<$CBTagMedias$>
jeudi 4 juin 2020

Quid novi ? #3#

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux. Mardi, j'ai échappé à la règle. Je ne me suis pas précipitée pour boire un café en terrasse. Il faisait chaud et je ne suis sortie qu'au parc, tard dans l'après-midi. J'ai regretté le confinement car la nuit a été bruyante. Ce bourdonnement d'insectes nuisibles réduits au silence plus de deux mois durant me fait réaliser à quel point les soirées d'été, s'il fait beau, vont peut-être me faire regretter ma maison en rase campagne. Jamais contente. Je sais... J'ai aimé m'asseoir sur ce banc... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 1 juin 2020

Juin, "période glaciaire"

Je ne savais pas comment ouvrir le chapître du mois de juin. Un mois de juin décomplexé puisque déconfiné lentement mais surement. Juin, ou la saison des glaces en plein air ou en terrasse déjà débutée pour moi avec ce sorbet orange sanguine chez mon boulanger. Juin qui n'a pas la même saveur que les autres années puisque le Mois Molière à Versailles n'aura pas lieu. On parle d'un festival de rue, fin août. A confirmer. Je me rends compte que depuis le mois de janvier, je ne suis pas allée à Versailles. Envie d'une glace sur la... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:59 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 31 mai 2020

Liberté surveillée

Hier, les parcs et jardins ont rouvert. En fin d'après midi nous sommes allés faire un tour très symbolique au Parc des Capucins. Liberté surveillée car croiser des patrouilles de policiers armés et masqués ça plombe un peu l'ambiance. Un an pile poil aujourd'hui que j'ai emménagé à une rue de celle où je vis, aujourd'hui. Je me souviens alors des pivoines en fleurs. Elles sont fanées pour ne pas dire brûlées par un printemps torride. Le cygne a déserté les rives de son île pour le bout du chenal moins fréquenté.... [Lire la suite]
jeudi 28 mai 2020

Quid novi ? #2#

Terminer le mois de mai avec la prison-bibliothèque qui a été le totem de mon journal de confinement et qui a rouvert ses portes aux publics avec précautions. Je précise car je me suis pris une volée de bois vert sur Instagram à ce sujet. Commande d'ouvrages en ligne ou par téléphone à partir du catalogue, remise à l'accueil et restitution dans la boite à l'extérieur du site. Dingue comme une mauvaise ambiance règne sur les blogs et les réseaux sociaux depuis le déconfinement. J'ai parfois envie de mettre la clé sous le paillasson.... [Lire la suite]
Posté par Armelle-L à 07:27 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 27 mai 2020

Trois anniversaires

Jeudi de l'Ascension, nous avons dépassé de douze kilomètres nos cent bornes autorisées pour fêter en famille non pas un, ni deux mais trois anniversaires. Ma fille, dans le respect des règles sanitaires en usage, avait pris soin de mettre à l'entrée de sa maison, une table avec du gel hydro-alcoolique et le repas s'est organisé autour d'un buffet froid avec des verres marqués à notre nom. Nous étions onze mais nous n'avons pas vu beaucoup Petit Poucet et Petit Filou. Ils ont fait bande à part trop contents de se retrouver à ... [Lire la suite]
vendredi 22 mai 2020

Comme des ronds dans l'eau

Des ronds comme ceux que dessinent les cailloux qu'on jette à l'eau, de plus en plus larges. Peu à peu, nous allons un peu plus loin que le kilomètre autour de notre domicile que nous autorisait le confinement. Nous ne nous sommes pas rués sur les routes. Nous avons continué ce chemin le long du Grand Morin, en passant cette fois-ci, le panneau de Pontmoulin. Derrière ce portail couronné de glycine se cache une maison. On la voit depuis l'Ile en face encore fermée. Une maison telle qu'on en voit dans les magazines déco avec une... [Lire la suite]

jeudi 14 mai 2020

Déconfinement, dessiner une maison

C'est ce qui ressort d'une enquête très sérieuse. Les citadins, ceux qui ont pris goût au télé-travail durant le confinement, veulent dessiner une maison. Ils ne veulent pas envisager un hypothétique nouvel enfermement avec enfants et même sans, dans un appartement en ville. Ils veulent acheter une maison avec de beaux volumes et un grand jardin dans un rayon de cent kilomètres autour de Paris. Les villes désservies par le TGV ont la côte. Ceci n'arrange pas mes affaires car c'est aussi mon projet si toutefois la vente de mon studio... [Lire la suite]
mardi 12 mai 2020

Avancer dans le brouillard

Ironie du ciel, le déconfinement est arrivé avec le retour des pluies et du froid. En un mot, les Saints de Glace. Calendrier habile. Ces pluies torrentielles ont de quoi doucher les ardeurs. C'est bien ainsi. Continuer à faire attention est impératif. C'est drôle, il fait moche, il fait frisquet mais je me sens guillerette et cela n'a rien à voir avec la levée de certains de nos interdits. En regardant le Grand Morin charrier la boue après les orages et dans la brume, je me sens libérée d'un poids. Libérée d'avoir enfin terminé le... [Lire la suite]
lundi 11 mai 2020

Rouge comme déconfinement - Puzzle #30#

C'est le grand jour. Voici venu, ce lundi, le temps du déconfinement. Déconfinement en rouge pour mon département où le virus circule peu mais où les hôpitaux sont sous tension car ils absorbent le contingent des malades d'une banlieue mitoyenne. Ca ne me dérange pas d'être solidaire. Au moins garderons-nous nos distances et serons-nous prudents pour les semaines à venir. Rouge comme les fraises qui arrivent à maturité à la Cueillette de Lumigny. Je suis heureuse de savoir que je vais pouvoir m'y rendre librement sans avoir à... [Lire la suite]
vendredi 8 mai 2020

Un pont entre deux rives

Dimanche, après la pluie, nous sommes sortis faire un tour. Il flottait dans l'air un parfum frais, suave, sucré de foin coupé. Dimanche, le premier du mois de mai comme un pont entre deux rives. Un pont entre avril fleuri et joyeux et un mois de mai plus pesant avec cette impression floue que les choses ne seraient pas avant très longtemps comme avant. Juste profiter de l'instant sans trop se poser de question. Le déconfinement est annoncé avec de multiples conditions. La Seine et Marne est vaste et rurale mais ses hôpitaux sont... [Lire la suite]