce mardi. Explosée en vol, professionnellement, j'ai cherché un moyen de m'exprimer pour ne pas imploser. Mes filles m'ont dit "bloguer". J'ai cherché et j'ai trouvé. Dire que quelques jours auparavant, je ne savais rien de ce que cachait ce verbe et, moins encore, le conjuguer à tous les temps du présent de l'indicatif au passé composé trop souvent imparfait. Que de chemin parcouru, que de belles et moins belles personnes croisées sur cette route virtuelle. Difficile, en quelques lignes, de synthétiser tout ce que bloguer m'a apporté. Ce que je retiens, c'est le lien amical tissé avec nombre d'entre vous même si je ne vous ai pas toutes rencontrées dans la vraie vie. En effet, isolée par un métier masculin dans un monde d'hommes, je n'avais plus d'amie avec un E depuis le lycée. Dans le boulot, peu de consoeurs ou alors quelques viragos prêtes à tuer père et mère pour se distinguer. J'ai souvent été contrainte par mes supérieurs de "traiter" mes assistantes comme des "subalternes". Je suis donc infiniment heureuse et fière d'être "amie" avec certaines d'entre vous depuis près de dix ans. Ca compte dix ans. Alors merci pour votre fidélité. Grâce à vous, je vais bien, ne vous en faites pas... 

Posté par Armelle-L à 07:06 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 30 janvier 2020

Trois ou quatre choses #3#

3ou43

C'est la rubrique sous ce format qui pue l'hiver et l'ennui. Rubrique dont je n'ai usée que trois fois. Rubrique à meubler pour tout dire et ne rien dire ou si, dire la profonde nostalgie de ma terrasse en banlieue à voir fleurir mon camélia de Noël laissé en pension chez ma fille quand nous avons déménagé. Je ne l'ai pas repris car dans mon nouveau chez moi, exposition et climat le tuerait à coup sur. Et en plus, la photo est floue car prise derrière le carreau tellement il faisait froid, ce jeudi là. Jeudi là où nous avons rendu visite à Petit Filou pour tirer avec lui et sa maman, les rois. Galette traditionnelle primée du même boulanger eurelien que la brioche des rois. Tout aussi délicieuse. Et puis, ce dessert passe-partout à la poire et aux amandes que je n'avais pas servi depuis bien longtemps.

Posté par Armelle-L à 07:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 10 janvier 2020

Mimosa, camélia et autres considérations

IMG_3166

Longtemps, j'ai fleuri mon blog le vendredi pour honorer le rendez-vous hebdomadaire chez Nelly. Nouvelle année et retour aux jolies choses de la blogo avec, ce vendredi, du mimosa et un camélia d'hiver chez le fleuriste de Nogent le Roi. Samedi dernier, après la debauche de sapins et de décos de fête, j'ai trouvé cette brassée de presque printemps vivifiante. Ensuite, comme tous les débuts de mois de janvier, j'ai trouvé la semaine longue comme un jour sans pain. J'ai lu un peu partout le "haka" du "gang des blogueuses couturières". J'ai voulu écrire en ce ce sens et rallier leur cause avant de me raviser. Sortir des griffes d'Instagram nos pauvres blogs. Tout ce qu'elles écrivent et décrivent, j'ai vécu. J'ai la lucidité de penser que tout ça ne sera qu'un feu de paille à l'image de nos résolutions de début d'année car Instagram possède un pouvoir grisant que nos blogs n'ont pas ou n'ont plus. Chimère ? L'avenir nous le dira. Et puis, je ne suis pas à proprement parler une blogueuse couturière. Disons que je m'occupe à me créer quelques vêtements pour étoffer ma garde-robe. Humeur chagrine ? Non, réalisme et simple spleen de janvier. Bon weekend à tous.

Posté par Armelle-L à 07:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 23 novembre 2019

Toi aussi, t'étais moche en 90 !

DSC05809

L'autre jour, en mal de loisirs, j'ai revu avec délice le film Tatie Danielle. Comment ne pas être hilare devant les looks de Karine Viard et Catherine Jacob ? Tenues vestimentaires et make-up. J'avais oublié la tendance du vert salade en couche bien épaisse sur les paupières. Et puis, cette publicité de SEAT et le slogan qui va avec m'ont replongée dans mes archives. J'ai cherché précisémment une photo de moi en avril 1990, date de sortie du film culte d'Etienne Chatillez. On aurait pu s'attendre à pire car j'ai eu pire, un ou deux ans, auparavant. J'avoue que mon coiffeur d'alors chez JLD Coulommiers a été de bon conseil. J'ai succombé à cette mode d'alors, la permanente mais Didier (je me souviens de son prénom car je n'ai jamais retrouvé depuis un aussi bon coiffeur) m'a dissuadé du sacrilège en conservant ma belle longueur d'alors. On n'échappe, cependant pas, aux pulls en mohair façon Anne Sinclair. Qui se souvient encore de son magazine politique du dimanche 7 sur 7... et de ses pulls aussi ! Je porte du home made car le gilet et le pull en dessous était tricotés par mes petites mains. Malgré mes trois enfants, j'avais du temps. Pas d'internet, pas d'Instagram, rien de chronophage si on excepte le bavardage de ma factrice et le café de 13 heures chez une amie avec en toile de fond les Feux de l'Amour... Bref, toute une époque. Si toi aussi, t'étais moche en 90, je te lance le défi, photo à l'appui, d'en parler sur ton blog ! Bon weekend à tous.

Posté par Armelle-L à 07:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,