<$CBTagMedias$>
mercredi 29 mai 2019

Soirée guinguette

DSC05062

Parce que la vie continue, nous étions conviés, samedi soir, à l'anniversaire de Monsieur Gendre sur le thème d'une soirée guinguette. Là encore, nous avons eu énormément de chance avec la météo car ce n'était pas gagné quand nous sommes arrivés en début de soirée. Contre toute attente, nous avons réussi à diner en extérieur et bien nous amuser. Moi, en tout cas, cela m'a bien changé les idées.

IMG_1456

soirée guinguette

IMG_1450

Chiens chauds, frites, salades et superbes tartes aux fraises et fruits rouges réalisées par ma fille. Quarante bougies ont été soufflées allègrement avec l'aide de Petit Filou, expert en la matière. A l'heure où paraitra ce billet, je serai en Seine et Marne pour signer mon bail et récupérer mon nouveau home sweet home. Dire aussi que malgré le triste décès d'une dame à cause de la listeria qui se serait trouvée présente dans un fromage de Coulommiers de la Fromagerie de Saint Siméon, je continuerai à manger des fromages au lait cru. Celui-ci venait de chez Rouzaire mais durant plus de vingt ans, j'ai acheté mon fromage dans la laiterie incriminée comme tant d'autres briards et, jamais, personne n'a été malade... 


jeudi 23 mai 2019

Coulommiers, jour de marché

DSC05020

Non, nous ne sommes pas allés, hier, à Coulommiers pour des raisons immobilières. La vie continue et nous sommes invités, samedi, à une garden-party. Nous sommes chargés du fromage. C'est donc sous un soleil radieux que nous sommes allés nous fournir en Coulommiers, Brie de Meaux fermier et tomme de Seine et Marne du Château de Ferrière. Plaisir de longer le Grand Morin pour rejoindre le centre ville.

DSC05021

DSC05022

IMG_1425

Coulommiers, jour de marché. Bien entendu, celui du dimanche est plus important que celui du mercredi. Une fois nos provisions faites, nous nous sommes posés chez Mouilleron, institution locale, pour une pause café bien méritée car nous avions quitté Paris très tôt pour éviter les embouteillages. Les pains au chocolat sont toujours aussi bons. J'ai pour excuse de monter plusieurs fois par jour mes six étages sans ascenseur...

DSC05016

DSC05017

J'avais oublié que cette ville à 60 kilomètres à l'est de Paris était belle et si tranquille. Lever les yeux vers la tour de cette ancienne prison située sur une ile du Grand Morin, désaffectée et transformée en une très belle bibliothèque municiaple. Et parce que je vais pas mal bouger dans les jours à venir, sans certitude de pouvoir publier, offrir ce bel iris violet à Nelly pour son bouquet du vendredi #335#. A très bientôt.

mardi 21 mai 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #20#

IMG_1372

Un an, aujourd'hui, que j'ai lancé cette rubrique qui, semble-t-il, ne vous déplait pas. Je confesse avoir supprimé deux numéros pour ne garder aucun souvenir de ce début de mois de mai calamiteux. C'est là, en bord de Seine à la Frette que j'ai pris la décision de lever l'ancre pour quitter mon ancien appartement. Je ne le supportais plus et je me demande, à posteriori, comment j'ai fait pour tenir bon quatre ans dans cette banlieue fauve. La terrasse y était certainement pour beaucoup mais à force de vivre recluse et sédentaire dans mon quatrième étage, j'ai pris pas mal de poids...

1pdt19

Poids en partie pulvérisé à déménagemer meubles et cartons. A gravir les six étages sans ascenseur chez mon fils, également. Aucun scrupule donc, à se faire plaisir avec un döner chez Zelal, avenue de Clichy. Régressif et délicieux. Des glaces, aussi, l'une à la griotte à Coulommiers chez Mouilleron et l'autre au calisson chez San Luis à Versailles. Je ne sais pas pourquoi, dimanche matin, j'ai goûté plus que d'habitude mon petit déj' au lit avec vue sur les toits de Paris. Le soulagement, certainement, d'avoir pris la bonne décision sauf en matière de stationnement parisien. Merci madame Hidalgo pour ces quelques 27€ quotidien. Du coup, dans les jours à venir, nous bougerons pour échapper à ce racket.

