<$CBTagMedias$>
dimanche 12 mai 2019

La BAP [1] Le mariage ville-nature

DSC04926

Versailles accueille dans son écrin précieux, la première Biennale d'achitecture et de paysage de la région Ile de France. Jusqu'au 13 juillet, en différents sites de la ville royale, on peut découvrir le parcours imaginé par Djamel Klouche, architecte urbaniste. Hier, pour nous changer les idées nous sommes allés voir l'exposition Versailles, ville nature qui se tient à l'Espace Richaud.

DSC04920

DSC04923

étangs gobert

Quatre séquences : grands projets urbains, ville nature, patrimoine rénové et architecture, se partagent l'espace. Bien entendu ce billet sera complètement abscons pour qui ne connait Versailles que pour son château. Savoir cependant que cette ville dite nouvelle est sortie ex-nihilo d'un environnement marécageux par la seule volonté d'un roi. Sur la maquette, en haut, on voit assez clairement le Grand Canal et la Pièce d'Eau des Suisses. Cependant, c'est le futur du quartier militaire de Satory dont il est question. Plus bas, c'est une ancienne halle ferroviaire aux Chantiers qui devient de façon spectaculaire le siège de Nature-Découvertes. Sur la mosaïque en bas, ce sont les étangs Gobert et ce qui parle à moi, le square des Francine parce que j'allais y jouer quand j'étais petite en attendant maman qui travaillait juste à côté.

DSC04914

bap 2

bap 3

Alors bien entendu, je peux mettre en page une kyrielle de clichés dont vous ne saisirez pas forcément le sens qu'ils ont pour moi comme cette vue sur des jardins familiaux labellisés Jardin Remarquable au milieu d'une cité HLM qui vient d'être modernisée de belle façon tout comme cet immeuble de la rue Borgnis Desbordes que j'ai connu moche quand je bossais à côté (photo en bas à droite) et qu'on peine à reconnaitre. J'avais déjà parlé ici-même de la future Cité Fertile sur le site de l'ancienne Caserne Pion aux portes du château dont les premiers batiments ne devraient pas tarder à sortir de terre. Si c'est comme la résidence construite en place de l'ancienne clinique du Dr Aumont, sur la Butte Montbauron (en bas, à gauche), les logements se sont vendus comme des petits pains en deux jours chrono.. Inutile donc d'espérer s'y loger... Et finalement, après débat c'est UGC qui a gagné contre la municipalité pour la rénovation en centre ville du vieux Cyrano où les Beatles se sont produits en 1962.

IMG_1360

Hier, il faisait beau, il faisait chaud place du Marché.
Nous nous sommes donc offert une glace chez San Luis. Parfum rose pour moi
.
C'était bien comme dirait Heure Bleue...


vendredi 21 septembre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #12#

IMG_0277

Le Musée Lambinet sur le boulevard de la Reine dans cette jolie lumière de fin d'été. Je ne sais pas pourquoi ce musée me rappelle toujours ce fameux dimanche de mai 2012 où j'étais venue voir cette sympathique exposition consacrée à mon héroïne de BD favorite, la blonde Caroline. Si vous voulez savoir pourquoi, cliquez sur le lien dans fil des commentaires. Billet bonus du jour, six ans en arrière...

1pdt12

Les dernières fleurs de l'été sur le marché Notre Dame et j'espère, pas la der des ders des glaces de la saison. Je me suis abonnée à ce parfum frais et subtil, citron-basilic. Rien à voir avec les glaces indigestes de chez Ernest à la Rochelle me suis-je dit. Sinon, j'ai cousu mais aucune envie d'enfermer mes gambettes dans un collant opaque pour une séance photo alors qu'il fait si beau et si chaud. Ca ne saurait tarder car il pleut, ce matin. Collection d'automne classique, très classique, un peu old school.

DSC03111

Vendredi prochain, Jules va tirer sa révérence au monde du travail et moi, je vais dire adieu à mes dinettes du midi, sur le pouce. Il va falloir cuisiner et passer à table, deux fois par jour. Ca me mine. En ce moment, je suis friande de champignons. Hier, j'ai acheté une barquette chez Lidl, moins chics que ceux-ci mais, délicieux tout de même avec une omelette. Saluer la pluie, ce matin, qui va certainement booster mon camélia de Noël paré de beaux boutons prêts à fleurir. Enfin, une bonne nouvelle !

Posté par Armelle-L à 09:24 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 27 juin 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #6#

DSC03245

Ou comment les voyages forment la jeunesse ou, me rappellent cette jeunesse qui me fait tant défaut désormais puisque je déteste de plus en plus prendre le métro et que pour échapper au spleen qui m'envahit à Montparnasse, je prends les chemins de traverse pour aller Eure et Loir. Lundi, partie garder Petit Filou, j'ai changé de train à Asnières pour aller à Versailles RD, avant de traverser le ville royale de part en part pour prendre le Paris-Dreux aux Chantiers. Gare de je n'aime pas beaucoup non plus mais qui tend à devenir plus accueillante depuis que le quartier se reconfigure par d'importants travaux. La gare RD, aussi, est en travaux. Elle devrait retrouver son lustre art déco d'antan sous peu.

