<$CBTagMedias$>
lundi 6 juillet 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #43#

L'été à revers comme cette photo des pavillons d'entrée de l'ancien château du parc des Capucins. Lumière d'été sur la pierre entre le vert d'une canopée touffue. Ambiance estivale sur les terrasses des quais au bord du Morin. Dernier jour d'école. Pourtant, l'automne est déjà en embuscade. Les mûres dans les talus sont à maturité et les noisettes tombent, toutes gâtées de leur branche. Il flotte sur ce mois de juillet quelque chose de triste et de gai ou, l'inverse. Coup de coeur encore pour les fleurs de ma voisine qui,... [Lire la suite]

samedi 27 juin 2020

Marché nocturne du terroir et autres considerations

Voici un post en vrac avec à boire et à manger dedans au propre comme au figuré. Il n'était pas prévu au programme. Hier, s'est tenu à Coulommiers, le marché nocturne de produits du terroir. Nous y sommes allés relativement tôt car l'orage allait gronder en soirée. Il faisait une chaleur poisseuse et lourde. L'occasion de se rafraîchir avec une glace Bri'zon très locale. J'ai hésité entre cidre et banane. Ce dernier l'a remporté. Où je découvre que la Brie outre ses traditionnels miels, confitures et incontournables fromages,... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 26 juin 2020

Rituel anti coup de chaud

Je me souviens la canicule, l'année dernière. Nous n'avions pas souffert dans un environnement très vert et un appartement frais. Il a fait chaud ces jours derniers et nous avons renoué avec notre rituel anti coup de chaud en allant avant ou après diner faire une promenade sur l'ile du Parc des Capucins idéalement blottie entre deux brassets du Grand Morin. Nous nous sommes assis sur un banc à l'ombre des grands arbres. Les gens en soirée viennent lire et profiter de la quiétude du lieu. Les cygnes sont à l'affût pour qu'on... [Lire la suite]
lundi 8 juin 2020

Vivement dimanche prochain

Rien à voir avec le canapé rouge de Michel Druker mais dimanche, en contemplante ces chaises abandonnées au bord du Grand Morin sous les arbres du parc des Capucins, j'ai songé vivement dimanche prochain. En ce moment, rien n'est facile et chaque jour s'acharne à nous apporter son lot de difficultés à contourner ou surmonter administrativement parlant. Ceci au point que nous regrettons le temps mort du confinement. Il nous faut avancer et faire front. Depuis mi-mai, chaque dimanche soir, j'ai l'impression de plonger dans un grand... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 4 juin 2020

Quid novi ? #3#

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux. Mardi, j'ai échappé à la règle. Je ne me suis pas précipitée pour boire un café en terrasse. Il faisait chaud et je ne suis sortie qu'au parc, tard dans l'après-midi. J'ai regretté le confinement car la nuit a été bruyante. Ce bourdonnement d'insectes nuisibles réduits au silence plus de deux mois durant me fait réaliser à quel point les soirées d'été, s'il fait beau, vont peut-être me faire regretter ma maison en rase campagne. Jamais contente. Je sais... J'ai aimé m'asseoir sur ce banc... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 31 mai 2020

Liberté surveillée

Hier, les parcs et jardins ont rouvert. En fin d'après midi nous sommes allés faire un tour très symbolique au Parc des Capucins. Liberté surveillée car croiser des patrouilles de policiers armés et masqués ça plombe un peu l'ambiance. Un an pile poil aujourd'hui que j'ai emménagé à une rue de celle où je vis, aujourd'hui. Je me souviens alors des pivoines en fleurs. Elles sont fanées pour ne pas dire brûlées par un printemps torride. Le cygne a déserté les rives de son île pour le bout du chenal moins fréquenté.... [Lire la suite]

jeudi 21 mai 2020

Quid novi ?

Variation sur le même thème car aujourd'hui cela fait deux ans que je tiens une rubrique bric à brac. J'ai besoin de me renouveller au moins sur la sémantique. Besoin de renouveau car cette vacherie de virus a considérablement changé notre façon de vivre. Même pour entrer cueillir des fraises dans cette cueillette, il faut en passer par le gel désinfectant et seules deux personnes par foyer sont tolérées dans le champ. Hélas, je pense sincèrement que nous ne sommes pas au début d'en voir la fin. Quoi de neuf, alors ?   Nous... [Lire la suite]
mardi 12 mai 2020

Avancer dans le brouillard

Ironie du ciel, le déconfinement est arrivé avec le retour des pluies et du froid. En un mot, les Saints de Glace. Calendrier habile. Ces pluies torrentielles ont de quoi doucher les ardeurs. C'est bien ainsi. Continuer à faire attention est impératif. C'est drôle, il fait moche, il fait frisquet mais je me sens guillerette et cela n'a rien à voir avec la levée de certains de nos interdits. En regardant le Grand Morin charrier la boue après les orages et dans la brume, je me sens libérée d'un poids. Libérée d'avoir enfin terminé le... [Lire la suite]
mardi 28 avril 2020

Aux portes du pénitencier - S6

Une sixième semaine de confinement se termine. Elle a été belle sur le front météo. Nous avons fait de belles balades dans notre périmètre. La lumière d'avril était sublime. Je redoute le vert oppressant de la canopée au mois de mai. Ca va être difficile à la suite de cette symphonie de couleurs et de fleurs de printemps. Entamer un septième semaine et se demander si on va ou pas annuler nos vacances en fonction des consignes qui seront données par nos gouvernants. Pour l'instant, mon séjour est toujours confirmé. On verra en... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 9 avril 2020

Un joli dimanche des rameaux

Retour sur ce joli dimanche des rameaux. Un dimanche où il a fait merveilleusement beau. Comment résister à l'appel de ce ciel bleu au-dessus de la ville alors que nous sommes confinés chez nous. Je n'ai pas transgressé la loi. Je ne suis sortie que sur mon pâté de maisons situé au bord de l'eau. Une chance pour nous que d'avoir cette promenade à notre porte non exposée aux contrôles. Devant l'église Saint Denis, les marronniers ne tarderont pas à fleurir. Comme ces photos l'attestent, nous n'avons croisé personne ou... [Lire la suite]