<$CBTagMedias$>
lundi 8 avril 2019

Renouveau urbain et floral

DSC04654

Les Batignolles, ancien village, ancien terroir à la pointe d'un renouveau urbain et floral. Ceci m'a frappé vivement, vendredi, en allant chez mon fils. Depuis l'église Sainte Marie des Batignolles, j'observais de loin ces grands immeubles, pas même finis, émerger dans le ciel parisien avec des appartements en  hauteur avec verrière, terrasse arborée et vue probable à couper le souffle. Longeant le square éponyme, j'ai capté l'harmonie entre béton et nature, entre architecture et urbanisme, entre le brut minéral et la délicatesse des arbres en fleurs sous leur ciel de printemps. Bel effet, je vous jure.

DSC04656

DSC04657

DSC04658

DSC04659

DSC04660

DSC04661

DSC04662

DSC04655

En regardant ce nouvel éco-quartier se construire prenant appui sur le passé, un regard neuf délibérément tourné vers l'avenir, je me suis dit que si j'étais riche, un appartement là me séduirait. Un cinéma neuf, de nouveaux commerces et supérettes avec de grandes enseignes qu'on ne trouve qu'en périphérie de ville, le tout relié en douce symbiose au 17ème arrondissement de Paris. Le tram est arrivé, la ligne 14 arrive à grand pas, la gare Pont Cardinet se rénove. A mon sens, cette ZAC Clichy Batignolles autour de son poumon de nature Martin Luther King a tous les ingrédients pour réussir son pari de développement durable.


dimanche 25 février 2018

BALADE HIVERNALE au PARC MARTIN LUTHER KING

Parc Martin Luther King

Hier, je suis allée à Paris voir les enfants. Je suis partie sans appareil photo. Trop froid, pas envie. Sauf qu'au soleil, il faisait bon. Alors, j'ai sauté hors du 66 pour couper au travers le Parc Martin Luther King. Pour prendre l'air et me fouetter le sang car, au miroir, je ressemble à un coing. Les enfants jouaient indifférents à la bise. Les canards barbotaient sur des eaux partiellement gelées. La nature est au taquet, prête à s'éveiller une fois ce coup de froid passé. J'aime cet endroit. Hélas, mon téléphone n'est pas un foudre de guerre et ces quelques photos sont plus que médiocres. Tant pis, c'était une balade hivernale au Parc Martin Luther King qui m'a fait le plus grand bien au teint et au moral.