<$CBTagMedias$>
jeudi 31 octobre 2019

C'est la fête à la citrouille

IMG_2587

Je ne vais pas mentir avec ces citrouilles photographiées à la Cueillette de Lumigny quelques jours avant mon départ. C'est un peu crève-coeur de se dire que je n'y retournerai pas de si tôt. Il va falloir se faire à d'autres lieux et remiser en mémoire la lumière de la Brie alors que le mois d'octobre se termine. Je n'aime pas Halloween et cette année, pas d'enfant dans les parages pour sonner à ma porte et réclamer des bonbons comme dans mon ancienne banlieue. Un grand portail sans nom, sans carillon, sans heurtoir et sans cloche que nous fermons à clé par mesure de précaution une fois le facteur passé. C'est pareil pour les niflettes briardes de la Toussaint. Nous avons levé l'ancre juste avant leur mise en rayon. La Toussaint n'aura pas la même saveur. On ne se défait pas si facilement de ce qui nous a marqués par le passé. Faire avec et avancer coûte que coûte. Amusez-vous bien si vous fêtez Halloween. C'est la fête à la citrouille.


dimanche 14 juillet 2019

Cueilli-thérapie - Puzzle #23#

IMG_1915

Souvenez-vous, à mon ancienne adresse, je me suis soignée quatre ans durant à la jardithérpie en cultivant ma terrasse. Je n'ai pas de jardin, je n'ai plus de terrasse et le marché de ma ville est nul, archi-nul. Nous allons donc, une fois par semaine, cueillir fruits et légumes à Lumigny. Ce qui me soucie c'est comment nous ferons quand cette cueillette fermera ses portes en période hivernale. En attendant, j'ai entrepris une "cueilli-thérapie" en plein champ. J'ai toujours beaucoup aimé cet endroit. En cette fin juillet, les fraises s'essoufflent mais les pêches ont pris le relais. J'attends les prunes pour faire des confitures. Ca ne devrait pas tarder car les arbres ploient déjà sous le poids des fruits en train de mûrir. Comme au marché, au fil des saisons, les couleurs dominantes de ces mosaïques changent. Ou comment, la nature nous rappelle que c'est elle qui décide et comment... Bon dimanche.

mercredi 3 juillet 2019

Clafoutis du Limousin (Laurent Mariotte)

DSC03992

C'est une année à cerises. Elles sont légions, de bonne taille et sucrées à souhait. Cerises cueillies à la fraîche, dès l'ouverture exceptionnelle à 8 heures du matin de la Cueillette de Lumigny pour cause de canicule. Bonheur d'être à l'air et à l'ombre des cerisiers, Jules en a cueilli des tonnes. J'ai donc profité de la baisse relative des températures du lendemain pour faire un clafoutis. Il y a plusieurs écoles. J'ai choisi la recette de Laurent Mariotte, extraite de son avant-dernier livre.

  • 750 grammes de cerises
  • 4 oeufs
  • 40 cl de lait entier
  • 125 grammes de farine
  • 125 grammes de sucre
  • 1 pincée de sel
  • du beurre
  • un peu de cassonade (touche personnelle)
  • une rasade de Muscat corse (touche personnelle)

Beurrer un plat à gratin en terre si possible. Saupoudrer de cassonade pour que le fond croustille. Mettre les cerises non dénoyautées au fond du plat. Astuce, les piquer avec un cure-dent pour qu'elles colorent de rouge la pâte. Battre vigoureusement les oeufs et le sucre. Ajouter farine et sel. Bien remuer avant de verser le lait sur le mélange (j'ai hésité à le réchauffer comme pour le far breton) A obtention d'une pâte bien lisse comme la pâte à crêpes, ajouter l'alcool. Le kirsch est mieux mais ayant du Muscat en quantité alors que ni Jules, ni moi n'en buvons, j'ai opté pour ce vin liquoreux. Faire chauffer le four thermostat 180° et enfourner pour 40 minutes. En fin de cuisson, ajouter un peu de sucre semoule sur le dessus pour que ça caramélise légèrement. Servir de préférence frais... avec un verre de Muscat, tiens pourquoi pas, pour ceux qui aiment. Sinon citronnade ou grenadine feront l'affaire. Bon dimanche.

mercredi 19 juin 2019

Respiration - Puzzle #20#

thumbnail_IMG_1651

C'est le dimanche où je suis rentrée du marché de ma ville dépitée tellement il est nul. Cher et nul. J'ai réglé deux côtes de porc dans l'échine au prix de l'entrecôte. Bon le cochon mais onéreux. Ceci au point que Jules s'est souvenu avec nostalgie du marché Héloïse d'Argenteuil. C'est dire. L'après-midi, nous sommes donc allés à la Cuillette de Lumigny chercher fraises, salades, petits pois, carottes et courgettes. La prochaine fois, je tenterai le beignet de fleur de courgette. Il parait que c'est bon. Groseilles et cerises seront mûres la semaine prochaine. Les pommes sont étonnamment précoces par rapport à d'autres années. J'ai eu hâte d'être en automne. Je me suis offert un bouquet d'oeillets de poète. C'était une respiration...

vendredi 7 juin 2019

* Fête de la Fraise *

thumbnail_IMG_1531

Durant nos deux semaines de galère post déménagement et pré-emménagement, je n'ai songé qu'à ça. La Fête de la Fraise qui a lieu chaque année, fin mai ou début juin à la Cueillette du Plessis à Lumigny-Nesles-Ormeaux. Nous avons lâchement lâché nos cartons pour filer cueillir fraises et autres légumes dans ce pré que nous fréquentons avec assiduité depuis près de trente ans. Nous nous sommes félicités d'avoir choisi le matin plutôt que l'après-midi car à 11 heures, au tableau de bord de la voiture, il faisait déjà 29°.

