<$CBTagMedias$>
jeudi 19 mars 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #40#

IMG_20200315_144805

Coulommiers, avant le confinement, avant l'interdiction de se promener librement en regardant le nature s'éveiller à l'approche du printemps. L'ile du Parc des Capucins, ce jour là, était fermée au public non pour cause de coronavirus mais pour laisser, simplement, les cygnes s'accoupler. Le ciel était limpide. Hélas, il n'allait pas tarder à se charger de lourdes menaces pour ceux épris de liberté.

pdt40

Nous avons déménagé d'extrême justesse. A quelques jours près, nous restions dans notre campagne. Peut-être cette période contraignante y aurait-elle été moins oppressante avec le fleurissement des jonquilles au jardin. Emménagement chaloupé à cause d'une bourde d'EDF qui avec GRDF se tire dans les pattes. Là encore, mon acharnement à les harceler a payé car j'ai réussi à me faire rétablir le gaz, le vendredi 13 en place d'une date indéterminée envisagée par leurs services. Une nuit à l'hôtel à leurs frais plus loin, nous prenons nos marques bon an, mal an compte tenu que tous les magasins de bricolage et de décoration ont portes closes. On fait avec ce qu'on a sous la main.

IMG_20200318_094035

Nous tentons de nous organiser au jour le jour. Hier matin, nous avons réussi à faire un petit marché. Je me souviens, l'été dernier, avoir beaucoup râlé après ce marché. En ces temps de confinement, j'apprécie de trouver à leur poste ces petits producteurs locaux, sourire aux lèvres malgré tout. Nous adaptons notre alimentations à notre faible activité physique. J'avais prévu pour l'arrivée du printemps de mettre fin à cette rubrique pour quelques chose de nouveau. Ca attendra des jours meilleurs. Tenez bon.


lundi 16 mars 2020

Comme l'hirondelle au printemps...

IMG_20200309_130947

De retour sur mes bases comme l'hirondelle au printemps. Ce jour là, le ciel était bleu et j'ai été heureuse de renouer avec mes promenades d'antan au bord du Grand Morin et le long des allées tranquilles du Parc des Capucins. Vivre en ville à nouveau et se passer de la voiture pour faire des courses, du shopping ou des promenades champêtres. Un privilège que je ne boude plus, à présent.

IMG_20200309_131127

IMG_20200309_131639

IMG_20200309_131938

IMG_20200309_131912

thumbnail_IMG_20200309_132006

thumbnail_IMG_20200309_132145

126218739

Ce parc ne ment pas à sa réputation à savoir être un des plus beaux d'Ile de France. Je suis heureuse de le retrouver dans ses couleurs de printemps. Dommage que les fleurs de magnolias soient saisonnières car le spectacle de cette nature fraîche, pure, bouillonnante et un véritable remède à cette morosité ambiante. Et puis dans ces allées quasi désertes, la "distanciation sociale" tant prônée par nos gouvernants en ces temps de pandémie est largement respectée. Le plaisir en plus. La semaine qui débute sera certainement difficile et, peut-être, contraignante. Prenez soin de vous.

dimanche 1 mars 2020

Planète mars, retour vers le futur

seine et marne

Crécy la Chapelle dite la Venise briarde à cheval entre hiver et printemps, il y a dix ans. En retrouvant ce montage photo d'un autre temps, j'ai eu envie d'en illustrer ce premier billet du mois de mars pour mettre ce blog en pause partielle pour cause de déménagement. Planète mars et un retour vers le futur puisque je rentre "à la maison". J'ai passé l'hiver à me gifler intérieurement d'avoir écouté parents et enfants. Je n'ai pas vu les petits plus souvent pour autant. Chartres me donnait des vertiges et je rentrais, à chacune de nos virées dans cette ville à l'atmosphère étrange, la tête à l'envers. J'ai eu froid et j'ai payé de surcroit des notes d'électricité astronomiques. Pour un oui, pour un non, il fallait faire au bas mot, vingt kilomètres en voiture. La leçon est apprise. Nous avons trouvé une maison en location, en coeur de ville où nous allons rester le temps de trouver le bien à acheter où nous nous poserons, non pas définitivement, mais pour plusieurs années, au moins. On se retrouve dès que j'aurai une connexion. Passez un beau mois de mars.