IMG_1383

Coulommiers et son élégant théâtre municipal au bord du Grand Morin. Où, je réalise que le Grand Morin a toujours été proche des endroits où  j'ai vécu tranquille et heureuse. J'attends donc avec impatience la semaine prochaine car nous serons à nouveau voisins. Le mois de juin devrait être plus serein.

mercredi 15 mai 2019

Coulommiers - Le Parc des Capucins

DSC04984

C'est régressif et c'est ainsi. A chaque fois que je perds pied, je file en Brie me réparer, me régénérer, me ressourcer. Coulommiers sous le soleil du mois de mai m'a accueilli les bras ouverts. Savez-vous que ce Parc des Capucins pourtant méconnu du plus grand nombre est un des plus beaux d'Ile de France. C'est un lieu apaisant pour les sens où flotte le mystère. Le mystère, entre fiction et réalité, de l'héroïne du roman de Madame de la Fayette, la Princesse de Clèves puisque ce lieu est cité à plusieurs reprises dans ce récit.

DSC04988

DSC04989

DSC04990

DSC04983

DSC04985

DSC04991

DSC04993

DSC04996

DSC05002

Ce parc des 4 hectares situé en centre ville et lové dans une boucle du Grand Morin abrite les vestiges d'un château fort qui joua un grand rôle lors de la Guerre de Cent ans. Reconstruit au XVIIème siècle par Catherine de Gonzague, épouse d'Henri Ier d'Orléans, il fût détruit au XVIIIème siècle par le Duc de Luynes. Ne restent que quelques ruines et les deux pavillons des gardes. Dommage, les massifs de pivoines n'étaient encore qu'en boutons car le rouge sur tous ces verts très puissants, eau et végétal mêlés sont du plus bel effet. Ensuite, j'ai visité maisons et appartements. Dans deux semaines, je rentre au bercail. Après tant d'errance, il était temps de prendre cette sage décision.

lundi 15 avril 2019

Foire aux fromages de Coulommiers (édition 2019)

DSC04714

Le Brie de Meaux, bien loin du quart pasteurisé que vous achetez, peut-être, au supermarché est une affaire sérieuse. Il est régit par des règles strictes pour briller et sa Confrérie vieille de douze siècles d'une histoire riche veille au respect des traditions. Chaque année, lors de la Foire aux Fromages de Coulommiers, à l'issue d'une cérémonie les meilleurs sont médaillés. On ne commence donc pas à arpenter ce salon sans passer par le stand où on est invité à goûter le médaillé d'or de l'année. Je ne suis pas experte mais je lui ai trouvé un agréable goût "fleuri" et "printanier".

FF1

FF2

Si pour cette édition, la région Hauts de France était invitée d'honneur, j'avoue ne venir à Coulommiers que pour le "locavore" à savoir ces artisans locaux qui me régalent depuis près de 30 ans. Non, je ne suis pas que versaillaise car j'ai vécu plus d'un quart de siècle en Brie et j'apprécie ce terroir. J'ai acheté du Coulommiers médaillé d'or 2019 chez Rouzaire et pour aller avec la tige au Brie de chez Mouilleron. J'ai visité le stand du miel Véron dont je n'ai jamais retrouvé l'équivalent même plus cher et en pot de verre. Sinon, intense découverte gourmande chez ce glacier de May en Multien, les 3 Givrées dont les glaces sont à se rouler parterre. J'ai, bien sur, fait provision de mes macarons de Réau au coquelicot de Nemours.

