<$CBTagMedias$>
jeudi 25 octobre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #16#

IMG_0501

Vous souvenez-vous ? C'est avec lui que j'ai débuté, en mai, cette rubrique. Elle vous plait, j'en suis heureuse. Mansart toujours fidèle à son poste sur la place Alexandre 1er de Serbie, dimanche matin, dans la lumière d'un automne déjà avancé. Je gage que la ville de Versailles ne tardera pas à l'habiller pour Noël. Ils étaient en train de suspendre les guirlandes lumineuses, l'autre jour. Finalement, retour à nos vieilles habitudes avec notre marché dominical. D'une part pour économiser le prix du stationnement et d'autre part, pour éviter les embouteillages.

1pdt16

Des dahlias d'un rouge peu commun sous les derniers feux de l'été indien. Et puis, envie de piquer une coup de gueule après tous ces nouveaux prédicateurs qui entendent nous convertir au vegan ou autres délires alimentaires. Commencer déjà par mieux consommer et moins gaspiller. Mon petit producteur de légumes du marché Notre Dame a souffert du manque d'eau cet été. Ses produits sont petits mais non moins goûteux. Cette coeur de boeuf en carpaccio était divine. Ne rien jeter, ne rien gâcher et faire des sablés avec des chutes de pâte à tarte. Noël s'installe dans les magasins. Inspiration déco chez Bouchara pour ma table de fête. Cette année, ça sera blanc et or.

IMG_0504

Rêver, en devinant derrière cette hautes fenêtres à la françaises de beaux intérieurs qui s'allument de lumière douce, la nuit tombée. Je suis hyper sensible à la lumière artificielle et quand les jours se font plus courts, rien ne me déprime tant que les éclairages gris et blafards. La couleur bois n'a plus la côte. On préfère le blanc, le gris, le noir. Très peu pour moi. Je rêve parquet, moulures, cheminée pour ma future maison. Comme pour mes robes, je reste classique. C'était la minute déco de celle qui cherche toujours le home sweet home de ses rêves...