<$CBTagMedias$>
lundi 25 février 2019

Cache-coeur vert printemps

DSC04417

Ce cache-coeur a été une aventure. A la base, je voulais réaliser avec ce jersey vert printemps Mondial Tissus, le top Sofia de la Maison Victor. Sauf que le patron téléchargé n'était pas à l'échelle. Mes réclamations par mail n'ont eu aucun retour. Ce n'est que tardivement qu'une copine de blog m'a donné le tuyau pour rectifier le tir via Adobe. Dommage car leur modèle est certainement plus seyant que celui-ci, issu du magazine Burda Easy 01/2019 qui taille très, très grand. Même taillé une taille en dessous, je flotte dedans.

DSC04437

DSC04438

Photos prises chez ma fille et par ma fille devant son bûcher qui fond à mesure que l'hiver s'éloigne puisque ce jour là, il faisait pas moins de 16° quand nous sommes arrivés chez elle. J'ai beaucoup de mal à dénicher de jolis bijoux fantaisie. J'ai trouvé ce collier en perles de bois vertes dans une petite boutique à Troyes. Je l'adore. Je suis très "verte" en ce moment. L'appel de la nature, certainement.

Posté par Armelle-L à 07:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


dimanche 15 avril 2018

NOS ANCÊTRES, LES GAULOIS(ES)

DSC02441

En arrivant au Musée d'Archéologie Nationale de Saint Germain en Laye, je ne pensais pas ressortir avec la soif d'en savoir plus sur nos ancêtres les gaulois et, surtout, les gauloises car j'étais loin d'imaginer que ce chef de tribu casqué et armé sur son fier destrier était moins boeuf que nombre de nos contemporains. Où j'ai appris que les gaulois étaient civilisés. Ils jouissaient dès le IIIème avant Jésus Christ de droits civiques et de vote devant un Sénat. Mais, ce qui m'a surprise, c'est le statut "d'égale" des hommes donné aux femmes. Elles avaient des charges équivalentes à celles des hommes et jouissaient des mêmes droits. 

DSC02423

DSC02424

DSC02438

DSC02439

DSC02442

DSC02446

DSC02447

DSC02453

C'est pour cette raison que j'ai choisi de vous épargner le parcours archéologique depuis l'homo erectus à celui des mérovingiens pour me concentrer sur ce qui n'a pas manqué d'attirer mon attention, les bijoux féminins de l'âge de fer à celui de la Reine Arégonde, au Moyen Age. Les gauloises possédaient de bien belles parures que nous pourrions leur envier. J'aime beaucoup la bague en bronze avec la croix celte. Sur la photo, au zoom, on n'imagine pas que ce travail minutieux est à l'échelle d'un doigt. 

DSC02454

Quant à notre Reine Arégonde découverte sous la basilique Saint Denis et identifiée grâce à ses bijoux, elle aurait pu nous donner des leçons. Aujourd'hui, on la qualifierait "d'influenceuse" car elle faisait et défaisait la mode. Les archéologue ont été stupéfaits du soin et de la sophistication donnés à ses atours comme en témoignent des porte-jarretelles dont j'ai, hélas, raté la photo. Tant pis et tant mieux car si vous voulez voir de vos yeux voir, n'hésitez pas à aller visiter ce musée à faible fréquention où on ne se bouscule pas pour admirer de bien riches collections. Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 10 à 17 heures pour 7€, le ticket d'entrée.