<$CBTagMedias$>
mercredi 27 novembre 2019

Le safari des courses de Noël

DSC05806

Je ne sais pas vous mais perso, je trouve compliqué de faire mes achats de Noël, cette année. Il faut dire que j'ai levé le curseur d'un cran sur le front du durable et de l'équitable. L'an dernier, un reportage dans des usines chinoises m'avait dégoutée au point de mettre un point d'orgue a bannir autant que je peux ces processus de fabrication de masse avec une main d'oeuvre bon marché. C'est ajouter de la difficulté à la difficulté. Ceci d'autant que mes finances sont rincées par deux déménagements dans l'année. Tant pis, j'irai au bout de cette démarche autant éthique que qualitative. Refuser, aussi, la facilité d'avoir recours aux services des géants du numérique. Là, je suis aidée par une boite aux lettres qui prend l'eau, de surcroît située en batterie à au moins cent mètres de la maison. Je râle quand il pleut et c'est quotidien depuis mon emménagement. Bref. Pour les deux petits, j'ai trouvé sans chercher. Pour les adultes, curieusement, c'est plus compliqué. Je reprends, aujourd'hui, mon safari des achats de Noël et pour l'illustrer ces belles girafes en peluche du rayon jouets au Printemps Haussmann. Et vous, quel Père Noël êtes vous ?


samedi 16 novembre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #36#

DSC05737

Versailles, le paradoxe. Si j'ai parlé du renouveau aux Chantiers, je ne peux pas en dire autant du coeur de ville. Depuis mon retour, je trouve le quartier Notre Dame mortifère. Commerces de bouche fermés comme en province profonde à une heure avancée de l'après midi et ces enseignes de prêt a porter trop élitistes pour drainer un semblant d'euphorie populaire. Versailles roupille comme une vieille dame. Belle et, peut être, trop hiératique sous ses couleurs de novembre pour me retenir. Elle me donne le bourdon. C'est dire.

PDT36

Même le bostok de la maison Darras a perdu de sa gourmandise. Compenser avec ce miel de la Brie de chez Véron dont j'ai fait provision avant de mettre les voiles. Il me régale de plus de vingt ans. Rêver déco au BHV Parly 2 avec cette inspiration très 70's. Cependant, mon salon restera en l'état. En attendant.

IMG_2911

En attendant notre prochain déménagement. A toute chose malheur est bon car nous savons, à présent, avec une précision quasi chirurgicale, où nous voulons nous enraciner. En matière d'immobilier, il est certain que je ne crois plus au Père Noël et c'est pour cette raison que nous ne savons pas encore si nous achèterons ou louerons notre futur logement. Le marché est tendu et nous ferons contre mauvaise fortune bon coeur du moment que le secteur géographique sera le bon. Nogent le Roi ne sera pas notre destination mais la déco de fêtes de fin d'année de la vitrine de cette agence immobilière m'a particulièrement séduite. C'est charmant. Bon weekend à vous.

Posté par Armelle-L à 07:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 12 novembre 2019

Fuir la grisaille - Esprit de Noël à Parly 2

IMG_2939

Oui, je sais, il est tôt, trop tôt sauf que ce mois de novembre a débuté plus que gris et plus que pluvieux. Pour occuper et émerveiller Petit Filou, nous l'avons emmené à Parly 2 pour voir les premières décos de Noël. Evidemment, il a adoré. Voici donc le premier billet dans l'esprit de Noël de cette année.

parly 2

IMG_2928

Parly 2 qui fête ses 50 ans, cette année en devenant comme d'autres centres commerciaux régionaux "Westfield". Je ne sais pas si ça change quelque chose mais on s'éloigne peu à peu de l'esprit 70's du Parly 2 que j'ai vu sortir de terre, peu à peu, quand mon père, ingénieur sur le site m'emmenait, le chantier fermé derrière les barricades. Le bar rond a disparu et ce ne sont pas ces corners dédiés à la pâtisserie de luxe qui remplaceront la convivialité d'alors. Dimanche, peu de monde et une ambiance un peu tristounette flottait dans l'air. Il parait que ce genre de lieu est passé de mode. Peut-être sont-ils à réinventer ?

Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 30 décembre 2018

Un Noël blanc et or

DSC03390

Ce Noël blanc et or, je l’avais rêvé et imaginé tout au long de l’année, dans une maison à la campagne, mon beau sapin avec ses joujoux par milliers au coin d’une cheminée. C’est hélas, dans mon appartement en banlieue que j’ai reçu tout mon monde. Douze personnes à table, ce n’est pas rien et j’ai passé la main à mon aînée, pour Noël l’an prochain même si tout s’est merveilleusement bien passé malgré tous les paramètres dont il fallait tenir compte sans qu’un grain de sable ne vienne gripper les rouages et nous gâcher la fête.

DSC03384

noeL 2018

DSC03445

Je me suis appliquée à être rationnelle dans toute mon organisation. Julie Andrieu dans son émission télévisée m’avait soufflé des idées comme servir foie gras et huître en apéritif. J’avais, ensuite, préparé à l’avance et en coquille mes salades folles pour pouvoir les caser au frais. Mon boucher m’a déçue. Trop de farce et pas assez de viande. Heureusement, la bûche chocolat blanc et poires confectionnée par ma cadette raccord à mon thème nous a fait oublier le rôti. C’était vraiment délicieux et nous avons passé une belle journée.

