<$CBTagMedias$>
mercredi 31 octobre 2018

BONS BAISERS de PROVINS

provins

Saint Quiriace dans la brume, hiératique par dessus les toits de la ville basse. Je n'étais pas à Provins pour faire du tourisme, ce matin là. Je ne suis même pas montée vers la ville haute. Je suis restée autour de Saint Ayoul où j'ai trouvé ma sacro sainte douzaine de niflettes de la Toussaint. Treize à la douzaine comme autrefois et le choix du parfum, nature ou fleur d'oranger. J'étais là, aussi, pour visiter une maison. La der des ders sur ce secteur, je crois. Maison de maitre avec parquet, cheminée, moulures qui nous a laissé de marbre, pourtant. La der des ders car nous avons mis quatre heures pour rentrer en banlieue parisienne. C'est la seconde fois en un mois. Un mois que Jules est à la retraite et que nous n'avons pas fait grand chose. Aller et revenir de Seine et Marne est devenu un parcours du combattant. Nous avons peur que ces embouteillages croissants ne découragent les enfants. Pour faire bref, en ce dernier jour du mois d'octobre, on remet à plat tous nos plans. Cette galère sur les routes a même réussi à me dissuader de retourner à Provins, le 11 novembre, pour la fête de la niflette avec Mercotte en tête d'affiche. C'est édifiant. Alors, pour tourner la page de ce premier chapitre du temps de la retraite et aborder le second, je vous envoie de bons baisers de Provins. Bel Halloween à ceux qui le fêtent. Moi, j'ai acheté des bonbons !


samedi 27 octobre 2018

C'EST la FÊTE AU VILLAGE !

DSC04015

Enfin... la fête au village... à Versailles, tout de même. C'est une fête annuelle dite de mon temps des enfants qui se tient tous les ans, au moment des vacances de la Toussaint sur l'avenue de l'Europe. J'avais promis à Petit Poucet de l'emmener faire du manège. Dans son esprit, nous allions voir ce carousel qu'il affectionne tant sur l'avenue de Saint Cloud. Je vous laisse donc imaginer sa stupéfaction, puis son excitation quand il a vu tous ces manèges avec des animations dont il n'a pas encore l'habitude du haut de ses cinq ans.

DSC04011

DSC04018

DSC04021

DSC04019

DSC04025

DSC04035

DSC04029

Petit Poucet s'est bien éclaté. Il s'est même fait des copains et des petites filles l'ont courtisé mais le roi n'était pas son cousin perché sur son quad ou à fond les manettes dans sa jeep. Mon porte-monnaie a bien chauffé malgré les réductions du mercredi valables aussi le samedi si vous passez par là avec des petits. Bon enfant et bon esprit pour les mamies (nombreuses) et les mamans. Pas de gaufre, cette année, car nous sortions du restaurant. De cette Cantine des Grands, je vous reparle bientôt. Bon weekend à vous.

Posté par Armelle-L à 07:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 1 novembre 2017

CARROT CAKE à MA FACON

DSC01027

Parce que je doute trouver le temps pour aller dans la Brie chercher ma douzaine de niflettes de la Toussaint, je vous offre un part de carrot cake ou leçon anti-gaspi puisque j'ai utilisé des carottes fatiguées, un citron et une clémentine frippés, des oeufs proche de la date limite de consommation. Démonstration :

  • 4 petites carottes
  • 150 grammes de farine
  • 3 oeufs
  • 150 grammes de cassonade
  • 1 sachet de levure
  • le jus d'une clémentine
  • 10 cl d'huile végétale neutre
  • 10 cl de lait
  • une poignée de raisins secs
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • le jus d'un citron et du sucre glace pour le glaçage

*******

DSC01028

Râper les carottes, mettre les raisins et mouiller avec le jus de la clémentine. Laisser en attente. Battre les oeufs avec la cassonade vigoureusement. Ajouter farine et levure. Mélanger soigneusement. Mettre lait et huile avant d'incorporer cannelle et gingembre. Incorporer les carottes râpées et les raisins. Beurrer avec parcimonie pour cause de pénurie un moule à manquer et verser le mélange. Mettre au four thermostat 180° pendant 40 minutes. Attendre pour démouler et napper avec du sucre glace et citron mélangé. Voici une façon gourmande de débuter le mois de novembre !

Posté par Armelle-L à 07:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 27 octobre 2017

LE TEMPS des CHRYSANTHEMES

le temps des chysanthèmes

Voici venu à Versailles comme ailleurs, le temps des chrysanthèmes. La Toussaint oblige, je ne tarderai pas à revenir sur ce marché aux fleurs acheter quelques pots de chrysanthèmes pour fleurir mes chers défunts. Je ne trouve pas ça triste. C'est un rendez-vous annuel. Je me confie à ma grand-mère sur ce qui s'est passé dans mon année. Je lui dirai comment elle est une seconde fois arrière-arrière grand-mère. Je me signerai, au passage, sur le tombe de ce curé de paroisse qui m'a enseigné le cathéchisme. Je humerai le parfum fort de l'automne qui embaume ma plus belle avenue du monde, l'avenue de Saint Cloud. Bientôt, les sapins de Noël peupleront et feront haie sur ce trottoir. Un moment que j'adore. En attendant, bon weekend à vous.