<$CBTagMedias$>
mardi 18 février 2020

C'est beau Provins la nuit

IMG_20200213_213523

La Tour César faiblement éclairée dans la nuit de Provins. Vision différente à défaut d’insolite de cette cité médiévale classée par l’Unesco où nous avons séjourné pour une courte escapade en amoureux mais pas que. Provins de nuit parce que de jour, il pleuvait et que mes rares photos diurnes sont grises et sans attrait.

IMG_20200213_213847

IMG_20200213_213226

IMG_20200213_213725

IMG_20200213_214044

Après avoir déjeuné, nous sommes sortis pour faire quelques pas sur la place du Châtel et je rends grâce à la fonction nocturne de mon nouveau téléphone pour ces clichés mettant en valeur et en relief tous les plus beaux bâtiments de cette ville dont la Grange aux Dîmes, rue Saint Jean. C’est beau, Provins, la nuit.

IMG_20200213_224119

IMG_20200213_204230

Comme l’an dernier, à Troyes, j’ai profité d’une offre promotionnelle veille de Saint Valentin pour tester le très bel hôtel, Aux Vieux Remparts. Hélas, je n’ai pas pu profité de la piscine, du spa et des soins car nous étions en prospection immobilière. Je rage d’autant que nous avons fait chou blanc sur tous les tableaux. De surcroit, un accès de sinusite mal venu a quelque peu gâché ce repas au restaurant de l’hôtel. Le dessert, « inspiration autour de la rose de Provins » était juste divin de délicatesse avec un sorbet, de la guimauve, un confit, un macaron parfumés du parfum de cette fleur, reine des lieux.

IMG_20200213_214146

A l’image de cette photo de la Table Saint Jean où j’ai déjeuné la première fois que je suis venue visiter cette superbe cité médiévale. J’ai appris de la bouche d’un agent immobilier que la maison longtemps convoitée avait, enfin, trouvé preneur et que ce « barbare » avait explosé tout ce qui faisait son caractère et son charme. Lambris, cheminée, parquet de chêne ont été mis à la benne, remplacée par du stratifié gris, du placo et des spots au plafond. J’ai été poignardée aux entrailles et c’est à cet instant là que j’ai pris pour décision de rentrer en annulant tous nos rendez-vous prévus ensuite. La page est tournée mais à Provins, je reviendrai, c’est sur et certain.

Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


vendredi 14 février 2020

Quelques mots d'amour...

saint valentin lettres

Saint Valentin, ce vendredi. Je ne suis pas adepte de cette fête mais voici l'occasion de parler d'un sujet qui a animé une de nos réunions de famille quand à la faveur de notre emménagement, nous avons retrouvé, au fond d'un carton, des lettres d'amour. Lettres édulcorées échangées avec Jules au temps de nos fiançailles, il y a longtemps. Lettres écrites au Waterman pour Monsieur et au Stypen, encre turquoise pour Madame. Force est d'admettre que l'encre noire s'est mieux conservée que celle de ce stylo plume très en vogue chez les jeunes filles d'alors. C'est ainsi que nos enfants ont réalisé que lorsqu'ils auraient atteint notre âge canonique, il ne resterait rien de leurs sms ou mails enflammés sur internet et les réseaux sociaux. L'ère de la correspondance désuette sur papier velin étant bel et bien terminée. Ca les a d’un coup minés. Il ne restait déjà plus rien des débuts de leur histoire. Et puis, nous avons aussi conservé de vieilles lettres dont l'écriture ample et appliquée a suffit à ramener parmi nous, l'affection d'une grand-mère, d'une grand-tante, de vieux prétendants devenus amis... Alors, les jeunes, écrivez. Ecrivez ne serait-ce que quelques mots d'amour sur un post-it à glisser au fond d'un porte-feuille pour l'oublier et, un beau jour, le retrouver. C'était ma participation à une Saint Valentin que je vous souhaite douce si vous la fêtez. Bon weekend à tous les autres.

Posté par Armelle-L à 06:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 février 2018

LORA et VALENTIN

DSC02146

Lora de la Maison Victor. J'ai beaucoup hésité à réaliser ce modèle à cause de ma morphologie. J'ai eu la chance de pouvoir télécharger le patron gratuitement et j'avais en réserve ce coupon de jersey noir déniché 1€ du mètre au marché. Je ne prenais donc aucun risque. J'ai, en revanche, beaucoup modifié le patron initial. J'ai zappé les poches, j'ai remplacé les plis du devant de la jupe par des pinces et raccourci le buste d'un bon centimètre. Le haut est en taille 38, la jupe en 40 ainsi que les manches.

Lora dress LMV

La particularité de cette robe, aussi, est d'avoir été surjetée avec la fameuse machine Lidl vendue 159€. Laquelle défraye la chronique. J'y vais ou j'y vais pas ? Voici brièvement mon premier avis. Si je n'ai pas eu de difficulté particulière - il faut quand même un peu de technique - à l'enfilage, j'en ai bavé pour les réglages. Il faut, effectivement, noter dans un carnet, tissu par tissu les bonnes tensions pour chaque fil. Sinon, cela me semble être une machine fiable et efficace. En tout cas, pour l'usage que j'en fais. Il faut bien sur que je me familiarise avec ses multiples fonctions. Ici, il s'agit d'un sujet 2 fils. Je serai amenée à donner un avis plus affirmé dans d'autres billets. En attendant, voici Lora...

lidl surjeteuse

Lora qui aurait du rencontrer Valentin. Hélas, elle était en retard. Elle a donc fêté l'arrivée du chien dans l'horoscope chinois en allant déjeuner, dimanche, dans un restaurant asiatique. Contre toute attente, je suis satisfaite de cette robe et forte de toutes les modifications apportées au patron initial, je vais en faire une seconde, bleu marine. Mais avant, m'atteler à la réalisation d'une petite veste en velours milleraies couleur rouille. Affaire à suivre.