samedi 5 mai 2018

LA TRATTORIA PEPPONE - PUZZLE #6#

trattoria Peppone versailles

Ce n'est pas là que nous avions prévu de fêter notre anniversaire de mariage mais, des frais médicaux importants nous ont contraint à réduire la voilure. Mes photos sont médiocres d'où la publication de ce puzzle pour vous parler de cette petite pizzeria versaillaise située juste derrière les halles du marché. Il faisait beau et nous n'avions nulle envie de nous prendre la tête avec une table étoilée. 

Nous nous sommes installés dans la salle à cause de la santé de Jules dans un décor épuré et moderne avec, aux murs, des affiches du film Don Camillo. Où nous étions, nous pouvions voir la fabrication de la pizza. Un américano plus loin, nous avons opté pour la pizza Peppone avec de la crème d'artichaut, tomates, courgettes et pancetta. Les légumes étaient cuisinés à la perfection. J'ai fait la gourmande avec cette coupe amarena car je n'avais plus faim. Elle était succulente.

En résumé, une sympathique adresse, à prix doux, à ajouter à notre répertoire restau pour un dimanche ensoleillé, au retour du marché. De la piscine, aussi, puisque nous avons décidé de nous reprendre en main en nous jetant à l'eau, le dimanche matin. Une heure de brasse hebdomadaire nous fera le plus grand bien. Dans notre ville, les horaires d'ouverture des bassins ne nous conviennent pas. Bon dimanche à tous.

* Trattoria Peppone - 3, passage Saladin - 78000 Versailles

Posté par Armelle-L à 06:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 1 mai 2018

EN MAI, JE FAIS ce QU' IL ME PLAIT !

DSC02424

En mai, je fais ce qu'il me plait à commencer par ne pas vous offrir de muguet. J'ai horreur du muguet. Native de début mai, on m'en a tant offert qu'on m'en a dégoûté. Pour me faire pardonner, je vous offre, ce matin, la vitrine d'un fleuriste de la rue Hoche à Versailles avec des roses, des orchidées et un flamant rose. Ce jour là, j'ai vivement regretté n'avoir pas mis ma robe flamingo car ces volatiles sont très en vogue dans la cité royale. Il y en avait partout jusque chez le boulanger. J'espère que ce mois de mai sera beau et que nous allons pouvoir, pleinement profiter de ses ponts nombreux et variés. Pour ma part, j'ai envie de bonne humeur et de fantisaie d'où le choix de cette photo. Bon mois de mai à tous. 

Posté par Armelle-L à 06:57 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 29 avril 2018

ROUGE COMME... bis

Confitures fraises rubharbe

Rouge, comme cette première cuvée de confitures fraise et rhubarbe. Cuvée dite royale car, en sortant du restaurant, dimanche dernier, sur le marché Notre Dame à Versailles, on remballait et on bradait les fruits au kilo. J'avais envie de fraises et j'ai négocié dur. Une vraie marchande de tapis. J'ai fait deux fois le tour du carré pour emporter un bon kilo de gariguettes et une botte de rhubarbe pour 5€. Impeccable pour ouvrir le bal de la saison des confitures. Pas un seul fruit n'était abimé et j'ai eu de quoi remplir cinq petits pots. Elles sont vraiment délicieuses et se marient à merveille avec des petits suisses ou du fromage blanc. Sur des tartines, on sent derrière le parfum de la fraise, la petite pointe acidulée de la rhubarbe. Une vraie réussite. La suite, à présent. Ce sont mes enfants qui vont être contents ! Je précise que mes lyonnais m'ont donné un sac entier de pots vides... à remplir... Bon dimanche à vous.

Posté par Armelle-L à 06:25 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 28 avril 2018

LA GRILLE du DRAGON

DSC02415

La saison des Grandes Eaux est repartie. Dimanche, pendant que Jules léchait les vitrines des agences immobilières de la rue de la Paroisse (just a dream...), j'ai couru jusque la Grille du Dragon qui ouvre sur le Bassin de Neptune. C'est là que Maman et moi, allions passer nos après-midi quand j'étais petite. Elle rejoignait d'autres dames et moi, je jouais avec d'autres enfants.

