<$CBTagMedias$>
jeudi 9 avril 2020

Un joli dimanche des rameaux

DSC06030

Retour sur ce joli dimanche des rameaux. Un dimanche où il a fait merveilleusement beau. Comment résister à l'appel de ce ciel bleu au-dessus de la ville alors que nous sommes confinés chez nous. Je n'ai pas transgressé la loi. Je ne suis sortie que sur mon pâté de maisons situé au bord de l'eau. Une chance pour nous que d'avoir cette promenade à notre porte non exposée aux contrôles. Devant l'église Saint Denis, les marronniers ne tarderont pas à fleurir.

IMG_20200405_142138

DSC06031

DSC06034

DSC06036

DSC06038

DSC06040

DSC06042

Comme ces photos l'attestent, nous n'avons croisé personne ou si peu. La distanciation est donc respectée. Le Grand Morin est joyeux. Dans ses eaux vertes, la nature en éveil se reflette. Les pivoines sont presque finies. Nous n'en aurons que si peu profité. Nous avons à nouveau croisé sur notre chemin ce canard dit mandarin avec sa douce, toujours aussi peu farouches. Au loin, le parc des Capucins attend sereinement le déconfinement des humains. Vivement. Tellement heureuse d'avoir réussi à déménager en ce lieu juste avant le confinement. Dans la Beauce, je n'aurais pas supporté...


mardi 7 avril 2020

Aux portes du pénitencier - S3

IMG_20200401_102843

Troisième semaine de confinement et cet enfermement qui commence à peser au moment où j'ai pris cette photo. Il faut dire que c'était une mauvaise journée. Une de celles où on se dit qu'on n'aurait même pas du se lever. Et de ruminer entre quatre murs à des projets mis en place au début de l'année qui font du surplace. Sur la photo, on ne distingue pas encore les bourgeons en train d'éclore. On les devine.

s3

IMG_20200401_102406

Des fraises provençales qui ont fait parler d'elles sur Instagram. Si nous n'en achetons pas, elles seront jetées et perdues. Le croissant du dimanche indispensable pour se créer des repères et ponctuer les semaines qui passent. Les menus plaisirs. Surprise lors d'une de nos courtes promenades, les pivoines fleurissent avec un mois d'avance sur le calendrier. Quant aux feuilles de berberis, elles rougissent lentement. La bibliothèque-pénitencier vue de l'arrière entre les haies fleuries. Sincèrement, j'ai détesté la semaine qui vient de s'écouler. Hâte de retrouver ma totale liberté.

Posté par Armelle-L à 07:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 28 mars 2020

Une heure, un kilomètre autour de chez soi

IMG_20200324_143249

La promenade est quotidienne. Jules est sujet à phlébite. Il doit marcher, au moins un peu, chaque jour. Promenade toujours la même. Heureusement, la nature en cette saison n'est pas avare de changement. Et nous nous étonnons de ce qu'à chaque sortie, elle nous donne à observer et nous émerveiller.

IMG_20200324_142428

IMG_20200324_141927

IMG_20200324_141908

IMG_20200324_142615

IMG_20200327_145616[19375]

IMG_20200326_144536

Le parc est fermé. Nous le longeons hors ses murs, en suivant le Grand Morin. Une heure, un kilomètre autour de chez soi, ce sont les nouvelles restrictions auxquelles nous nous adaptons. Apercevoir ces canetons barbottant derrière maman cane est un pur ravissement. Et puis, ce canard curieux, multicolore, pas même farouche à notre approche. Se réjouir d'entendre l'eau, caracolant et regarder ce ciel d'un bleu tel que nous l'avions pas vu depuis longtemps nous suffit pleinement. Les climatologues s'accordent à dire que le Covid-19 profite à notre planète bleue. Nous devrions à l'issue de cette crise sans précédent en tirer les leçons. En attendant, apprendre à égrener le temps, doucement.

