<$CBTagMedias$>
samedi 6 avril 2019

Un thé à l'Orangerie de Monsieur

DSC04639

En apparence, rien n'a changé. L'ancien café de l'Arrivée que j'ai toujours connu à cet angle de rue, à la la sortie de la gare Versailles rive droite a conservé son enseigne. C'est à l'intérieur que la Maison Bigot, boulanger-pâtissier auteur de la pièce montée du baptême de Petit Filou, a tout révolutionné dans ce décor kitsch depuis... au moins le temps où  je suis née à deux rues de là, il y a presque soixante ans.

DSC04648

orangerie de monsieur

DSC04640

Quand j'ai vu circuler les photos de ce lieu cosy à la déco zen et soignée sur les réseaux sociaux, j'ai tout de suite voulu tester cette Orangerie de Monsieur. Où le bon côté des choses d'avoir vu mon départ en Bretagne annulé. Le concept salon de thé-brunch-snacking est bien pensé. J'espère qu'il plaira aux versaillais et voyageurs de passage en route ou au retour du Château. Il n'y a pas de raison puisque le petit point de vente du même boulanger juste à côté était saturé à l'heure du déjeuner. Moi, en tout cas, j'ai vraiment adoré et je compte bien tester le Croque Monsieur de Monsieur au retour du marché !

Posté par Armelle-L à 08:18 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


dimanche 30 octobre 2016

Versailles à l'heure d'hiver

1

Je reste viscéralement attachée à ma ville. J'avais besoin d'aller y prendre l'air. Aller-retour express pour acheter un jean brut chez Eurodif et, chez Gibert, mon agenda de poche 2017. Versailles à l'heure d'hiver dans sa douce lumière mordorée. Passage obligé de cette visite devenue mensuelle, un café chez Bigot en sortant de la gare Rive Droite. Café et croissant, cela s'entend.

2

3

4

5

Le ciel est momentanément bleu certainement pour saluer ma venue. J'aime toujours autant réviser mes classiques en regardant les fables de Jean de la Fontaine sur les coffrets électriques de la ville. Le Carré Richaud affiche ses couleurs d'automne.

6

7

8

Le marché Notre Dame à l'heure des légumes à soupe et des chrysanthèmes. Plus pour longtemps.

9

10

11

12

13

Le Père Noël prend ses quartiers chez les Soeurs Grene tandis qu'on dresse des tables festives chez Eurodif. Chez Gibert, on rappelle aux enfants que Noël rime avec Nativité. Chez Gaulupeau, les gâteaux ronds attendent la bûche. La rue de la Paroisse fait les essayages de sa robe de lumière. Dans quelques semaines, elle sera fin prête. J'ai été, à Versailles, autrefois, une petite fille heureuse. Alors, forcément, ici, les préparatifs de Noël m'émeuvent plus qu'ailleurs ! Changement d'heure, aujourd'hui.