<$CBTagMedias$>
lundi 21 mai 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN

DSC02537

Voici une rubrique qui me plait énormément chez mes copines de blog. Je m'y colle à mon tour. Je ne vous promets pas une parution hebdomadaire mais plus probablement, une par quinzaine. La présentation sera différente car je suis un peu psychorigide côte blog. Un fil conducteur, du blanc, le beau temps et le grand écart entre deux banlieues. A tout seigneur, tout honneur (j'ai hésité avec la dernière photo), Mansart sur la place Alexandre 1er de Serbie à Versailles ouvrira le bal de ce nouveau rendez-vous.

vrac1

Lors de la manifestation Esprit Jardin, on croisait de drôles de petites bêtes dans le Jardin des Récollets. J'ai eu de la chance. Je suis passée à une heure de distribution et une de ces petites souris est à présent sur mon bureau à côté de celle qui sert à mon ordinateur. Ce livre de Claire Chazal qu'on ma offert pour mon anniversaire, beaucoup de bruit pour rien. J'ai un peu honte pour elle. Passez votre chemin. Les iris blanc de la Cour des Senteurs et des douceurs au miel, aux dattes, aux amandes achetées à la petite pâtisserie orientale à côté de chez moi pour me remonter le moral. C'est Ramadan et dans ma ville, ça se ressent. Difficile de ne pas résister à l'appel de ces gourmandises.

DSC02528

Dans ma ville, encore, la Basilique Saint Denys vue depuis le Square des deux Abbés. C'est là que, parfois sous la glycine, je fais le shooting de mes créations couture. Son clocher crève le ciel bleu. Sur ce, je vous souhaite une belle semaine en espérant que la mienne soit moins chafouine que la précédente !


jeudi 4 janvier 2018

AUX RACINES de L'ENFANCE...

quartier de montreuil

Le 31 décembre, avant d'aller réveillonner, j'ai voulu passer par la rue où j'ai été enfant pas toujours sage. Le quartier de Montreuil, autrefois village, au temps de Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI, a conservé son esprit faubourg. La rue de Montreuil est toujours aussi vivante et commerçante. La crèmerie au-dessus de laquelle j'ai vécu existe toujours. La façade néo-classique de l'église Saint Symphorien où j'ai été baptisée et où je suis allée au cathé, en cette période de Noël est superbement mise en valeur par la lumière. Sur la place Alexandre 1er de Serbie, Mansart et Le Nôtre, sans le génie desquels, même par la volonté d'un roi, Versailles ne serait pas Versailles, sont stoïques et bienveillants. J'ai conservé dans cette rue bien des habitudes chez le boulanger, au Livre Bleu et chez Day by Day, épicerie en vrac, où j'achète des oursons à la guimauve au bon goût d'antan. Ne dit-on pas que les racines de l'enfance sont les plus profondes ?....

dimanche 3 décembre 2017

MANSART a LES BOULES

DSC01667

Premier dimanche de l'Avent et pas de crèche, cette année, car c'est mal vu, parait-il. Mansart à Versailles à les boules. Moi aussi. Les traditions se perdent dans le brouillard du prétendu "politiquement correct". Brouillard comme celui humide et glacial qui plombe mon horizon, ce matin. Préparer Noël, malgré tout et songer à gâter les plus petits. Je vous souhaite, malgré tout, un bon dimanche (de l'Avent).

Posté par Armelle-L à 08:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,