<$CBTagMedias$>
mercredi 4 avril 2018

LES DENTS, PIPI et AU LIT !

samedi 20 heures

Samedi soir, pour nous distraire sans prise de tête, nous sommes allés voir ce film très amusant avec Arnaud Ducret et Louise Bourgoin. Rien de lourd, bien au contraire. C'est un conte des temps modernes avec un quadra qui ne veut pas rentrer dans les rangs et une princesse déchue, lestée de ses deux bambins. Ils deviennent, par la force des choses, colocs dans un appartement haussmannien pour cause de loyers parisiens trop lourds à assumer seul. Le reste, je ne vous raconte pas mais, simplement vous parler du cinéma où était projetée cette comédie.

Ce complexe cinématographique Mégarama est tout récent. Il se situe à Montigny les Cormeilles. Vu de l'extérieur avec ses deux restaurants, il parait alléchant mais, en arrivant... D'entrée, je n'ai pas aimé ce grand hall avec sa batterie de billeteries automatiques. Pour payer sa place en espèces, il faut aller "au comptoir" et faire la queue derrière tous les adeptes de la junk food. Heureusement, nous étions en avance. Et puis, de toute façon, on est refoulé, toutes projections confondues derrière un cordon de sécurité musclée.

L'accès aux salles se fait dans une ambiance de matchs de foot et il faut jouer des coudes... Ensuite, pendant le film, le son poussé à fond n'arrive pas à couvrir le bruit des mandibules de ceux qui mastiquent à longueur de séance des pots XXL de pops corn. Cerise sur le gâteau, j'ai découvert de nouveaux fauteuils à bascule. Il n'est pas aisé pour quelqu'un de petite stature de trouver la bonne position. Ca donne le mal de mer. Il ne faut pas s'étonner que les enfants pour se sentir à l'aise, se calent les pieds sur les sièges... C'est pensé pour de grands primates. Et puis cette odeur écoeurante de plastique neuf, bon marché, peu ambiante.

Bref, j'ai détesté ce cinéma. Je préfère de loin la petite salle cosy de ma ville. Si, dorénavant, je veux voir un film qui n'y est pas projeté, j'irai carrément dans une vieille salle parisienne. Prix du billet, relativement raisonnable, 9€50.


mercredi 27 septembre 2017

BONNE POMME

bonne pomme

Gérard Depardieu, alias Gérard est une bonne pomme. Garagiste à Dreux, il encaisse comme il peut l'infidélité et la rouerie de son épouse. Il est soutenu, plus ou moins dans son malheur par son beau fils et sa belle mère qui n'est autre que Chantal Ladesou. Imaginez le tableau. Il économise sur des affaires un peu tordues pour s'acheter son propre garage. Un jour, il s'en va sans prévenir personne. C'est au sud de la Seine et Marne, qu'il s'installe. Sur la place du village,  une femme aussi belle que mystérieuse tient un hôtel restaurant. Il va se laisser séduire par le personnage ambigü campé par la toujours sublime et sulfureuse Catherine Deneuve. Les images de ce film sont belles et le casting impérieux. Heureusement, car je suis restée sur ma faim et cette comédie douce amère était à des années lumière de ce que j'en attendais. A voir si vous avez du temps libre.

Posté par Armelle-L à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,