<$CBTagMedias$>
lundi 13 mai 2019

Balade aux Puces de Saint Ouen

IMG_1363

Dans un appartement aux trois quarts vide car nous avons logé une partie de nos meubles dans un box, nous nous ennuyons. C'est Jules qui a eu cette idée lumineuse. Aller aux Puces de Saint Ouen en nous garant Porte de Clichy où nous avons emprunté la nouvelle ligne du tram T3 bis. Pratique pour rejoindre la Porte de Clignancourt sans encombre et plutôt sympathique, un dimanche après midi hors foule.

DSC04947

puces 1

DSC04942

Une fois la zone des fripes et des nippes en bordure de périphérique passée, on accède au(x) marché(s) aux puces de Saint Ouen. Dans une ambiance compètement atypique pour qui ne connait pas ce lieu et son esprit, on découvre mont et merveilles. J'ai rêvé devant cette paire de fauteuils club, ceux-ci le cuir bien patiné et bien tanné mais aussi ces fauteuil de cinéma italien ou cette commode qui, si je la payais en monnaie sonnante et trébuchante me revenait à la moitié de son prix. 

DSC04962

 

Puces 1

On trouve de tout aux Puces de Saint Ouen. Les perles cotoyent le vison, les revues de mode et les petites voitures de collection très vintage. Il y en a pour tous les goûts. J'ai craqué pour un Modes et Travaux de juillet 1961 dans lequel j'ai, enfin, trouvé le modèle de pull d'été au crochet que je dois me faire pour l'été. De nos jours, les modèles ne sont ni si précis, ni si détaillés et bien trop loose. Je vous reparlerai de ce journal car il raconte, aussi, une époque révolue à tout point de vue.

DSC04963

puces 3

Saisissantes collections de tire-bouchons, de cafetières en émail, de moulins à café et de nécessaires à toilette délicatement peints. Bien sur, nous n'avions ni le temps vraiment, ni le coeur aussi à parcourir l'ensemble de ces puces et nous sommes cantonnés au Marché Vernaison qui se trouve être les plus anciennes puces de Saint Ouen. Nous avions repéré, la semaine dernière, chez Maisons du Monde des miroirs baroques à mettre au-dessus des cheminées. A Saint Ouen, nous en avons vu de bien plus beaux au même prix... certainement négociable avec quelques talbins au fond de la poche...

DSC04969

En résumé une après midi dépaysante et amusante,
à recommencer dès que nous aurons une jolie maison à meubler ou pour le plaisir de flâner !

Posté par Armelle-L à 07:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


samedi 23 juin 2018

ETAT de SIEGE(S)

DSC03151

Billet déco, ce matin. On parle déjà dans les blogs branchés décoration, du nouveau catalogue Ikea à paraitre. J'ai vu quelques photos des meubles qui feront la tendance dès la rentrée prochaine. Je n'ai rien contre la tendance hygge mais, nos intérieurs deviennent à mon goût trop lisses et trop asseptisés. On ne met même plus de cadres sur les murs... ou si, des cadres baroques avec rien dedans. Bof. Moi, en revanche, mon kif serait de dénicher un gros club en cuir, bien patiné, bien accueillant, à mettre au coin d'une cheminée avec des vraies bûches dedans et non, un truc à l'éthanol. 

état de siège

Ceci pour dire que j'ai refait des housses pour les coussins de mon canapé en attendant de faire mieux quand j'aurai déménagé. J'ai acheté ce tissu avec des masques africains sur tissus.net à petit prix et de bonne qualité. J'ai trouvé ça amusant, raccord à mon "african touch" qui commence à dater. Ma fille aînée est tapissière de métier, diplomée de l'Ecole Boulle. C'est elle qui avait fait cette chauffeuse à partir d'un cadre déniché Faubourg Saint Antoine et cette peau de bête achetée au Marché Saint Pierre. On avait parlé de la refaire cet été en plus "soft". Je recule depuis que j'ai vu dans ce bar à vins branchouille de la rue de la Paroisse à Versailles, ces sièges qui iraient très bien chez moi. La peau de bête, c'est mon truc. Rien à faire. Ce délai de réflexion arrange ma grande car elle est overbookée. Trouver un bon tapissier de nos jours n'est pas chose aisée et, sa réputation faite, elle est très demandée... son atelier, en état de siège !