<$CBTagMedias$>
mercredi 27 juin 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #6#

DSC03245

Ou comment les voyages forment la jeunesse ou, me rappellent cette jeunesse qui me fait tant défaut désormais puisque je déteste de plus en plus prendre le métro et que pour échapper au spleen qui m'envahit à Montparnasse, je prends les chemins de traverse pour aller Eure et Loir. Lundi, partie garder Petit Filou, j'ai changé de train à Asnières pour aller à Versailles RD, avant de traverser le ville royale de part en part pour prendre le Paris-Dreux aux Chantiers. Gare de je n'aime pas beaucoup non plus mais qui tend à devenir plus accueillante depuis que le quartier se reconfigure par d'importants travaux. La gare RD, aussi, est en travaux. Elle devrait retrouver son lustre art déco d'antan sous peu.

1pdt

Mardi matin, être au taquet par un café pris au soleil matinal sur la table du jardin avant d'en découdre avec un Petit Filou qui a du tonus à revendre et de la suite dans les idées. Il cherchait le jeu que je lui ai montré sur mon téléphone mais l'écran était verrouillé. Alors, avisant mes lunettes sur la table du salon, il a tenté de les chausser. Puisque Mamie fait ainsi, ça aurait du marcher. Zut. Pour lui faire oublier sa déconvenue, je l'ai emmené se balader dans son joli village et ça, il adore. Sa maman rentrée, nous avons déjeuné à l'ombre du parasol avant de reprendre un Dreux-Versailles surchauffé.

DSC03295

Sur le parvis de la gare de Chantiers, j'ai cru avoir un malaise, assommée de fatigue et de chaleur. J'ai voulu prendre un bus mais devant la foule à l'arrêt, j'ai renoncé. Cela aurait été pire que mieux. J'ai rasé les murs à l'ombre pour rejoindre l'avenue de Paris et marcher, tranquille, sous la fraîcheur relative des vieux platanes. Place du marché, je me suis accordée une pause chez le glacier San Luis et cette glace fraise-menthe m'a redonné la pêche. Assez de force pour affronter un retour vers ma ville qui m'a paru interminable puisque lorsque la SNCF n'est pas en grève, elle fait des travaux et c'est ainsi, qu'à Asnières, j'ai écopé de deux trains annulés... Bref, je suis rentrée lessivée ! Je ne ferai pas ça tous les jours...


dimanche 24 juin 2018

POUR UN éTé COMPLETEMENT GIVRE - PUZZLE #11#

givree

Des glaces pour un été complètement givré qui ont toutes un dénominateur commun. Elles sont versaillaises et datent de l'été 2015. Un bel été puisque j'habitais, encore, aux portes de la ville royale et, chacune de mes sorties en ville étaient prétexte à déguster une glace. Place du Marché chez San Luis dont les sorbets aux fruits n'ont nul égal ou bien, rue de Satory, à la Compagnie des Glaces où le parfum marron avec de gros morceaux gourmands dedans est un un pur régal. Ceci pour vous souhaiter un agréable dimanche et mettre ce blog en pause quelques jours puisque je pars à la campagne garder mon Petit Filou. A très bientôt.

dimanche 26 mars 2017

HEURE D'ETE !

DSC00256

Hier, je suis allée à Versailles voir une expo dont je vous parlerai bientôt et, accessoirement m'acheter des ballerines.  Il faisait un temps merveilleux. Sur la place du Marché, je n'ai pas résisté à l'appel du glacier San Luis et, histoire de passer agréablement à l'heure d'été, je me suis régalée d'une glace. J'ai choisi pour cette première de la saison mon parfum préféré à cette adresse, fraise et menthe. C'était délicieux. Bon dimanche avec une heure de moins pour la grasse matinée !

Posté par Armelle-L à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,