<$CBTagMedias$>
samedi 23 novembre 2019

Toi aussi, t'étais moche en 90 !

DSC05809

L'autre jour, en mal de loisirs, j'ai revu avec délice le film Tatie Danielle. Comment ne pas être hilare devant les looks de Karine Viard et Catherine Jacob ? Tenues vestimentaires et make-up. J'avais oublié la tendance du vert salade en couche bien épaisse sur les paupières. Et puis, cette publicité de SEAT et le slogan qui va avec m'ont replongée dans mes archives. J'ai cherché précisémment une photo de moi en avril 1990, date de sortie du film culte d'Etienne Chatillez. On aurait pu s'attendre à pire car j'ai eu pire, un ou deux ans, auparavant. J'avoue que mon coiffeur d'alors chez JLD Coulommiers a été de bon conseil. J'ai succombé à cette mode d'alors, la permanente mais Didier (je me souviens de son prénom car je n'ai jamais retrouvé depuis un aussi bon coiffeur) m'a dissuadé du sacrilège en conservant ma belle longueur d'alors. On n'échappe, cependant pas, aux pulls en mohair façon Anne Sinclair. Qui se souvient encore de son magazine politique du dimanche 7 sur 7... et de ses pulls aussi ! Je porte du home made car le gilet et le pull en dessous était tricotés par mes petites mains. Malgré mes trois enfants, j'avais du temps. Pas d'internet, pas d'Instagram, rien de chronophage si on excepte le bavardage de ma factrice et le café de 13 heures chez une amie avec en toile de fond les Feux de l'Amour... Bref, toute une époque. Si toi aussi, t'étais moche en 90, je te lance le défi, photo à l'appui, d'en parler sur ton blog ! Bon weekend à tous.

Posté par Armelle-L à 07:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mardi 18 avril 2017

PLACE HOCHE et autres considérations...

1

Il n'est pas rare quand je vais à Versailles que je fasse un détour par la Place Hoche. Je lève les yeux vers la façade de cet immeuble face à la statue de Lazare Hoche. Ma grand-mère habitait là, autrefois. Il y a deux ans, je vous avais déjà raconté l'histoire de cette place et ses douze marronniers. Je ne vais pas recommencer mais simplement honorer ses parterres fleuris de belles tulipes.

2

3

Les arbres séculaires, douze marronniers blancs et roses jouent aux quatre (huit) coins de ce square à deux pas du château. C'est drôle comme chaque endroit me rappelle. Par exemple, la vitrine de ce coiffeur beaucoup plus branché dans les années 70. Chez Yolande on créait d'audacieuses coiffeures de mariée comme ce bonnet orné de fleurs en soie dont une de mes cousines s'était coiffée. Je crois que c'est le plus beau mariage dont je me souvienne. Dommage, ces grands cousins ont divorcé...

Posté par Armelle-L à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,