<$CBTagMedias$>
vendredi 15 mai 2020

J'ai toujours préféré aux voisins, les voisines

Chez la voisine Tout le temps du confinement, j'ai pesté ne pouvoir retourner en Eure et Loir récupérer mes jardinières restées dans l'annexe de mon ancienne maison. La voisine en face, dame acorte, toujours de bon poil malgré sa solitude et sa maison lézardée faute de pouvoir entreprendre des réparations a trouvé la parade. Ses fenêtres et ses portes sont fleuries à profusion. Les passants la félicite et moi, depuis ma fenêtre, je rageais ne pouvoir accrocher des géraniums à ma vue. La bonne humeur est communicative et je prends... [Lire la suite]