<$CBTagMedias$>
vendredi 11 octobre 2019

Bienvenue chez moi

longère

Une semaine, déjà, que nous avons posé meubles et valises dans cette longère quelque part entre Rambouillet et Chartres. Je resterai volontairement floue sur ma nouvelle position géographique. Longère confortable et moderne, le charme en plus. Les choses trouvent spontanément leur place et c'est bon signe. J'ai du mal à retrouver le chemin d'une vie digitale même si internet fonctionne bien mieux qu'à mon ancienne adresse. A ma décharge, j'ai mille choses à faire et quand tout sera en ordre dedans, il faudra s'attaquer à l'aménagement du jardin. Commencer par planter les bulbes de printemps, à la Sainte Edwige, comme disent les anciens. En fait, il s'agit du pic de l'été de la Saint Martin. Jules a pour mission de finaliser mon atelier couture. Hâte d'en découdre avec mon stock de tissus. Météo France nous promet un weekend estival mais j'ai des doutes. Le brouillard nappe, ce matin, ma ligne d'horizon. Le silence, les premiers jours, nous est apparu déconcertant. Voilà, vous savez tout ou presque. Le reste se fera en allant.

Posté par Armelle-L à 08:36 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 10 octobre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #31#

DSC04630

Comme l'oiseau sur la branche avec cette mésange photographiée dans le fouillis végétal de la cour de mon ancien appartement. A cet instant, envahie d'une prégnante nostalgie, j'ai tout fait pour me convaincre que j'avais fait les bons choix. Ceci n'empêche pas cela et qui peut dire l'avenir de mes souvenirs avec la Brie ?

pdt31

IMG_2704

Au matin du déménagement, je trouve du charme à cette ville que tout l'été, j'ai maudit. Le charme d'une bonne seconde Venise briarde avec cette vue sur le pignon d'une boulangerie au-dessus du Morin ou celui de cette célèbre maison locale avec son bow-window rouge au-dessus, lui-aussi, des eaux. Je passerai sur l'épisode houleux avec Gaz de France qui m'avait donné rendez-vous mardi matin dès potron minet pour un relevé de compteur. Pour éviter les embouteillages matinaux, nous avions pris une chambre d'hôtel à Meaux. Nous sommes restés jusque 13 heures sans jamais voir le releveur. C'est EDF qui a pris sur lui de résilier le contrat. Affaire à suivre avec mes factures. Sinon, souvenez-vous, au soir du départ à la retraite de Jules, nous étions allés manger une moule-frites chez Léon et j'avais dit alors, jamais, plus jamais car les tuiles avaient suivi. Nous avons conjuré le sort pour cette saison 2 et pour l'instant, je croise les doigts, mais tout se passe au mieux dans notre nouvelle maison...

vendredi 4 octobre 2019

Moving Day

gettyimages-668769355-2048x2048

C'est aujourd'hui le grand jour. Moving day comme disent les anglo-saxons. Je déménage si souvent qu'il me faut créer de l'originalité pour mettre ce blog en pause une énième fois pour cause de déménagement. Les cartons sont faits et nous allons charger le camion. Ce blog sera en pause le temps de retrouver une connexion internet dans ma nouvelle maison. Portez-vous bien. On se retrouve très bientôt.

---oOo---

Posté par Armelle-L à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 1 octobre 2019

Octobre, le temps de la retraite (saison 2)

IMG_2425

Des pommes pour fêter le mois d'octobre. Octobre qui rimera désormais avec l'anniversaire du départ à la retraite de Jules. Le décompte fait peur. C'est moche de vieillir. Pourtant, j'avais à coeur de fermer la porte sur une saison 1 désastreuse à tout point de vue. Débutée avec une entorse et la quête d'une maison pour nos vieux jours, vaine. Poursuivie par une odyssée immobilière dont, peut-être, verrons-nous la fin et les côtes où accoster en fin de semaine avec un nouveau déménagement. Des pommes pour faire des projets. Projets de voyage puisque celui d'acheter une maison n'est plus au coeur de nos priorités. Depuis plusieurs années, à l'occasion de nos anniversaires, les enfants alimentent une cagnotte pour que nous puissions partir à New York. Un rêve de gosse pour moi. Nous avons décidé que ça serait au mois d'octobre, l'année prochaine. Alors des pommes pour Big Apple, la ville qui ne dort jamais. En attendant, déménager, emménager et vous souhaiter un très beau mois d'octobre.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 19 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #28#

DSC05527

Duo de blanches colombes sur un arbre perchées au-dessus du Grand Morin et, toujours ce vert trop vert au Parc des Capucins. Comme l'oiseau sur la branche puisque nous partons bientôt en vacances. Ce blog fermera ses portes pour quelques jours de respiration. Comme l'oiseau sur la branche puisque dès notre retour, nous nous attellerons à préparer activement notre prochain déménagement. Visites de maisons programmées dès le jour de la rentrée des classes. Pour les cartons, ça ira vite puisque nombre n'ont pas été défaits. Rien ne se rangeait spontanément dans cet appartement pourtant grand. Un signe.

pdt28

Heureusement, les mois d'août se suivent et ne se ressemblent pas. Celui-ci malgré le bon temps passé avec Petit Poucet est particulièrement déprimant. Illustration avec cette glace à la fraise, le jour de ma fête, chez Mouilleron. Mal nous a pris d'aller la manger sur un banc derrière le théâtre... au milieu des cas soc's. Je suis rentrée déprimée au point que le lendemain, j'ai voulu aller chez le coiffeur à Paris chez Joffo. Marre de cette église, de ces pigeons sur ma ligne d'horizon même si le faîtage du toit sur lequel ils roucoulent est celui de la maison natale du peintre Valentin de Boulogne, maître du caravagisme au XVème siècle.