1pdt

Mardi matin, être au taquet par un café pris au soleil matinal sur la table du jardin avant d'en découdre avec un Petit Filou qui a du tonus à revendre et de la suite dans les idées. Il cherchait le jeu que je lui ai montré sur mon téléphone mais l'écran était verrouillé. Alors, avisant mes lunettes sur la table du salon, il a tenté de les chausser. Puisque Mamie fait ainsi, ça aurait du marcher. Zut. Pour lui faire oublier sa déconvenue, je l'ai emmené se balader dans son joli village et ça, il adore. Sa maman rentrée, nous avons déjeuné à l'ombre du parasol avant de reprendre un Dreux-Versailles surchauffé.

DSC03295

Sur le parvis de la gare de Chantiers, j'ai cru avoir un malaise, assommée de fatigue et de chaleur. J'ai voulu prendre un bus mais devant la foule à l'arrêt, j'ai renoncé. Cela aurait été pire que mieux. J'ai rasé les murs à l'ombre pour rejoindre l'avenue de Paris et marcher, tranquille, sous la fraîcheur relative des vieux platanes. Place du marché, je me suis accordée une pause chez le glacier San Luis et cette glace fraise-menthe m'a redonné la pêche. Assez de force pour affronter un retour vers ma ville qui m'a paru interminable puisque lorsque la SNCF n'est pas en grève, elle fait des travaux et c'est ainsi, qu'à Asnières, j'ai écopé de deux trains annulés... Bref, je suis rentrée lessivée ! Je ne ferai pas ça tous les jours...

dimanche 24 juin 2018

POUR UN éTé COMPLETEMENT GIVRE - PUZZLE #11#

givree

Des glaces pour un été complètement givré qui ont toutes un dénominateur commun. Elles sont versaillaises et datent de l'été 2015. Un bel été puisque j'habitais, encore, aux portes de la ville royale et, chacune de mes sorties en ville étaient prétexte à déguster une glace. Place du Marché chez San Luis dont les sorbets aux fruits n'ont nul égal ou bien, rue de Satory, à la Compagnie des Glaces où le parfum marron avec de gros morceaux gourmands dedans est un un pur régal. Ceci pour vous souhaiter un agréable dimanche et mettre ce blog en pause quelques jours puisque je pars à la campagne garder mon Petit Filou. A très bientôt.

dimanche 26 mars 2017

HEURE D'ETE !

DSC00256

Hier, je suis allée à Versailles voir une expo dont je vous parlerai bientôt et, accessoirement m'acheter des ballerines.  Il faisait un temps merveilleux. Sur la place du Marché, je n'ai pas résisté à l'appel du glacier San Luis et, histoire de passer agréablement à l'heure d'été, je me suis régalée d'une glace. J'ai choisi pour cette première de la saison mon parfum préféré à cette adresse, fraise et menthe. C'était délicieux. Bon dimanche avec une heure de moins pour la grasse matinée !

Posté par Armelle-L à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 19 septembre 2016

Tilda à Versailles

Dimanche matin, il faisait frisquet à Versailles...

t1

La ville royale était emmitouflée dans un brouillard humide très automnal qui pique le nez et fait rougir les joues. Ca se voit sur mes photos mais, tant pis. Il faisait moche et je n'avais pas le moral. Pour ne pas me prendre la tête et profiter quand même des Journées Européennes du Patrimoine, j'ai posé une option sur Versailles. Une valeur sûre. Mais revenons, à ce top Tilda de la Maison Victor taillé dans un coupon en beau polyester imprimé foulard, déniché à 1€ du mètre au marché à côté de chez moi. Pour le mettre en valeur, je pose au Carré Richaud ou ancien Hôpital Royal dont je vous ai déjà conté la saga plus d'une fois. Je vous jure que j'ai eu du mal à tomber le blouson pour la photo tant il faisait froid !

t2

Pour cette version de ce top pratique car passe-partout, j'ai modifié le patron. J'ai supprimé la fente et coupé le dos d'un seul tenant. Pour éviter que l'encolure baille comme sur le précédent, j'ai remplacé la parmenture par un biais. J'ai aussi allongé les manches d'une dizaine de centimètres. Je suis infiniment satisfaite du résultat. Pas sure, en revanche, d'avoir choisi les bonnes chaussures pour fouler le pavé versaillais car nous avons beaucoup marché. Je vous raconte tout très bientôt. L'après midi, le soleil s'est timidement levé mais avec ou sans lui, j'aurais quand même dégusté une glace chez San Luis sur la place du Marché. Fraise-menthe, ma préférée. Dernier billet couture car je manque de temps à présent...