samedi 21 mars 2020

Confinement au bord de l'eau

PhotoCollage_1584626821935

Où je vivais auparavant, il n'y avait rien à faire, rien a voir. Autour c'était les corbeaux qui croassent et la Beauce. Hormis pour les courses alimentaires au Markett a cinq kilomètres de ce que je qualifiais de tombeau, nous vivions déjà en vase clos. Cinq longs mois a regarder tomber la pluie et écouter hurler le vent avec des coupures électricité et internet quasi hebdomadaires les derniers temps. C'est pour cette raison que nous avons déménagé. Alors ce confinement au bord de l'eau, en périmètre de notre nouvelle maison, nous le supportons plutôt bien pour l'instant. Pour le moment, c'est côte aménagements intérieurs que ça pêche. La maison est atypique et faute de pouvoir faire appel à autrui, nous n'avons pas réussi à monter certains meubles a l'étage. Magasins de bricolage, d'ameublement et décoration sont fermés alors le soir venu, j'ai des coups de blues. Bref, ce confinement je le vis a la fois bien et mal... En attendant des jours meilleurs voici une carte postale de notre promenade autorisée quotidienne.

Posté par Armelle-L à 07:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 6 mars 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #39#

IMG_20200303_132117

Quand j'ai quitté Coulommiers, en octobre dernier, j'étais à cent mille lieues d'imaginer en refaire de sitôt un billet. Billet en demi teinte, entre rose et gris, au coeur d'un mois de mars qui débute sous la pluie. Il n'y a plus de fleurs sur les ponts et le Morin charrie des eaux tourmentées et boueuses.

pdt 39

IMG_20200306_132137

La fameuse maison rouge ironise et se déclare "maison bleue". Si elle veut. Les magnolias en fleurs des Capucins auraient préféré un ciel bleu. Tout ceci sur fond anxiogène d'épidémie de coronavirus galopant. Faire attention et se laver les mains sont pour l'instant les seules consignes. Difficile d'imaginer que nos sommes presque rendus au printemps... Bon weekend malgré tout.

Posté par Armelle-L à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


mardi 3 mars 2020

Le Grand Morin déborde

IMG_20200302_151053

Crécy la Chapelle, son clocher Saint Georges et son Pré Manche en passe d'être submergé. Le Grand Morin déborde. Avec toutes les pluies tombées, il fallait s'y attendre. Honnêtement, je me souviens avoir connu pire à cet endroit. C'est étrange comme sortir de voiture pour contempler ce semblant de lagune m'a apaisée. J'ai besoin de nature mais pas de celle où je vis depuis l'automne. J'aspire à un endroit tel celui-ci où j'ai des repères et des habitudes.

IMG_20200302_151211

PhotoCollage_1583158107505

IMG_20200302_151302

Le pire de cette crue étant alentours le Moulin de Serbonne. Les eaux recouvrent la route où mes enfants faisaient, autrefois, du vélo. Elles s'étalent boueuses et bouillonnantes sur les prairies avoisinnantes. Lorsque l'enfant terrible de la Brie sort de son lit, ce n'est pas de bon augure pour les rives de Seine à Paris. Un avertissement "capital"...

Posté par Armelle-L à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 24 septembre 2019

Première journée d'automne

DSC05681

Nous avons profité du timide soleil de cette première journée d'automne pour aller perdre nos pas aux Capucins. Passer par l'escalier en face de l'ancienne prison et se dire que compte tenu de la pluie annoncée, c'est certainement la dernière fois que nous faisons cette promenade et, au-delà, réaliser que nous n'aurons plus guère l'occasion de revenir à Coulommiers dans les mois ou les années futurs.