IMG_2157

Marche à l'ombre sur cette allée de jeunes tilleuls dans le parc du château de la Motte Tilly. C'est moins vert, plus lumineux et plus serein tout de suite. J'aime cette photo. Elle parle de cheminement et de nouvelles orientations à prendre. Depuis le début de cette année, nous nous sommes trompés sur toute la ligne. Nous savons où nous allons et ce que nous voulons à présent. Il fallait un rodage à cette première année de retraite. Je serai amenée à faire un bilan fin septembre avant d'entamer la saison 2. En attendant, je vous souhaite un bon début de semaine.


jeudi 15 août 2019

Une petite robe noire

petite robe noire

Shooting à l'image du temps, chafouin, en intérieur avec une lumière blafarde. Pourtant, cette petite robe noire, patron bricolé à ma sauce rend mieux qu'il n'y parait. Basique indispensable d'une garde-robe qui se respecte, il me tenait à coeur de la réaliser pour ne pas être prise de court le jour où j'en aurai besoin. Elle aurait du faire partie du voyage pour nos vacances annulées en relais et château, séjour offert pour le départ à la retraite de Jules. Nous avons annulé et ce n'est que partie remise. Les années 9 ne me réussissent pas. J'attends qu'elle passe, un point c'est tout. Robe réalisée dans un coton élasthanne de bonne qualité de chez Tissus.net acheté en janvier en vue de... et je viens seulement de la terminer. Il faut dire que mon odyssée immobilière m'a considérablement retardée. Se dire que les années se suivent et ne se ressemblent pas. Je suis déjà passée à autre chose histoire d'écouler mon stock de tissu avant le prochain déménagement, certainement à la mi octobre.

Posté par Armelle-L à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 12 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #27#

IMG_2029

Retour sur une quinzaine tendue, fiévreuse et déterminante. Lundi, il y a deux semaines, entamé par une virée du côté de Chantilly non pas pour la beauté du château et du lieu mais pour aider notre fille sur un chantier très compliqué pour elle à gérer comme tous les chantiers qui trouvent leur aboutissement au mois d'août. J'ai connu ça autrefois dans une autre vie.

pdt27

De coulommiers, je conserverai le souvenir plutôt agréable de son festival estival de jazz aux Capucins sachant pertinemment que nous ne serions plus à cette adresse l'été prochain. De la bibliothèque municipale installée dans l'ancienne prison, aussi. Nous nous sommes inscrits moyennant une cotisation annuelle de 5€ avec un choix de livre conséquent. Rééducation au plaisir de bouquiner pour ma part avec obligation de lire au moins un chapitre de cet ouvrage de Françoise Chandernagor par jour... Et me désintoxiquer, ainsi, des blogs et des réseaux sociaux chronophages. Les enfants sont venus nous rendre visite avant leur départ en vacances. J'ai tout foiré, mes brochettes maison, ma mousse au chocolat et ces financiers caoutchouteux. On fera mieux la prochaine fois...

DSC05427

Prochaine fois dans une autre maison puisque de guerre lasse, nous avons donné congé de notre appartement, non seulement à l'encontre de notre voisinage mais de la ville de Coulommiers qui, exceptés les deux points ci-dessus, nous déçoit énormément. Nous quittons la Brie définitivement pour nous rapprocher des enfants car faire quatre heures de route pour rallier l'ouest parisien, très peu pour moi à présent. Ce blog reprend au fil de l'eau, un peu différent. Je le relookerai après mon nouveau déménagement...

Posté par Armelle-L à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 10 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #22#

thumbnail_IMG_1539

Je ne vais pas vous mentir. J'ai des moments d'abattement et de découragement. Le yin et le yang. Le matin, je suis en pleine forme. Le soir, le doute m'assomme. Lundi matin, en ouvrant les volets de ma chambre, je constate que la grisaille fait son come-back. La parenthèse estivale du weekend est déjà terminée. Je fuis la pièce qui sera seconde chambre où nous avons tout entassé. Faute de placard, je peine à ranger et je refuse de faire trop de frais. Ne pas oublier comme le chantait, autrefois, Jean-Louis Aubert, je suis "locataire".

