<$CBTagMedias$>
lundi 2 avril 2018

EN AVRIL, NE te DECOUVRE PAS D'UN FIL !

DSC02231

Je ne savais pas quoi faire de cet achat coup de coeur sur Tissus.net. J'ai vite regretté cette pièce en soldes de beau jersey imprimé birdy car ce n'était pas moi. J'aime bien chez les autres. Sur moi, je préfère l'uni. Un mètre, le choix était limité. J'ai donc choisi de renouer avec le fameux top Tilda de la Maison Victor. C'est drôle comme j'ai du mal avec les modèles de cette maison. Et, une fois de plus, la déception...

DSC02246

tulipes jaunes

Malgré le patron modifié pour coller à ma stature, la fente du dos supprimé, l'encolure revue et corrigée, les manches raccourcies, c'est bancal sur ma personne. Je jette l'éponge. On ne m'y reprendra plus. Grand ménage de printemps dans ma patronthèque. Sinon, avec cette satanée veste orange, c'est sympa et mignon.

DSC02248

DSC02297

Mais puisqu'en avril (surtout cette année) ne te découvre pas d'un fil, voici une autre réalisation avec une pièce de gabardine kaki achetée en même temps. Là encore, honnêtement, j'ai regretté mon achat. Le coloris est trop US Army. Sinon, la jupe tombe bien mais le modèle Ottobre a déjà été testé, éprouvé, approuvé. Portée avec un pull et des collants pour ce dimanche pascal pluvieux à l'issue d'une rude semaine où le seul plaisir  a été de m'offrir ces tulipes jaunes chez Lidl avant de rentrer, sans chanter, sous la pluie... Les jonquilles, elles, ont été photographiées, le long de la voie ferrée à Louveciennes. 


lundi 7 août 2017

DRÔLES de ZEBRES !

1

Hier, nous sommes allés nous balader en Seine et Marne. Nous avons fait halte à Crécy le Chapelle dite la petite Venise briarde pour pique niquer au bord du Morin sur le Pré Manche. J'ai profité de l'occasion pour faire me faire photographier avec une jupe et un top de ma création. Retour sur images.

2

3

4

Une jupe toute simple, modèle Ottobre et un top un peu arrangé à ma sauce. Le denim stretch et le coton imprimé animal proviennent de Ma Petite Mercerie. Achetés séparément, je n'imaginais pas qu'ils iraient si bien ensemble.

5

6

7

Dans le champ en face, deux beaux chevaux. Je n'ai pas résisté à leur appel du regard et je me suis approchée pour les caresser. Sauf que ces drôles de zèbres m'ont fait les poches... enfin, mon sac à main où j'ai toujours au cas où des petits sachets de sucre en poudre. Les malins ! C'était un joli dimanche.