<$CBTagMedias$>
lundi 13 mai 2019

Balade aux Puces de Saint Ouen

IMG_1363

Dans un appartement aux trois quarts vide car nous avons logé une partie de nos meubles dans un box, nous nous ennuyons. C'est Jules qui a eu cette idée lumineuse. Aller aux Puces de Saint Ouen en nous garant Porte de Clichy où nous avons emprunté la nouvelle ligne du tram T3 bis. Pratique pour rejoindre la Porte de Clignancourt sans encombre et plutôt sympathique, un dimanche après midi hors foule.

DSC04947

puces 1

DSC04942

Une fois la zone des fripes et des nippes en bordure de périphérique passée, on accède au(x) marché(s) aux puces de Saint Ouen. Dans une ambiance compètement atypique pour qui ne connait pas ce lieu et son esprit, on découvre mont et merveilles. J'ai rêvé devant cette paire de fauteuils club, ceux-ci le cuir bien patiné et bien tanné mais aussi ces fauteuil de cinéma italien ou cette commode qui, si je la payais en monnaie sonnante et trébuchante me revenait à la moitié de son prix. 

DSC04962

 

Puces 1

On trouve de tout aux Puces de Saint Ouen. Les perles cotoyent le vison, les revues de mode et les petites voitures de collection très vintage. Il y en a pour tous les goûts. J'ai craqué pour un Modes et Travaux de juillet 1961 dans lequel j'ai, enfin, trouvé le modèle de pull d'été au crochet que je dois me faire pour l'été. De nos jours, les modèles ne sont ni si précis, ni si détaillés et bien trop loose. Je vous reparlerai de ce journal car il raconte, aussi, une époque révolue à tout point de vue.

DSC04963

puces 3

Saisissantes collections de tire-bouchons, de cafetières en émail, de moulins à café et de nécessaires à toilette délicatement peints. Bien sur, nous n'avions ni le temps vraiment, ni le coeur aussi à parcourir l'ensemble de ces puces et nous sommes cantonnés au Marché Vernaison qui se trouve être les plus anciennes puces de Saint Ouen. Nous avions repéré, la semaine dernière, chez Maisons du Monde des miroirs baroques à mettre au-dessus des cheminées. A Saint Ouen, nous en avons vu de bien plus beaux au même prix... certainement négociable avec quelques talbins au fond de la poche...

DSC04969

En résumé une après midi dépaysante et amusante,
à recommencer dès que nous aurons une jolie maison à meubler ou pour le plaisir de flâner !

Posté par Armelle-L à 07:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


jeudi 14 juin 2018

¤ BROCANTE(S) ¤

DSC03134

Dimanche, nous nous sommes levés à la bourre alors que nous voulions être de bonne heure à Versailles où se tenaient deux brocantes. L'une, avenue de Saint Cloud et l'autre, rue de Montreuil, rue où j'ai passé toute mon enfance, là, les fenêtres, juste au-dessus de la crèmerie. C'était déjà une crèmerie mais pas le même crémier. Finalement, nous étions pile poile à l'heure pour trouver une place de stationnement encore libre. La matinée s'annonçait belle et nous avons bien flâné.

DSC03125

DSC03127

Nous venions d'arriver. Je n'ai pas osé demander le prix de ce service à café jaune. Je le déplore car il était complet, en bon état et c'était un coup de coeur. Coup de coeur, aussi et depuis toujours, l'architecture de cet ancien garage où mon père emmenait ses voitures à réviser, autrefois. J'ai toujours beaucoup aimé cette petite rue tranquille loin des foules du château.

brocante montreuil

Beaucoup de chose, de très belles choses. Je n'ai pas tout photographié. J'ai préféré profiter de la balade dans cette rue où j'ai des souvenirs. Au 29, où j'ai vécu. Au 13 où mon père après bombardements pendant la guerre se souvient du pan de mur effondré et son crucifix miraculeusement suspendu dans le vide. C'est alors que ma grand-mère a déménagé au 29 avant de laisser son appartement à mes parents quand ils se sont mariés. Alors, forcément, cette artère joyeuse et commerçante me parle...

DSC03137

DSC03143

Dommage, nous étions trop tôt car sur la page Facebook de Versailles, j'ai vu que le fameux bar à vins, le Sept avait servi des planches de charcuterie et de fromages très appétissantes sur les petites tables installées, rue Traversière. Avenue de Saint Cloud, la foule était déjà trop dense. Nous avons lâché l'affaire et bifurqué, rue de la Paroisse pour aller faire notre marché. Je ne suis pas revenue les mains vides mais chargée d'une paire d'escarpins Minelli ayant servi une fois, bradés 10€, d'un livre d'art sur Versailles, au début du siècle dernier à 2€ et d'un guide vert Michelin à 1€ de la région où nous partons en vacances, en août.

jeudi 22 mars 2018

au FACTEUR CHEVAL

1

C'est à Versailles, un endroit méconnu, sorte de cabinet des curiosités. Le Facteur Cheval n'est ni tout à fait un antiquaire, ni vraiment un brocanteur. On y trouve des objets remarquables et parfois des trésors. C'est la seule chose attractive dans cette sordide rue des Etats Généraux quand on va de l'avenue de Paris à la Gare des Chantiers. Je m'y arrête toujours et ce jour là, je m'en suis voulue de ne pas faire plus souvent le détour.

2

3

4

5

6

7

Sous sa verrière, c'est un endroit à recoins. Que vous cherchiez un livre d'art, un simple bouquin de poche, de la porcelaine de Sèvres ou de Limoges, un prie-dieu, un chapelet, un Voltaire ou bien un vieux vinyl, vous êtes au bon endroit. Ce jour là, j'ai regretté n'être que de passage pour aller garder Petit Filou car je suis tombée en arrêt devant deux pastels représentant de jolis oiseaux. J'ai visé haut pour photographier la Bibliothèque Verte car petit gavroche versaillais était assis sur le pavé froid à dévorer Jules Verne. Ne pas se fier au chien patelin en apparence, allongé à l'entrée. Il monte la garde et pas sure qu'il vous laisse ressortir avec un butin... Ca vaut le coup d'oeil à quelques mètres du Château.

* Au Facteur Cheval - 12, rue des Etats Généraux - 78000 Versailles

Posté par Armelle-L à 06:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,