Posté par Armelle-L à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 11 octobre 2019

Bienvenue chez moi

longère

Une semaine, déjà, que nous avons posé meubles et valises dans cette longère quelque part entre Rambouillet et Chartres. Je resterai volontairement floue sur ma nouvelle position géographique. Longère confortable et moderne, le charme en plus. Les choses trouvent spontanément leur place et c'est bon signe. J'ai du mal à retrouver le chemin d'une vie digitale même si internet fonctionne bien mieux qu'à mon ancienne adresse. A ma décharge, j'ai mille choses à faire et quand tout sera en ordre dedans, il faudra s'attaquer à l'aménagement du jardin. Commencer par planter les bulbes de printemps, à la Sainte Edwige, comme disent les anciens. En fait, il s'agit du pic de l'été de la Saint Martin. Jules a pour mission de finaliser mon atelier couture. Hâte d'en découdre avec mon stock de tissus. Météo France nous promet un weekend estival mais j'ai des doutes. Le brouillard nappe, ce matin, ma ligne d'horizon. Le silence, les premiers jours, nous est apparu déconcertant. Voilà, vous savez tout ou presque. Le reste se fera en allant.

Posté par Armelle-L à 08:36 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 10 octobre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #31#

DSC04630

Comme l'oiseau sur la branche avec cette mésange photographiée dans le fouillis végétal de la cour de mon ancien appartement. A cet instant, envahie d'une prégnante nostalgie, j'ai tout fait pour me convaincre que j'avais fait les bons choix. Ceci n'empêche pas cela et qui peut dire l'avenir de mes souvenirs avec la Brie ?

pdt31

IMG_2704

Au matin du déménagement, je trouve du charme à cette ville que tout l'été, j'ai maudit. Le charme d'une bonne seconde Venise briarde avec cette vue sur le pignon d'une boulangerie au-dessus du Morin ou celui de cette célèbre maison locale avec son bow-window rouge au-dessus, lui-aussi, des eaux. Je passerai sur l'épisode houleux avec Gaz de France qui m'avait donné rendez-vous mardi matin dès potron minet pour un relevé de compteur. Pour éviter les embouteillages matinaux, nous avions pris une chambre d'hôtel à Meaux. Nous sommes restés jusque 13 heures sans jamais voir le releveur. C'est EDF qui a pris sur lui de résilier le contrat. Affaire à suivre avec mes factures. Sinon, souvenez-vous, au soir du départ à la retraite de Jules, nous étions allés manger une moule-frites chez Léon et j'avais dit alors, jamais, plus jamais car les tuiles avaient suivi. Nous avons conjuré le sort pour cette saison 2 et pour l'instant, je croise les doigts, mais tout se passe au mieux dans notre nouvelle maison...


vendredi 4 octobre 2019

Moving Day

gettyimages-668769355-2048x2048

C'est aujourd'hui le grand jour. Moving day comme disent les anglo-saxons. Je déménage si souvent qu'il me faut créer de l'originalité pour mettre ce blog en pause une énième fois pour cause de déménagement. Les cartons sont faits et nous allons charger le camion. Ce blog sera en pause le temps de retrouver une connexion internet dans ma nouvelle maison. Portez-vous bien. On se retrouve très bientôt.

---oOo---

Posté par Armelle-L à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 1 octobre 2019

Octobre, le temps de la retraite (saison 2)

IMG_2425

Des pommes pour fêter le mois d'octobre. Octobre qui rimera désormais avec l'anniversaire du départ à la retraite de Jules. Le décompte fait peur. C'est moche de vieillir. Pourtant, j'avais à coeur de fermer la porte sur une saison 1 désastreuse à tout point de vue. Débutée avec une entorse et la quête d'une maison pour nos vieux jours, vaine. Poursuivie par une odyssée immobilière dont, peut-être, verrons-nous la fin et les côtes où accoster en fin de semaine avec un nouveau déménagement. Des pommes pour faire des projets. Projets de voyage puisque celui d'acheter une maison n'est plus au coeur de nos priorités. Depuis plusieurs années, à l'occasion de nos anniversaires, les enfants alimentent une cagnotte pour que nous puissions partir à New York. Un rêve de gosse pour moi. Nous avons décidé que ça serait au mois d'octobre, l'année prochaine. Alors des pommes pour Big Apple, la ville qui ne dort jamais. En attendant, déménager, emménager et vous souhaiter un très beau mois d'octobre.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 19 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #28#

pdt28

Duo de blanches colombes sur un arbre perchées au-dessus du Grand Morin et, toujours ce vert trop vert au Parc des Capucins. Comme l'oiseau sur la branche puisque nous partons bientôt en vacances. Ce blog fermera ses portes pour quelques jours de respiration. Comme l'oiseau sur la branche puisque dès notre retour, nous nous attellerons à préparer activement notre prochain déménagement. Visites de maisons programmées dès le jour de la rentrée des classes. Pour les cartons, ça ira vite puisque nombre n'ont pas été défaits. Rien ne se rangeait spontanément dans cet appartement pourtant grand. Un signe.