DSC02417

DSC02418

DSC02419

DSC02416

Depuis quelques années, Vigipirate oblige ou arrange Madame Catherine Pégard, cet accès au parc du château était fermé. Agnès b revenue s'installer là où elle a passé son enfance - elle a ouvert une bien jolie boutique en bas de la rue de la Paroisse - a connu, comme moi, des jeudis où son terrain de jeu était les rives du bassin de Neptune. Alors, elle s'est associée avec des commerçants pour que cette fichue grille soit rouverte au public au moins pendant la semaine car le weekend, comme ce dimanche, elle est fermée. Tant pis, juste quelques photos prises à la volée derrière les barreaux pour vous montrer ce lieu où je me suis amusée quand j'étais petite fille et vous comprendrez mes goûts de luxe...

jeudi 26 avril 2018

L'ANCIEN HÔPITAL, EN HABIT de PRINTEMPS

DSC02372

Je me souviens quand petite fille, je voyais, les jours d'enterrement, les voiles noirs avec l'initiale du défunt flotter sous ce chapiteau, je frissonnai. L'ancien hôpital Richaud était lugubre. Après restauration, c'est devenu un nouveau quartier à Versailles et cette ancienne chapelle a mué en espace culturel où les expos de qualité se succèdent dans un cadre prestigieux.

 

DSC02376

DSC02379

DSC02380

.

DSC02381

DSC02382

DSC02383

DSC02385

J'ai connu la cour de l'hôpital où résonnait le bruit des pas des religieuses infirmières qui officiaient là. J'ai le souvenir des grandes salles communes où les lits des malades n'étaient séparés que par un rideau bleu. Mon père, dans les années 70, avait été hospitalisé dans l'aile ouest. J'ai, moi ausi, été admise là suite à un accident sur la voie publique. J'ai déjà raconté les péripéties de cet hôpital royal bâti par Louis XIV et comment la ville de Versailles l'a racheté pour le, 1€ symbolique. C'est l'architecte Wilmotte qui s'est collé à l'exercice. Il a transformé un lieu sinistre en un patio bordé de logements privatifs haut de gamme avec un beau jardin public, arboré et fleuri, au milieu. Un coup de maître que tous les versaillais apprécient. Le weekend dernier, ces jeunes poiriers en habit de printemps étaient stars sur les réseaux sociaux. Ce lieu est devenu magique.


mardi 24 avril 2018

LES MARRONNIERS de MA GRAND-MERE

DSC02426

Invariablement, quand je vais à Versailles et que je m'y balade, je fais le détour par la Place Hoche. Je lève les yeux vers la façade cet immeuble et j'imagine apercevoir ma grand-mère à sa fenêtre. Elle n'est plus, hélas. Ses marronniers ont survécu. Ils ont même été classés, pour certains, les plus âgés, arbres remarquables. Elle aurait apprécié car elle les chérissait et mesurait les saisons à leur aune.

DSC02429

DSC02431

DSC02430

Sur cette première place octogonale construite en France, en 1672, on été plantés douze marronniers d'Inde. C'était une variété nouvelle arrivée à Paris en 1615. Les plus anciens, sur cette place ont presque cent ans. D'autres ont été plantés en 1995 pour remplacer des sujets malades. Sur ce square, le plus beau est à mes yeux, est celui sur la photo au-dessus des tulipes. Ses racines nerveuses et noueuses prouvent son grand et vénérable âge. J'aime m'asseoir sur un banc et me souvenir du temps heureux de mon enfance.

vendredi 20 avril 2018

ECOLE des FILLES

DSC02347

Ci-dessus, voici l'école primaire où je suis allée en classe de 1967 à 1971, rue de Montreuil à Versailles. C'est bientôt mon anniversaire et j'ai voulu voir, en vrai, un restaurant qui a le vent en poupe dans ce quartier pour y inviter mes enfants. En faisant le tour du pâté de maison, je suis passée devant cette ancienne école des filles, aujourd'hui, école mixte après avoir été, un temps, école de musique. Elle s'appelle dorénavant, l'école du Village de Montreuil. C'est charmant et ça éveille de la nostalgie en moi.