thumbnail_IMG_1528

thumbnail_IMG_1533

thumbnail_IMG_1524

thumbnail_IMG_1534

thumbnail_IMG_1538

Le bonheur est dans ce pré où nous avons nos habitudes. C'est ainsi que nous avons délaissé les carrés de fraises plus près du bâtiment d'acceuil pour filer à l'autre bout de la cueillette là, où il y a moins de monde et, où elles sont plus belles et plus goûteuses. L'an dernier, paresseuse, je les avais cueillies sur gouttière. J'avais été déçue. Cette fois-ci, j'ai opté de soigner le mal par le mal, à savoir les courbatures de mon déménagement, en me mettant à genoux devant ces belles. Nous sommes rentrés avec de la rhubarbe, des carottes, des oignons frais, salades et herbes aromatiques. J'offre oeillets de poète ou lupins à Nelly pour son bouquet du vendredi #337#,  histoire de renouer avec de jolies habitudes. Bon weekend.

lundi 11 juin 2018

RAMENE ta FRAISE !

DSC03109

Le matin, nous nous étions levés dans un brouillard épais, poisseux, posé sur la ville. Nous avions prévu, pourtant, d'aller à Lumigny (Seine et Marne) cueillir des fraises pour faire les confitures demandées par les enfants et Petit Poucet maintenant qu'il est grand. On annonçait des orages et j'avais peur d'affronter (encore) les embouteillages. C'est un coup de fil de ma mère qui m'a jeté, de rage, sur la route. Elle a pollué ma journée avec un fait divers, certes tragique mais auquel je ne peux rien même s'il s'est produit dans ma ville. J'ai eu d'un coup besoin d'air et de verdure. J'ai dit à Jules, ramène ta fraise, nous partons !

DSC03111

DSC03119

Dans cette cueillette tout est sujet à tentation. J'ai limité la surchauffe du porte-monnaie et je m'en suis tenue, sagement, à mes quatre kilos de fraises, de la rhubarbe et trois magnifiques salades. Du jus de pommes local, aussi, à la ferme à côté et tant que j'y étais du miel de la Brie et des sachets de poudre à flan de l'Abbaye de la Coudre que je ne trouve plus au Monoprix. 

weekend fraises

DSC03107

DSC03121

Je n'ai pas cueilli de fleurs. Il faisait trop lourd, trop chaud d'un coup et, nous avions déjà essuyé pas mal d'embouteillages sur l'A86 à l'aller. J'attends les glaïeuls de plein champ. Ils ne tarderont plus et nous serons en été. Avec un peu de chance, les routes seront moins encombrées. Heureuse de lire que cet endroit que je fréquente depuis un quart de siècle se convertit, gentillement, au bio.

DSC03098

Quitter, à regret, ce coin de la Brie que je chéris tant pour rentrer dans ma banlieue en empruntant, cette fois-ci, le bon vieux périphérique parisien, au sud, car au nord, il était saturé. Nous avons bien roulé et, de retour assez tôt à la maison pour transformer un peu de ma rhubarbe en tarte dominicale. Les fraises se sont sagement conservées au frais jusqu'au lendemain. 

lundi 14 août 2017

IL FAUT QUE TU RESPIRES

1

Hier, nous sommes retournés à la Cueillette de Lumigny puisque les enfants ont réclamé des confitures. Les mirabelles étaient arrivées à maturité et je vais, de ce pas, me mettre aux fourneaux. Cette balade était nécessaire car j'ai reçu, dans la semaine, au courrier des choses irritantes. Nous en avons profité pour pique niquer de produits du terroir achetés sur place.

2

3

4

Comme toujours, nous sommes rentrés chargés. Les jolies choses de la nature sont toujours bienfaisantes pour nous apaiser. Ce joli papillon sur une pêche pour vous souhaiter un bon 15 août. La semaine prochaine, Jules sera enfin en vacances car aujourd'hui, il bosse...

Posté par Armelle-L à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 8 août 2017

ALLEE des ABEILLES

DSC01041

Dimanche, après avoir pique niquer à Crécy, nous avons poussé jusqu'à la Cueillette de Lumigny qui affiche, désormais, des noms à ses allées. Allées des abeilles, nous avons cueillis des fruits rouges avec lesquels, j'ai fait des confitures.

L1

L2

Notre charrette était bien chargée comme à chacune de nos vistes à ce pré que nous aimons tant et depuis tant d'années. Des tomates, des courges, des prunes mais aussi, des glaïeuls de plein champ pour en faire un bouquet. Nous comptons y retourner prochainement pour les mirabelles. Affaire à suivre.

Posté par Armelle-L à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 mai 2017

LE BONHEUR EST DANS le PRE

lumigny mai 2017

Hier, nous avons pris la route à l'est pour aller prendre l'air en Seine et Marne. A Lumigny, c'était le weekend de la fraise. Hélas, nous ne l'avons pas trouvée assez abondante pour en faire des confitures. Ca ne fait rien. Le bonheur est dans ce pré depuis tant d'années. Cette vache est nouvelle à l'entrée du hangar. Ce contact avec Dame Nature nous a revigorés. Nous reviendrons pour plus de fruits à cueillir. La saison est loin d'être terminée. Bonne semaine.

Posté par Armelle-L à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,