<$CBTagMedias$>
mercredi 9 mai 2018

ELOGE de LA PARESSE (au Potager du Roi)

DSC02666

Le Potager du Roi était, ce jour là, gracieusement ouvert au public dans le cadre de la manifestation Esprit Jardin. Je le connais par coeur mais j'aime arpenter ses allées. C'est à la demande de Louis XIV que Jean-Baptiste de la Quintinie a créé ce jardin entre 1678 et 1683. Il s'étend sur 9 hectares en plein coeur de Versailles. Hélas, il souffre. J'en avais parlé dans ce billet-ci. J'ignore où en sont les travaux pour sa sauvegarde mais j'ai lu que les 16 et 17 juin, sur site, serait présenté le projet de sa rénovation.

DSC02643

DSC02649

DSC02659

DSC02664

Seize carrés avec au pourtour des murs palissés de poiriers en espalier et au centre, un bassin d'eau destiné aux arrosages. Le lieu est verdoyant en ce début de mois de mai. On s'y promène paisiblement. Savez-vous que ces légumes dits "moches" qui ne pouvaient paraitre, décemment, à la table du Roi étaient gracieusement offerts par le monarque aux plus pauvres, par le biais d'une petite porte sur la rue Hardy. Nos gouvernants en font-ils autant ?...

potager du roi 1

Eloge de la paresse au Potager du Roi où je me suis assise au milieu du verger sur une de ces bottes de paille mises à disposition des visiteurs. Un pur bonheur. Nous sommes en plein coeur de ville, à deux pas d'un château noir de monde, à moins de 20km de Paris à écouter chanter, pépier, gazouiller une colonie d'oiseaux heureux que les lieux soient zéro phyto. Je n'ai plus voulu me soucier d'immortaliser l'instant. Juste contempler mes pieds dans les boutons d'or. Je ne me suis bougée que dans la perspective d'aller manger une glace, rue de Satory, à la Compagnie des Glaces, fraise et fraise bulgare. Un délice. Reprendre le chemin du blog était pire que repartir au boulot !


mercredi 5 avril 2017

PAUSE GOURMANDE

DSC00373

Avant de vous emmener à ma suite au Potager du Roi, je vous invite à une pause gourmande. C'était dimanche, rue de Satory. Nous réfléchissions à investir dans un rosier suite à une vive discussion avec un horticulteur breton présent à Esprit Jardin. Nous sommes allés manger une glace à la Compagnie des Glaces. A Versailles, une alternative à San Luis. J'ai craqué sur mon parfum préféré, marron avec des gros morceaux dans cette crème glacée onctueuse et, surtout goûteuse car parfois, cela laisse à désirer. Nous nous sommes installés en terrasse. Il faisait beau et bon. Nous avons regardé passer les gens, les bras chargés de fleurs et de plantes vertes. Finalement, nous n'avons pas pris ce rosier. Nous irons chez Truffaut.