<$CBTagMedias$>
vendredi 14 septembre 2018

¤ EDITION SPECIALE ¤

Edition spéciale avec ces roses trémières cueillies, tout exprès, sur l'Ile d'Oléron pour le 300ème bouquet du vendredi chez Nelly. J'ai toujours honoré les chiffres ronds, 100 et 200, je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci. Rendez-vous dans, environ deux ans, si tout va bien, pour le 400ème. L'eau aura coulé sous les ponts. Sinon, j'envisage au seuil d'une nouvelle vie à venir et à la veille de renouveler le bail de mon nom de domaine, ici, de changer de crèmerie car je suis lasse des dysfonctionnements à répétition de... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 7 septembre 2018

LE JARDIN DUMAINE

Je suis allée à Paris, ce matin et, rentrée de très bonne humeur. Je prends donc la plume ou mon clavier pour éditer ce billet spécial bouquet du vendredi [299] chez Nelly. Voici un jardin public au coeur de la bonne ville de Luçon en Vendée, évêché de celui qui allait devenir Cardinal de Richelieu et ministre de Louis XIII. Rien à voir avec l'homme rouge puisque ce bel espace nature et public de 4 hectares est un leg d'un certain Monsieur Dumaine à la ville, promesse faite qu'il soit d'accès gratuit et continuellement entretenu.... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 14:41 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 août 2018

FAIRE UNE VIREE à DEUX

On ne va pas se mentir. Serions-nous allés nous perdre dans le Perche si nous n'avions pas cherché un point de chute pour notre retraite. On nous avait dit que Senonches à l'ouest de Dreux, aux portes d'un domaine naturel boisé et protégé pourrait nous convenir. Alors, nous y sommes allés, la fleur au fusil pour une virée à deux et occuper nos vacances. Il faisait beau et nous avions prévu le pique-nique. Nous avons été agréablement surpris de trouver ce plan d'eau avec ses berges aménagées, pourvues de tables et de bancs en... [Lire la suite]
vendredi 10 août 2018

LE PREMIER JOUR...

Le premier jour... non pas le premier jour du reste de ma vie mais, celui d'une période de transition puisque ce soir, Jules sera en vacances. Derniers congés payés avant les grandes vacances. Le temps de la retraite venu, il me faudra repenser ce blog pour un changement de rythme et de nouvelles activités. J'ai déjà des idées. En attendant, offrir cette jolie rose trémière, souvenir d'un weekend en Eure et Loir, à Nelly pour son bouquet du vendredi [295]. Weekend entier passé à garder Petit Filou pendant que ses parents étaient à... [Lire la suite]
vendredi 3 août 2018

ALLER PLUS HAUT

Aujourd'hui, je vous invite à aller plus haut, dans le Mercantour, tout au long du Var jusque sa source. Ca matin là, la chaleur était accablante dans l'arrière pays niçois et nos hôtes nous ont proposé une balade en montagne, histoire d'aller y quérir un peu de fraîcheur. J'étais un peu anxieuse car je souffre d'une forme de mal assez oppressant quand ma ligne d'horizon forme à la verticale un mur de pierre devant moi... Notre hôtesse, randonneuse aguerrie et avertie en ces milieux, pour moi, hostiles m'a rassurée et... [Lire la suite]
vendredi 27 juillet 2018

EZE et SON JARDIN EXOTIQUE

Eze est un village dit remarquable des Alpes Maritimes, haut perché au-dessus de la mer. Cette ancienne cité médiévale culmine à 429 mètres au-dessus de la Méditerranée. Pour découvrir ce panorama exceptionnel sur la Riviera, il faut gravir ses ruelles pentues mais, cepednant ombragées puis, s'attaquer à sa promenade botanique, à découvert des ardeurs dieu Râ, au milieu d'une incroyable collection de cactées et de succulentes. Pour les amateurs du genre, c'est interessant et curieux. Lorsque je l'ai vue, je l'ai tout de suite... [Lire la suite]

vendredi 20 juillet 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #7#

Retour du pêle-mêle avec des glaïeuls cueillis à la Cueillette de Lumigny, en plein champ, à offrir à Nelly pour son bouquet du vendredi. C'est un rituel. Chaque été, je fais des brassées de ces fleurs, rouges et blanches, cette fois-ci, à cet endroit depuis vingt ans. Je ne sais pas pourquoi ces fleurs me rappellent cette vieille ritournelle d'Alain Chamfort "et, c'est le temps qui passe..." Oui, le temps passe et le départ à la retraite de Jules arrive à grands pas. Je n'en reviens pas ! Rayon douceurs, une glace rose et... [Lire la suite]
vendredi 6 juillet 2018

IL EST 5 heures, PARIS S'EVEILLE

C'est le matin où j'ai eu envie de laisser ce blog en jachère. Sur cette photo, il est 5 heures, Paris s'éveille. Je n'ai pas dormi de la nuit. Trop chaud, trop de bruit, trop de ras le bol d'habiter, ici. Et puis, j'ai repris ma route, comme d'hab, cahin-caha, sans très bien savoir où tout ça me mènera, du lundi au vendredi avec cette impatience que suscite chaque weekend tant la semaine, je m'ennuie. Des géraniums avec vue sur Paris à offrir à Nelly pour son bouquet du vendredi [291] et vous souhaiter un bon weekend. Le mien sera... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 06:35 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 29 juin 2018

MARTIN des SENTEURS

J'ai bien cru qu'il ne fleurirait pas cette année tant il a souffert des gelées de février. Petit, chétif, il fait des efforts pour me combler de ces quelques roses, petites mais à la couleur et au parfum irrésistibles. Je m'ennivre pendant les quelques heures que durent ces boutons de roses. Son pot commence à être petit et il aspire à la pleine terre. Patience, si tout va bien, l'an prochain, il vivra sa vie dans de meilleures conditions. Ceci pour offrir à Nelly pour son bouquet du vendredi [290] et vous souhaiter bon weekend.
Posté par Armelle-L à 06:35 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 22 juin 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #5#

Détail architectural d'une maison bourgeoise sur le boulevard de la Reine à Versailles. Dans ma ville, ces belles maisons sont démollies pour laisser place à du béton. C'est crève-coeur et révoltant. En place  de ces bâtisses élégantes, on érige des immeubles sans âme qui, dans quatre ans, comme celui où  je vis, accuseront, déjà, les outrages du temps. Le grand froid et les pluies diluviennes, chez moi, ont mis à nu les fers à béton et soulevé les dalles de la terrasse. Force est d'admette qu'on savait mieux bâtir... [Lire la suite]