<$CBTagMedias$>
dimanche 14 juillet 2019

Cueilli-thérapie - Puzzle #23#

IMG_1915

Souvenez-vous, à mon ancienne adresse, je me suis soignée quatre ans durant à la jardithérpie en cultivant ma terrasse. Je n'ai pas de jardin, je n'ai plus de terrasse et le marché de ma ville est nul, archi-nul. Nous allons donc, une fois par semaine, cueillir fruits et légumes à Lumigny. Ce qui me soucie c'est comment nous ferons quand cette cueillette fermera ses portes en période hivernale. En attendant, j'ai entrepris une "cueilli-thérapie" en plein champ. J'ai toujours beaucoup aimé cet endroit. En cette fin juillet, les fraises s'essoufflent mais les pêches ont pris le relais. J'attends les prunes pour faire des confitures. Ca ne devrait pas tarder car les arbres ploient déjà sous le poids des fruits en train de mûrir. Comme au marché, au fil des saisons, les couleurs dominantes de ces mosaïques changent. Ou comment, la nature nous rappelle que c'est elle qui décide et comment... Bon dimanche.


jeudi 26 avril 2018

L'ANCIEN HÔPITAL, EN HABIT de PRINTEMPS

DSC02372

Je me souviens quand petite fille, je voyais, les jours d'enterrement, les voiles noirs avec l'initiale du défunt flotter sous ce chapiteau, je frissonnai. L'ancien hôpital Richaud était lugubre. Après restauration, c'est devenu un nouveau quartier à Versailles et cette ancienne chapelle a mué en espace culturel où les expos de qualité se succèdent dans un cadre prestigieux.

 

DSC02376

DSC02379

DSC02380

.

DSC02381

DSC02382

DSC02383

DSC02385

J'ai connu la cour de l'hôpital où résonnait le bruit des pas des religieuses infirmières qui officiaient là. J'ai le souvenir des grandes salles communes où les lits des malades n'étaient séparés que par un rideau bleu. Mon père, dans les années 70, avait été hospitalisé dans l'aile ouest. J'ai, moi ausi, été admise là suite à un accident sur la voie publique. J'ai déjà raconté les péripéties de cet hôpital royal bâti par Louis XIV et comment la ville de Versailles l'a racheté pour le, 1€ symbolique. C'est l'architecte Wilmotte qui s'est collé à l'exercice. Il a transformé un lieu sinistre en un patio bordé de logements privatifs haut de gamme avec un beau jardin public, arboré et fleuri, au milieu. Un coup de maître que tous les versaillais apprécient. Le weekend dernier, ces jeunes poiriers en habit de printemps étaient stars sur les réseaux sociaux. Ce lieu est devenu magique.