DSC04729

FF3

Mini salon de l'agriculture pour mettre en valeur le travail des éleveurs de bovins et autres

DSC04712

S'il faisait frisquet, le ciel était bleu au-dessus du pays briard et nous avons eu l'heureuse idée d'arriver tôt. Quand nous sommes repartis, la file de voitures garées sur les bas-côtés de la RN34 s'étendait jusque Mouroux. Un coup d'oeil à mon très cher Grand Morin car je doute revenir avant quelques temps puisque nous avons trouvé une maison dans un tout autre coin. A moins que... cette maison qui nous plait tant vient de voir son prix de vente revu à la baisse et sur ce marché du terroir, nous avons aussi trouvé nos renseignements pour l'installation d'une chaudière bio-masse. Le coup de pouce énergétique à raison de 2500 ou 4000€ selon le revenu fiscal et les moins 30% sur les installations ne seront valables que pour cette année. Affaire à suivre par conséquent...

lundi 2 juillet 2018

UNE MARINIERE, ENCORE !

DSC03318

Oui, je sais, rien de très original avec une marinière, encore ! Patron personnel, arrangé à ma sauce à partir du haut d'une robe que j'aime bien. C'est pratique, une marinière. Ca va avec tout, ça va n'importe où, toujours avec bon goût. Manches courtes, rayures bleues et blanches, dans un jersey un peu loose mais, de bonne qualité quand même, acheté en ligne chez Rascol.

marinière lumigny

DSC03314

Ma seule difficulté a été l'encolure. Si je ne suis pas novice, je ne suis pas bonne technicienne, non plus. Le tissu s'il est agréable à porter par ces fortes chaleurs, est "mou". J'ai donc pris parti de coudre un biais en coton blanc. J'étais déçue car ça fronçait un peu mais finalement, le fer à repasser est venu à bout de ce léger défaut. Voici un bon basique à renouveller.

chez yuelu

Photos prises, samedi, en Seine et Marne. Celles du dessus, auprès de mon arbre, marronnier remarquable à Lumigny-Nesles-Ormeaux. Auparavant, nous étions allés nous restaurer à Coulommiers, dans ce restaurant asiatique que nous connaissons depuis longtemps. Il a eu des hauts, il a eu des bas mais c'est un peu notre madeleine de Proust et c'est climatisé. J'ai adoré ce cocktail sans alcool dit "royal blue" avec de l'eau de cactus et du gingembre. C'était très désaltérant. Sinon, nous avons souri car, au buffet, il y avait du Coulommiers histoire de ne pas oublier que nous sommes en Brie. Seul bémol de ma journée, j'étais has-been en marinière. Toutes les dames étaient en robe longue à fleurs ! J'ai donc noté de m'en faire une, impérativement, avant de partir en vacances.

dimanche 8 avril 2018

UN BEL ANNIVERSAIRE

DSC02357

Samedi, Petit Filou a fêté son anniversaire en famille. Tout son petit monde était là. Nos lyonnais rentraient d'un périple de trois semaines en Ethiopie. Ils avaient atterri à 6H30 à Roissy et le temps d'une douche, récupérés par la maman de Petit Poucet, un peu décalés, ils étaient parmi nous. Petit Filou a été gâté comme vous pouvez l'imaginer. A commencer par le superbe gâteau fait maison par sa maman.

1 AN

DSC02353

Gâteau décoré de petits gâteaux et de bonbons. A l'intérieur, un marbré en damier très léger qui a régalé l'assemblée. Sinon, j'avais récidivé avec un "board apéritif" garni des premières fraises de Plougastel et de bon saucisson de l'Aveyron. J'avais, aussi, songé à mon lyonnais friand de Coulommiers et réussi l'exploit de trouver celui de Saint Siméon. En plat de résistance, Monsieur Gendre² avait cuisiné un poulet au cidre absolument délicieux. Nous avons passé une belle journée à la campagne même si la pluie s'est, elle aussi, invitée. Petit Poucet a quand même pu jouer au ballon avec son papa et ses tontons pendant que Petit Filou, très énervé, était parti au lit pour une sieste méritée.

Posté par Armelle-L à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,