<$CBTagMedias$>
vendredi 11 mai 2018

ESPRIT JARDIN (édition 2018)

DSC02618

Avant de partir, je m'étais fait la leçon. Je m'étais dit "attention, profite". Je connais la chanson. Esprit Jardin à Versailles fêtait, le weekend dernier, son dixième anniversaire. J'y passe tous les ans. Je sais comment mes billets débutent et sur quelle note, ils se terminent. Sauf que cette année, jubilé oblige, la ville avait mis le paquet. Je n'ai pas tout vu. Au Potager du Roi, j'ai été saisie d'un vertige, d'un gros coup de mou. J'ai rangé l'APN dans mon sac pour profiter de l'instant et devenir contemplative. Alors, on débute par la mise en scène du thème de l'année sur le parvis de la Cathédrale Saint Louis.

DSC02614

EJ1

DSC02627

EJ2

DSC02634

Ordinairement, ce festival des plantes a lieu fin mars ou début avril. La lumière s'en ressent sur les végétaux. Début mai et une météo quasi estivale ne m'ont pas facilité la tâche pour prendre des photos. De plus, pour soulager mes vertèbres, je n'avais pris qu'un petit compact. Mes clichés sont sous ou sur exposés. Dommage car Truffaut Parly 2 avait un stand superbe avec pour thème les digitales. Vu un arbuste Cornus Cosmos Vénus qui serait parfait pour ma terrasse. Je vais tenter de le trouver chez Truffaut mais à Herblay. Et puis, le petit cadeau, la cerise sur le gâteau d'anniversaire, l'ouverture au public du jardin du presbytère de la cathédrale. Peu de photos car j'avais déjà lâché l'affaire mais...

Un concert de cloches en la Cathédrale Saint Louis

A vrai dire, j'ai fait cette vidéo pour la partager avec mes parents puisque l'an prochain, cela fera 60 ans qu'ils se sont mariés, là juste derrière ces vitraux. Un moment de grâce tombé des cieux. Oui, je sais, on va me dire dans la fenêtre des commentaires que "c'est très versailles" mais dans un monde qui pète les plombs et perd tout repère, c'est rassurant et apaisant..

DSC02681

Refermer la grille sur ce très beau dimanche et ce jardin secret, derrière sa cathédrale. Offrir cette glycine pour son bouquet du vendredi à Nelly avant de vous souhaiter un très bon weekend. Je reprends le chemin du blog, à mon rythme, doucement et sans pression. A bientôt.


vendredi 21 avril 2017

BALADE à BAGATELLE

DSC00481

Si nombre de personnes connaissent Bagatelle de nom, ne serait-ce que pour sa rose, peu savent qu'il s'agit d'un superbe parc paysagé aux portes de Paris et à l'orée du Bois de Boulogne. C'était le cas de Jules jusqu'à hier. Il était en vacances, la journée était belle, je lui ai proposé la balade dans un écrin de nature à Paris.

DSC00483

DSC00484

DSC00485

DSC00494

J'ai, pour part, découvert cette "folie" née d'un pari fou entre Marie-Antoinette et le Comte d'Artois, il y a quatre grâce à une amie de blog qui en vantait ses collections rares d'iris. J'avais été subjugée. Depuis, j'y retourne chaque année au printemps. Hier, contrairement à l'an passé où tout était jaune jonquilles, c'était le temps des glycines, période intermédiaire avant l'éclosion des roses.

DSC00496

DSC00497

DSC00506

DSC00509

Si rose, il y avait c'était celui des pivoines et des fleurs de printemps. Il flottait sur le parc, une jolie lumière d'avril. En ce jour de semaine, il y avait peu de monde. Cette balade a été reposante et bienfaisante.

DSC00528

DSC00540

DSC00546

DSC00547

Ma peur des paons remonte à une mauvaise rencontre avec la queue de l'un deux au Jardin d'Acclimatation. Poursuivi par des enfants, il m'a gratifié d'un coup violent qui m'a laissé la jambe d'une couleur très raccord à son plumage quelques temps. Depuis, je passe au large de ces sublimes volatiles en liberté dans ce parc où je trouve toujours stupéfiant d'apercevoir les tours de la Défense au travers le feuillage des grands arbres. Une belle après midi à renouveller plus souvent.