1pdt21

Jean qui rit, Jean qui pleure, sous le soleil ou sous la pluie, je ne me lasse pas de regarder ce rosier rose sous ma fenêtre de cuisine. Vais-je succomber à la tentation du millefeuille à la fraise de chez Mouilleron. Je résiste car ma pause nomade m'a fait perdre, allègrement, trois kilos et je ne veux pas les reprendre. Sinon, découvrir dans le guide touristique du Pays de Coulommiers que le petit village de Guérard situé non loin d'un bourg où j'ai vécu, autrefois, est devenu viticole. Insolite. Ceci et plein d'autres choses à voir et visiter cet été puisque nous avons renoncé à nos vacances.

DSC03962

Lundi soir, nous nous sommes couchés plus tard que les jours précédents. Jules a réussi à brancher la télé à l'aide d'un boitier TNT sur l'antenne, à l'ancienne. Ca meuble nos soirées si j'ose m'exprimer ainsi devant un tel chantier de cartons, tous à moitié ouverts mais aucun vraiment vidés. Quelle belle surprise que voir depuis la fenêtre du salon, le clocher proche éclairé comme un phare dans mon obscurité. Bref, vous l'aurez compris, l'euphorie retombée, j'ai des hauts et des bas. Je suis certainement fatiguée. Ca va passer si soleil et chaleur reviennent. Ce n'est pas gagné... Bonne semaine à tous.

Posté par Armelle-L à 07:20 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

lundi 3 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #21#

thumbnail_IMG_1509

Au fil de l'eau ou comment oublier le meilleur du pire d'un mois de mai très éprouvant. Déjà que je n'aimais pas particulièrement ce cinquième mois de l'année, je vais le redouter à présent. Au fil de l'eau, d'une vie à une autre, ancienne vie déjà remisée aux oubliettes. Même la terrasse ne me manque pas. Pourtant, dans l'urgence, nous avons opté pour un appartement sans balcon. Le Parc des Capucins - ci-dessus - sera notre jardin pour quelques temps car nous sommes fermement résolus à, rapidement, acheter une maison.

1pdt20

Nous avons eu un coup de coeur pour cet appartement ancien, parquet, moulures, cheminées en centre ville, baigné de lumière du matin au couchant. Nous avons poussé un sacré ouf de soulagement au moment où, clés en main, nous avons pris possession des lieux. Du coup, nous nous sommes accordés une pause café bien méritée chez Mouilleron. Si j'ai déjà oublié ma banlieue, je garde un oeil rivé sur Versailles et j'ai juré d'assister avant la fin du mois de  juin à au moins une des représentations du Mois Molière. Des pivoines rouges sur le marché Notre Dame, le jour de la fête des mères.

IMG_1515

Au fil de l'eau et du Morin, ce samedi estival à regarder cette jeunesse s'ébattre sur leurs petites embarcations et bravant le courant. Petit Poucet venu nous prêter main forte pour notre emménagement a adoré le nouveau lieu de vie de Mamie et Papy. Sa maman revenue aux sources de son enfance s'est imaginée convaincre son compagnon de transformer son pacs en justes noces quand elle est passée devant le fameux Moulin de Mistou à Mauperthuis. Depuis, je rêve d'un beau mariage... Bref, vous l'aurez compris, au fil de l'eau, j'ai déjà gommé de ma mémoire mon ancien lieu de vie. Bonne semaine à vous.

mardi 21 mai 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #20#

IMG_1372

Un an, aujourd'hui, que j'ai lancé cette rubrique qui, semble-t-il, ne vous déplait pas. Je confesse avoir supprimé deux numéros pour ne garder aucun souvenir de ce début de mois de mai calamiteux. C'est là, en bord de Seine à la Frette que j'ai pris la décision de lever l'ancre pour quitter mon ancien appartement. Je ne le supportais plus et je me demande, à posteriori, comment j'ai fait pour tenir bon quatre ans dans cette banlieue fauve. La terrasse y était certainement pour beaucoup mais à force de vivre recluse et sédentaire dans mon quatrième étage, j'ai pris pas mal de poids...

1pdt19

Poids en partie pulvérisé à déménagemer meubles et cartons. A gravir les six étages sans ascenseur chez mon fils, également. Aucun scrupule donc, à se faire plaisir avec un döner chez Zelal, avenue de Clichy. Régressif et délicieux. Des glaces, aussi, l'une à la griotte à Coulommiers chez Mouilleron et l'autre au calisson chez San Luis à Versailles. Je ne sais pas pourquoi, dimanche matin, j'ai goûté plus que d'habitude mon petit déj' au lit avec vue sur les toits de Paris. Le soulagement, certainement, d'avoir pris la bonne décision sauf en matière de stationnement parisien. Merci madame Hidalgo pour ces quelques 27€ quotidien. Du coup, dans les jours à venir, nous bougerons pour échapper à ce racket.

IMG_1383

Coulommiers et son élégant théâtre municipal au bord du Grand Morin. Où, je réalise que le Grand Morin a toujours été proche des endroits où  j'ai vécu tranquille et heureuse. J'attends donc avec impatience la semaine prochaine car nous serons à nouveau voisins. Le mois de juin devrait être plus serein.