DSC05680

DSC05684

DSC05685

DSC05686

DSC05688

DSC05692

DSC05694

DSC05691

Cette promenade, toujours la même, était devenue un rituel, un automatisme dans notre quotidien. Aller au parc pour ne pas prendre la voiture et s'ennuyer à mourir à regarder les canards barboter dans l'eau du Grand Morin. Hier, j'ai ouvert les yeux plus grands sur un automne qui hésite encore à se colorer, les ginkgos en jaune et les liquidambars en rouge. J'ai connu le Parc des Capucins plus flamboyant. S'asseoir une dernière fois et se dire qu'il est temps, grand temps de déménager car jamais, auparavant, une première journée d'automne ne m'aura autant pesée.

lundi 8 juillet 2019

Un été trop vert - Puzzle #22#

IMG_1815

Et voilà, rebelotte, Petit Filou reparti chez lui, je me retrouve en tête à tête avec cet environnement si vert qu'il me rend mélancolique. Même le beau temps a fait sa valise avec lui. Ce matin, il fait gris et j'ai du mal à entamer cette nouvelle semaine d'un été trop vert avec pour toute touche de couleur, un banc au bord du Morin, des cerises, des fleurs et pour le fun, moi en train de poser sur un tracteur à la Cueillette de Lumigny. Sinon, tout le reste est vert en en donner le tournis. Je vais répondre à vos commentaires mais avant m'abrutir de ménage pour oublier la gaité de la journée d'hier. Une chose est certaine, nous réfléchissons à la suite à donner car même Jules peine à s'adapter à son nouvel environnement. Nous en arrivons, parfois, à regretter notre ancienne banlieue ou, au moins, les voisins étaient causants et.... tranquilles. C'est peut-être un peu prématuré mais nous envisageons de donner rapidement notre congé. La question qui nous retient est où ? Rebattre les cartes et réfléchir sérieusement à comment échapper à tout ce vert très oppressant. Bonne semaine à vous.

Posté par Armelle-L à 07:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 28 juin 2019

Se croire en vacances

morin

A l'heure où certains commencent à prendre conscience de l'impact de leurs voyages au bout du monde sur notre environnement et alors que nombre (re)découvrent le tourisme au coeur de leur région, samedi soir, je me suis crue en vacances. Je ne suis pourtant pas partie loin. Il m'a suffit de descendre ma rue pour emprunter ce sentier, espace nature protégé encerclé par le Grand Morin. La boucle est longue de 3km300 à ce qu'on nous dit à l'entrée du Parc des Capucins. Arrivés à Pontmoulin, le Morin montre sa vraie nature, celle d'un torrent de plaine. Il chante et carcole.

IMG_1708

pontmoulin

IMG_1700

J'ai regretté n'avoir pas pris l'appareil photo car la flore est riche et il n'est pas toujours évident de bien capter couleurs et lumières avec un simple téléphone. Nous avons marché d'un bon pas et nous nous sommes imaginés sans peine sur un sentier de randonnée en moyenne montagne. L'illusion est bluffante. Nous ne sommes pourtant qu'à soixante kilomètres de Paris. Dès début juillet, ces barques et ces pédalos sur leur embarcadère seront disponibles tous les jours pour refaire le trajet sur l'eau. Nous comptons bien en profiter et, au retour, nous irons manger une glace en ville puisque le dépliant des activités estivales de la ville indique qu'il y a quatre glaciers dont le salon de thé de chez Mouilleron. Parfois, il n'est pas nécessaire de partir loin pour se dépayer. Bon weekend.

lundi 24 juin 2019

Un été au fil de l'eau

nature

Carte postale d'un été au fil de l'eau, ce matin. Un été en pente douce sans très bien savoir où nous serons l'année prochaine puisque nous n'arrivons à ne prendre aucune décision concernant une maison. Balade en bord du Grand Morin avec ses nénuphars et ses crapauds de bonne taille. Celui-ci ne s'est pas transformé en prince charmant. Dommage. Le Grand Morin où nous allons, certainement, trouver refuge tout au long de cette semaine annoncée torride et caniculaire. Bon courage à ceux qui vont devoir aller, malgré tout, au boulot et ceux qui ne supportent pas bien la montée du mercure.

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,