pdt28

Heureusement, les mois d'août se suivent et ne se ressemblent pas. Celui-ci malgré le bon temps passé avec Petit Poucet est particulièrement déprimant. Illustration avec cette glace à la fraise, le jour de ma fête, chez Mouilleron. Mal nous a pris d'aller la manger sur un banc derrière le théâtre... au milieu des cas soc's. Je suis rentrée déprimée au point que le lendemain, j'ai voulu aller chez le coiffeur à Paris chez Joffo. Marre de cette église, de ces pigeons sur ma ligne d'horizon même si le faîtage du toit sur lequel ils roucoulent est celui de la maison natale du peintre Valentin de Boulogne, maître du caravagisme au XVème siècle.

IMG_2157

Marche à l'ombre sur cette allée de jeunes tilleuls dans le parc du château de la Motte Tilly. C'est moins vert, plus lumineux et plus serein tout de suite. J'aime cette photo. Elle parle de cheminement et de nouvelles orientations à prendre. Depuis le début de cette année, nous nous sommes trompés sur toute la ligne. Nous savons où nous allons et ce que nous voulons à présent. Il fallait un rodage à cette première année de retraite. Je serai amenée à faire un bilan fin septembre avant d'entamer la saison 2. En attendant, je vous souhaite un bon début de semaine.

jeudi 15 août 2019

Une petite robe noire

petite robe noire

Shooting à l'image du temps, chafouin, en intérieur avec une lumière blafarde. Pourtant, cette petite robe noire, patron bricolé à ma sauce rend mieux qu'il n'y parait. Basique indispensable d'une garde-robe qui se respecte, il me tenait à coeur de la réaliser pour ne pas être prise de court le jour où j'en aurai besoin. Elle aurait du faire partie du voyage pour nos vacances annulées en relais et château, séjour offert pour le départ à la retraite de Jules. Nous avons annulé et ce n'est que partie remise. Les années 9 ne me réussissent pas. J'attends qu'elle passe, un point c'est tout. Robe réalisée dans un coton élasthanne de bonne qualité de chez Tissus.net acheté en janvier en vue de... et je viens seulement de la terminer. Il faut dire que mon odyssée immobilière m'a considérablement retardée. Se dire que les années se suivent et ne se ressemblent pas. Je suis déjà passée à autre chose histoire d'écouler mon stock de tissu avant le prochain déménagement, certainement à la mi octobre.

Posté par Armelle-L à 07:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 12 août 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #27#

IMG_2029

Retour sur une quinzaine tendue, fiévreuse et déterminante. Lundi, il y a deux semaines, entamé par une virée du côté de Chantilly non pas pour la beauté du château et du lieu mais pour aider notre fille sur un chantier très compliqué pour elle à gérer comme tous les chantiers qui trouvent leur aboutissement au mois d'août. J'ai connu ça autrefois dans une autre vie.

pdt27

De coulommiers, je conserverai le souvenir plutôt agréable de son festival estival de jazz aux Capucins sachant pertinemment que nous ne serions plus à cette adresse l'été prochain. De la bibliothèque municipale installée dans l'ancienne prison, aussi. Nous nous sommes inscrits moyennant une cotisation annuelle de 5€ avec un choix de livre conséquent. Rééducation au plaisir de bouquiner pour ma part avec obligation de lire au moins un chapitre de cet ouvrage de Françoise Chandernagor par jour... Et me désintoxiquer, ainsi, des blogs et des réseaux sociaux chronophages. Les enfants sont venus nous rendre visite avant leur départ en vacances. J'ai tout foiré, mes brochettes maison, ma mousse au chocolat et ces financiers caoutchouteux. On fera mieux la prochaine fois...

DSC05427

Prochaine fois dans une autre maison puisque de guerre lasse, nous avons donné congé de notre appartement, non seulement à l'encontre de notre voisinage mais de la ville de Coulommiers qui, exceptés les deux points ci-dessus, nous déçoit énormément. Nous quittons la Brie définitivement pour nous rapprocher des enfants car faire quatre heures de route pour rallier l'ouest parisien, très peu pour moi à présent. Ce blog reprend au fil de l'eau, un peu différent. Je le relookerai après mon nouveau déménagement...

Posté par Armelle-L à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,