<$CBTagMedias$>
mercredi 3 avril 2019

Balade au Parc de Corbières

DSC04595

Il m'a fallu du temps pour aller voir ce parc de belle renommée situé au Pecq dans les Yvelines, le long des berges de la Seine. A ma décharge, de mauvais souvenirs immobiliers à cet endroit. Mes anciennes lectrices se souviennent, peut-être, de mon passage éclair dans un logement où une mauvaise installation électrique et la mauvaise foi du propriétaire m'ont remis le pied à l'étrier avant même d'avoir défait mes cartons.

DSC04601

DSC04603

DSC04606

animaux corbières

DSC04611

DSC04616

DSC04617

DSC04612

DSC04618

DSC04619

Ce parc de Corbières, jardin paysagés de 8.5 hectares est une invitation à la détente et à la promenade. Tout est pensé pour familles et enfants. Manèges, espaces de jeux, ferme avec des animaux, aires de pique-nique et promenades en bord de Seine. L'été, il accueille de multiples animations. Ô surprise, à une si faible encablure de Paris, l'eau du fleuve est d'une incroyable pureté, d'un beau vert-bleu à se croire au bord d'un lagon. La balade est magnifique. Dommage, on entend siffler sur leur pont, les trains du RER.


jeudi 2 mars 2017

Maisons Laffitte au cinéma

1

Dimanche, j'ai demané à Jules de lâcher le déménagement chez sa mère pour m'accompagner à Maisons Laffitte (Yvelines) voir cette exposition sur le cinéma et les costumes des films tournés au château. Ci-dessus photographié sur sa façade arrière puisque que celle à l'avant est en cours de ravalement. Aussi curieux que cela puisse paraitre, je n'avais jamais mis un orteil dans ce petit bijou architectural signé François Mansart. J'ai vraiment été agréablement surprise. Suivez-moi.

2

3

4

Voici sa façade principale représentée en maquette dans la première salle à l'entrée. Ceci afin de définir les contours d'un genre novateur qui ouvrera la voie à Louis Le Vau et Jules Hardouin Mansart pour la réalisation de Vaux le Vicomte et de Versailles, plus tard. C'est François Mansart qui, le premier, aura l'idée de cette toiture avec mansardes et terrasses au-dessus. Ce bel édifice a été commandé en 1636 par René de Longueil, président du parlement du Roi mais si Louis XIV accompagné de sa mère Anne d'Autriche l'a inauguré, c'est surtout, Charles X ou Comte d'Artois - ci-dessus enfant - qui en profitera

5

6

7

8

Il est 11 heures et nous sommes seuls, maîtres des lieux, à arpenter les très beaux appartements de ce château modèle de classicisme à la française. Une fois passés le prestigieux vestibule et l'escalier d'honneur, nous nous retrouvons chez Louis XIV, ici, beaucoup moins chahuté et courtisé que chez lui, à Versailles.

9

10

11

Mais avant de pénétrer l'intimité du Roi, arrêt sur image sur ce pourquoi j'étais venue là. L'exposition le Château de Maisons au cinéma, tout au long de la visite expose les costumes de films tournés dans cette noble demeure. Vatel, la série Versailles, la fille de d'Artagnan, le masque de fer, la Reine Margot, moderne love, les adieux à la Reine ainsi que nombreuses séquences des Guignols de l'Info. C'est juste magique.

12

13

13

14

Je crois que jamais, excepté le lit du Cardinal Richelieu à Condé en Brie, je n'ai approché de si près la couche d'un monarque. Encore, nous sommes seuls à faire craquer le très beau parquet. Nous découvrons, aussi, un lieu d'aisance et notre attention se porte sur les carreaux au sol avec ses angelots.

15

16

 

17

Dans l'autre aile, nous découvrons, les appartements plus "contemporains" du Comte d'Artois. Je ne peux pas tout vous montrer car mon billet serait trop long. J'ai volontairement opéré un choix de photos parmi les plus réussies. J'invite les franciliens et les visiteurs de passage à aller voir ce château qui le mérite vraiment.

18

19

20

Les visites se terminent au sous-sol dans les cuisines immenses d'un autre temps où rien ne manque à l'appel pour servir les hôtes prestigieux qui ont défilié en ce lieu. N'oublions pas le banquier Jacques Laffitte qui a fait démolir les écuries mais organisera les premières courses hippiques à Maisons. Il contribuera, hélas, à morceler le domaine pour y créer des "lotissements" de maisons bourgeoises. Le château résite vaillamment à l'urbanisation galopante que seule la Seine peut contenir au-delà du pont. En résumé, je ne peux que vous inciter à aller visiter Maisons Laffitte qui le vaut vraiment !