DSC02346

DSC02345

Ce bel arbre, en fleurs, je l'ai vu tout petit. Alors imaginez mon bonheur de la voir si majesteux, paré de ses fleurs de printemps roses et blanches. N'empêche que de souvenirs dans cette école où on ne badinait pas avec la discipline. Nous étions priées monter les escaliers sur la pointe de nos souliers et, non le pied à plat sur la marche, la tête droite, en silence jusqu'à notre classe. Sinon, offrir ces fleurs délicates à Nelly pour son bouquet du vendredi. Bon weekend.

mercredi 18 avril 2018

MARCHE DOMINICAL de PRINTEMPS

DSC02338

Dimanche, dès potron minet, quand j'ai vu le soleil passer sous les volets, j'ai prié Jules se lever pour aller au marché à Versailles. Depuis quelques jours, je faisais une fixette sur les religieuses au chocolat de chez Guinon et le poulet rôti de Marguerite. Enfin, il flottait sur la ville royale un parfum de printemps. Ci-dessus, c'est la Maison Darras où Jules achète son pain. Chacun son commerçant préféré.

DSC02332

marché Versailles

DSC02329

Avant toute chose, nous avons fait une pause café au Chat qui Prise. C'est un rituel car c'est là que nous allions prendre un pot, à la sortie du ciné, quand nous étions fiancés. Acheter mon gâteau chez Guinon, c'est ma madeleine de Proust. Ma Grand Mère y faisait des extras, autrefois. D'une part, pour arrondir ses fins de mois et, d'autre part ou, surtout, pour servir les petits fours chez Gilbert Bécaud ou Zizi Jeanmaire. Elle était fan. J'ai acheté des fraises et Jules m'a offert des fleurs.

marché Ile de France

DSC02317

Versailles, élu plus beau marché d'Ile de France est en lice pour le prix de plus beau marché de France. Si sur le plan local, la concurrence ne faisait pas le poids, sur le plan national, je n'y crois pas. J'ai du reste voté, évidemment, pour Versailles ainsi que pour Vannes dans le Morbihan, marché que j'aime tout autant. Sinon, voici une nouveauté sur les talus des avenues versaillaises qui n'est pas pour me déplaire. En complément du tapis jaune des jonquilles, on a planté des bulbes de tulipes jaunes. Elles sont encore clairsemées mais ça devrait être chouette pour les années à venir. J'aime la publicité "acheter versaillais" où Marie Antoinette affiche un smartphone rose ! C'était un agréable dimanche.

jeudi 22 mars 2018

au FACTEUR CHEVAL

1

C'est à Versailles, un endroit méconnu, sorte de cabinet des curiosités. Le Facteur Cheval n'est ni tout à fait un antiquaire, ni vraiment un brocanteur. On y trouve des objets remarquables et parfois des trésors. C'est la seule chose attractive dans cette sordide rue des Etats Généraux quand on va de l'avenue de Paris à la Gare des Chantiers. Je m'y arrête toujours et ce jour là, je m'en suis voulue de ne pas faire plus souvent le détour.

2

3

4

5

6

7

Sous sa verrière, c'est un endroit à recoins. Que vous cherchiez un livre d'art, un simple bouquin de poche, de la porcelaine de Sèvres ou de Limoges, un prie-dieu, un chapelet, un Voltaire ou bien un vieux vinyl, vous êtes au bon endroit. Ce jour là, j'ai regretté n'être que de passage pour aller garder Petit Filou car je suis tombée en arrêt devant deux pastels représentant de jolis oiseaux. J'ai visé haut pour photographier la Bibliothèque Verte car petit gavroche versaillais était assis sur le pavé froid à dévorer Jules Verne. Ne pas se fier au chien patelin en apparence, allongé à l'entrée. Il monte la garde et pas sure qu'il vous laisse ressortir avec un butin... Ca vaut le coup d'oeil à quelques mètres du Château.

* Au Facteur Cheval - 12, rue des Etats Généraux - 78000 Versailles

Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 mars 2018

ON ATTEND le PRINTEMPS

DSC02233

C'est un rituel. Photographier les jonquilles sur les talus des avenues versaillaises pour vous les servir au menu du premier jour du printemps. Sauf que cette année, elles sont frileuses et tardent à former leur parterre jaune... printemps. Ce bouquet pour souhaiter la bienvenue à la nouvelle saison qui se fait attendre un peu, le froid jouant les prolongations. Mardi dernier, assise sur un banc au soleil de l'avenue de Saint Cloud à savourer un pain aux raisins acheté place du marché avant de partir au combat garder mon Petit Filou. Il fallait bien ça. Beau printemps à vous tous.

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,