<$CBTagMedias$>
vendredi 3 avril 2020

* Magnolia for ever *

Le parc des Capucins est fermé. C'est donc hors ses murs et avec un zoom que j'ai photographié ce magnolia dont les fleurs ont une extraordinaire couleur. Je ne suis pas experte en botanique mais si l'un d'entre vous en connait l'espèce et le nom, je suis preneuse. C'est une splendeur, seul, au milieu de cet espace devenu immobile et étrangement silencieux. Seuls les oiseaux gazouillent.

DSC05041

DSC05042

Magnolia for ever. Le confinement nous pousse à la méditation. Pourquoi ne pas reprendre nos projets là où nous les avions lâchement abandonnés, il y a pile poil un an.  Seulement un an mais que de rebondissements dans notre odyssée immobilière. Peut-être avons-nous baissé la garde trop vite. Finalement, cette période de repli sous nous-mêmes aura du bon. En attendant, sous mon bonnet d'âne, je participe depuis mon piquet au bouquet du vendredi pour garder des repères et vous souhaiter bon weekend.

Balade au Parc de Corbières - La Stylettante

Il m'a fallu du temps pour aller voir ce parc de belle renommée situé au Pecq dans les Yvelines, le long des berges de la Seine. A ma décharge, de mauvais souvenirs immobiliers à cet endroit.

http://www.stylettante.net


vendredi 20 mars 2020

Un étrange printemps

IMG_20200315_144247

Premier jour du printemps. Etrange printemps où les autorités nous tiennent enfermés alors que le soleil brille. Enfin, il a brillé hier après six mois de pluies et de tempêtes en quasi continu. C'est donc qu'après la pluie vient le beau temps. Espérer et se dire que si nous respectons à la lettre les mesures de confinement pour casser cette fichue chaîne de contamination, nous serons plus vite débarrassés de cette cochonnerie qui, à mon humble avis, reviendra atténuée ou plus forte. A nos chercheurs de trouver la parade. En attendant, fêter quand même l'arrivée du printemps et ce qu'il a de symbolique. Dimanche dernier quand j'ai levé le nez vers la cîme de ce magnolia rouge aux Capucins de Coulommiers, j'ai eu le mauvais pressentiment que pour l'apagée de sa floraison, le parc serait fermé au public pour cause de passage au stade 3 et au confinement de la population. Bingo. On peut quand même l'apercevoir par-dessus les haies en suivant les courbes du Grand Morin. C'est déjà ça. Je n'ose pas vous souhaiter un beau printemps. Espérer simplement qu'avant l'été nous aurons retrouvé notre très chère liberté...

lundi 16 mars 2020

Comme l'hirondelle au printemps...

IMG_20200309_130947

De retour sur mes bases comme l'hirondelle au printemps. Ce jour là, le ciel était bleu et j'ai été heureuse de renouer avec mes promenades d'antan au bord du Grand Morin et le long des allées tranquilles du Parc des Capucins. Vivre en ville à nouveau et se passer de la voiture pour faire des courses, du shopping ou des promenades champêtres. Un privilège que je ne boude plus, à présent.

IMG_20200309_131127

IMG_20200309_131639

IMG_20200309_131938

IMG_20200309_131912

thumbnail_IMG_20200309_132006

thumbnail_IMG_20200309_132145

126218739

Ce parc ne ment pas à sa réputation à savoir être un des plus beaux d'Ile de France. Je suis heureuse de le retrouver dans ses couleurs de printemps. Dommage que les fleurs de magnolias soient saisonnières car le spectacle de cette nature fraîche, pure, bouillonnante et un véritable remède à cette morosité ambiante. Et puis dans ces allées quasi désertes, la "distanciation sociale" tant prônée par nos gouvernants en ces temps de pandémie est largement respectée. Le plaisir en plus. La semaine qui débute sera certainement difficile et, peut-être, contraignante. Prenez soin de vous.

vendredi 6 mars 2020

Un peu de tout, beaucoup de rien #39#

IMG_20200303_132117

Quand j'ai quitté Coulommiers, en octobre dernier, j'étais à cent mille lieues d'imaginer en refaire de sitôt un billet. Billet en demi teinte, entre rose et gris, au coeur d'un mois de mars qui débute sous la pluie. Il n'y a plus de fleurs sur les ponts et le Morin charrie des eaux tourmentées et boueuses.

pdt 39

IMG_20200306_132137

La fameuse maison rouge ironise et se déclare "maison bleue". Si elle veut. Les magnolias en fleurs des Capucins auraient préféré un ciel bleu. Tout ceci sur fond anxiogène d'épidémie de coronavirus galopant. Faire attention et se laver les mains sont pour l'instant les seules consignes. Difficile d'imaginer que nos sommes presque rendus au printemps... Bon weekend malgré tout.

Posté par Armelle-L à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 19 avril 2019

Bagatelle aux couleurs du printemps

DSC04761

C'est drôle comme d'une année sur l'autre, même jour pour jour, la nature ne nous peint pas son tableau avec la même palette de couleurs. Bagatelle est un bijou aux portes de Paris, à l'orée du Bois de Boulogne. Hier, pour tuer ce temps trop long jusqu'à notre déménagement, histoire de profiter du beau temps, nous sommes allés nous balader dans ce parc botanique, tocade du Comte d'Artois et de Marie-Antoinette.