Posté par Armelle-L à 08:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 28 décembre 2018

Mon camélia de Noël

camelia de noel

Je me souviens d'un temps pas si ancien où chaque vendredi, je me collais à l'exercice collégial de fleurir mon blog. C'est devenu trop contraignant. Non de trouver le bouquet du vendredi mais de répondre à des sollicitations seulement hebdomadaires. J'ai donc lâchement lâché l'affaire. Une fois n'est pas coutume et, qui sait si le printemps revenu, je ne reprendrai pas dans cette douce habitude. En attendant, voici mon camélia de Noël. Je l'ai guetté, observé, choyé tout au long de l'année. Malgré sécheresse et canicule de l'été, il s'est paré de gros boutons à l'automne et le voici qui explose de belle fleurs roses juste pour les fêtes de fin d'année. Merci à lui d'être fidèle au rendez-vous.

Posté par Armelle-L à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 24 décembre 2018

Joyeux Noël

noel 18

C’est aujourd’hui, le grand jour. C’est à côté de mon sapin blanc et or, cette année, habillée de ma robe cousue main portée pour aller à l’Opéra Royal que je vous souhaite un joyeux Noël. Ce sapin élégant, je l’avais rêvé et imaginé au coin de la cheminée d’une jolie maison à la campagne. Hélas, c’est encore dans mon deux pièces, en banlieue, que nous fêterons Noël en famille demain midi. C’est un peu étroit avec dix adultes et deux petits. On fera avec. L’essentiel étant d’être heureux ce que je souhaite très fort à chacun d’entre vous. Que la paix soit dans nos cœurs et dans le monde entier. Ca, ce n’est pas gagné en ces temps tourmentés.

Posté par Armelle-L à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 28 novembre 2018

Noël à Parly 2

DSC04226

Dimanche, nous sommes allés poursuivre nos achats de Noël à Parly 2. Peu de monde à l'heure où nous sommes arrivés mais quand nous sommes repartis, il y avait affluence. Je voulais voir les décos de Noël. Bien entendu ce cerf tout scintillant dans le mail est sublime mais j'ai trouvé dommage que Truffaut ne remette pas en scène son ours géant du côté de son magasin. Voilà, nous avons bien avancé pour charger le traineau des cadeaux. Affaire à suivre dans moins d'un mois à présent. 

Posté par Armelle-L à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 19 novembre 2018

Un beau sapin

DSC04194

DSC04195

Si les vitrines des grands magasins n'ont nullement retenu mon attention, j'ai beaucoup aimé le sapin sous la coupole des Galeries Lafayette. Un beau sapin avec des boules vertes sur une résille d'or. C'est beaucoup plus joli que celui très kitsch de l'année dernière. Ce qui m'a saisie, par contre, c'est d'avoir pu déambuler dans les Galeries sans cette arrière-pensée et cette rancoeur de mes déboires professionnels d'autrefois. La page est enfin tournée sur un passé dépassé.

Posté par Armelle-L à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 25 octobre 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #16#

IMG_0501

Vous souvenez-vous ? C'est avec lui que j'ai débuté, en mai, cette rubrique. Elle vous plait, j'en suis heureuse. Mansart toujours fidèle à son poste sur la place Alexandre 1er de Serbie, dimanche matin, dans la lumière d'un automne déjà avancé. Je gage que la ville de Versailles ne tardera pas à l'habiller pour Noël. Ils étaient en train de suspendre les guirlandes lumineuses, l'autre jour. Finalement, retour à nos vieilles habitudes avec notre marché dominical. D'une part pour économiser le prix du stationnement et d'autre part, pour éviter les embouteillages.

1pdt16

Des dahlias d'un rouge peu commun sous les derniers feux de l'été indien. Et puis, envie de piquer une coup de gueule après tous ces nouveaux prédicateurs qui entendent nous convertir au vegan ou autres délires alimentaires. Commencer déjà par mieux consommer et moins gaspiller. Mon petit producteur de légumes du marché Notre Dame a souffert du manque d'eau cet été. Ses produits sont petits mais non moins goûteux. Cette coeur de boeuf en carpaccio était divine. Ne rien jeter, ne rien gâcher et faire des sablés avec des chutes de pâte à tarte. Noël s'installe dans les magasins. Inspiration déco chez Bouchara pour ma table de fête. Cette année, ça sera blanc et or.

IMG_0504

Rêver, en devinant derrière cette hautes fenêtres à la françaises de beaux intérieurs qui s'allument de lumière douce, la nuit tombée. Je suis hyper sensible à la lumière artificielle et quand les jours se font plus courts, rien ne me déprime tant que les éclairages gris et blafards. La couleur bois n'a plus la côte. On préfère le blanc, le gris, le noir. Très peu pour moi. Je rêve parquet, moulures, cheminée pour ma future maison. Comme pour mes robes, je reste classique. C'était la minute déco de celle qui cherche toujours le home sweet home de ses rêves... 

jeudi 4 janvier 2018

AUX RACINES de L'ENFANCE...

quartier de montreuil

Le 31 décembre, avant d'aller réveillonner, j'ai voulu passer par la rue où j'ai été enfant pas toujours sage. Le quartier de Montreuil, autrefois village, au temps de Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI, a conservé son esprit faubourg. La rue de Montreuil est toujours aussi vivante et commerçante. La crèmerie au-dessus de laquelle j'ai vécu existe toujours. La façade néo-classique de l'église Saint Symphorien où j'ai été baptisée et où je suis allée au cathé, en cette période de Noël est superbement mise en valeur par la lumière. Sur la place Alexandre 1er de Serbie, Mansart et Le Nôtre, sans le génie desquels, même par la volonté d'un roi, Versailles ne serait pas Versailles, sont stoïques et bienveillants. J'ai conservé dans cette rue bien des habitudes chez le boulanger, au Livre Bleu et chez Day by Day, épicerie en vrac, où j'achète des oursons à la guimauve au bon goût d'antan. Ne dit-on pas que les racines de l'enfance sont les plus profondes ?....