DSC04758

DSC04765

DSC04767

DSC04769

DSC04772

DSC04793

DSC04782

DSC04786

DSC04794

DSC04796

DSC04797

DSC04803

DSC04795

En cette presque Pâques, les magnolias font de la résistance, les cerisiers japonais sont selon où ils se trouvent finissant ou à l'apogée de leur floraison, les tulipes illuminent parterres et pelouses. Il y a des clochettes et des coucous des bois partout. Les paons s'y fondent à la perfection. Hier, ils étaient paresseux et un seul a daigné faire la roue. Hélas, il était trop loin et je n'avais que mon petit appareil photo. Je ne sais pas si c'est nouveau mais nous avons croisé des coqs bien gras suivis de leurs poules, elles aussi bien replettes. En résumé, nous avons fait une superbe balade prêts à recommencer ce weekend pascal qu'on nous annonce fort beau. Je pense que Nelly trouvera à butiner dans ce billet quelques fleurs pour son bouquet du vendredi.

samedi 14 avril 2018

SAINT GERMAIN en LAYE, son château

DSC02393

Honte à moi, car je n'avais jamais visité le Château de Saint Germain en Laye pourtant proche de Versailles. Mercredi, nous avons profité du beau temps pour réparer cette lacune et nous avons découvert plus que la bâtisse, le Musée d'Archéologie Nationale où nous avons beaucoup appris. L'histoire de ce château débute en 1124 avec Louis VI le Gros. La château fort d'alors sera brûlé durant la Guerre de Cent ans et c'est François Ier qui lui donnera lustre et allure renaissance. 

DSC02387

DSC02389

DSC02388

DSC02391

Certes, Louis XIV a fait aménager les jardins par son cher André Le Nôtre tout comme la Grande Terrasse mais ils n'ont pas le panache de ceux de Versailles. Au demeurant, le Roi Soleil ne gardait pas de bons souvenirs à Saint Germain et, le 20 avril 1682, il quitta définitivement les lieux, sa cour à sa suite.

DSC02465

DSC02436

DSC02406

DSC02434

cats

DSC02444

salle de bal

Le Château-Vieux comme on l'appelle porte son histoire à bout de bras. Non meublé, il abrite un musée qui peine à déplacer les foules. Il faut dire que l'archéologie, de nos jours, ne passionne guère les jeunes générations. Ne nous voilons pas la face. Pourtant, au-delà de la pesanteur de son architecture et cicatrisé par ses transformations successives, on ressent entre ses murs les soubresauts de notre histoire. Du reste, quand on voit la salle ci-dessus dite salle de bal sous François Ier et salle des comédies sous Louis XIV, on comprend mieux pourquoi ce dernier a doté son palais de sa Galerie des Glaces avec vue sur ses fabuleux jardins et son Grand Canal... Il devrait être claustro.

DSC02468

DSC02386

Ressortir au jardin sous la clarté d'un printemps tardif et paresseux. Du Musée d'Archéologie Nationale, je vous parlerai dans un billet prochain et vous verrez que les collections, contre toute attente, m'ont inspiré pas mal de fantaisie. Nos ancêtres les gaulois gagnent à être mieux connus... Ce que j'aime à Saint Germain en Laye, ce sont les multiples magnolias qui fleurissent la ville, un peu partout, en cette saison.

vendredi 10 novembre 2017

CHEF D'OEUVRE en PERIL - PUZZLE #2#

potager du roi

Ces photos datent du mois d'avril. Le Potager du Roi à Versailles était, ce dimanche, ouvert gracieusement au public dans le cadre de la manifestation de printemps Esprit Jardin. Grisée par la naissance, l'avant veille, de mon Petit Filou, aveuglée par le bouillonnement du printemps, je n'ai pas vraiment prêté attention à l'état de très grande fatigue de ce jardin exceptionnel. Je n'ai pas, non plus, été vraiment surprise quand j'ai appris par les médias que ce lieu historique signé Jean-Baptiste La Quintinie, jardinier du Roi, venait d'être ajouté à une liste de lieux remarquables en très grand péril.

Si le WMF a pris très au sérieux la demande pressante des responsables du Potager du Roi Soleil, il a réclamé un état des lieux précis et une concertation entre l'ENSP, la Ville de Versailles et son Château avant de dégainer le chéquier. J'ai lu que plus de 40% des arbres fruitiers seraient morts ou mourants faute de soins appropriés et de personnel pour les soigner. Pire, les murs sur lesquels, certains sont palissés tombent en ruines. Je suis triste à cette évocation et je songe à ce sublime magnolia, fureur des réseaux sociaux par ce joli dimanche d'avril. Je l'ai vu tout bébé alors faites que....

vendredi 7 avril 2017

LE POTAGER du ROI

1

Comme promis dans mon précédent billet sur Esprit Jardin, je vous invite à la balade au Potager du Roi, exceptionnellement ouvert gracieusement au public, ce dimanche. Je ne vous ferai pas un cours sur l'histoire de ce lieu hors du temps, simplement vous faire partager la beauté des choses sous une jolie lumière de printemps.

2

3

4

5

Bien entendu, en ce tout début du mois d'avril, la nature se réveille doucement et les multiples arbres fruitiers palissés ou sur pied ne font que bourgeonner. Pourtant ci et là, de petites fleurs roses sur les pommiers donnent à l'endroit le petit côté charmant des lieux champêtres. Partout, alentours, la silhouette du Château veille et domine ce paysage.

6

7

Ce sublime magnolia, je l'ai connu tout petit et, à chacune de mes visites, j'ai plaisir à le voir s'épanouir. Ceci me rappelle que ça bien longtemps que je ne suis pas allée à Bercy voir où en sont de leur croissance les petits magnolias blancs. Celui-ci avec ses grosses fleurs violines étaient, ce weekend, star des réseaux sociaux. Je l'ai vu partout.

8

9

10

11

La Château et la clocher de la Cathédrale Saint Louis sont là pour nous rappeler que nous sommes en plein coeur de ville. Pourtant, tout est si tranquille. Pour l'anecdote, savez-vous que cette statue de La Quinitinie a inspiré Agnés b pour son célèbre gilet à pressions ?... Bon weekend à tous.