<$CBTagMedias$>
mardi 3 avril 2018

PÂQUES aux TISONS

DSC02280

Hier, je n'avais pas le moral du tout. Pour me distraite, j'ai voulu monter sur la Butte d'Orgemont voir si les petits cerisiers étaient en fleurs. Trop tôt, trop froid, trop venteux. Malgré quelques gouttes de pluie, nous avons réussi à faire une promenade pour brûler nos calories de la veille. Ci-dessus, le Moulin d'Orgemont.

DSC02291

DSC02274

DSC02288

DSC02282

DSC02289

DSC02277

DSC02293

DSC02296

.

DSC02276

DSC02281

Si le printemps est bien là, la nature semble se méfier des éléments. Elle prend son temps. J'aime cet endroit pour son côté champêtre qui laisse filtrer entre les branches la vue sur Paris et ses monuments. Sur ce banc, je suis transie. Nous venons de passer Pâques aux Tisons. On nous annonce pour la fin de semaine, le vrai beau temps. Espérons...


vendredi 16 mars 2018

LECON(S) de CHOSES

DSC02269

Mercredi matin, s'il fait frais, il fait beau. Deux petits fils, deux natures. Petit Poucet est urbain, Petit Filou est rural. Mon rat des villes, mon rat des champs comme dirait Monsieur de la Fontaine. Quant à moi, privée de Dame Nature dans ma banlieue connaissant le goût de Petit Filou pour la promenade, j'ai chaussé vite fait les bottines et nous voici partis malgré l'air vif pour une saine promenade !

DSC02271

DSC02273

DSC02275

Leçon des choses car Petit Filou a l'oreille fine quand il s'agit des oiseaux. S'il ne marche pas encore, il parle et plutôt bien pour un petit de pas encore un an. Depuis sa poussette, où je le tiens à l'abri de la bise, il pointe le doigt vers le ciel pour me faire signe qu'il a entendu un bruit différent. La nature peine à se débarbouiller de l'hiver et les jonquilles ne sont guère en avance.

DSC02277

DSC02278

Nous passons devant cette cour de ferme et toute la basse-cour, coqs en tête, se précipite au grillage en piaillant. Elle espère de la nourriture que nous n'avons pas. Petit Filou cherche à se redresser. Il me dit "coco" pour cocottes. Il veut voir. Je le prends dans les bras et il s'émerveille. Leçon de choses...

DSC02279

Le temps de cueillir en pixels ces primevères pour le bouquet du vendredi de Nelly et nous rentrons car je commence à fatiguer. Je n'ai plus l'habitude du grand air. Un boudoir pour bébé plus loin, pendant que je sirote un café bien mérité, Petit Filou teste sur moi tout ce qui est interdit par Maman et Papa comme lancer la PlayStation, arracher les fils de l'ordinateur, jouer avec les croquettes de son chat... et prendre la bonne posture, assis sur son séant, mains croisées sur le genoux en levant et roulant ses grands yeux noirs au ciel pour dévier la foudre du courroux.... Les mamies sont faibles. Petit Filou l'a bien compris. Leçon de choses...

dimanche 25 février 2018

BALADE HIVERNALE au PARC MARTIN LUTHER KING

Parc Martin Luther King

Hier, je suis allée à Paris voir les enfants. Je suis partie sans appareil photo. Trop froid, pas envie. Sauf qu'au soleil, il faisait bon. Alors, j'ai sauté hors du 66 pour couper au travers le Parc Martin Luther King. Pour prendre l'air et me fouetter le sang car, au miroir, je ressemble à un coing. Les enfants jouaient indifférents à la bise. Les canards barbotaient sur des eaux partiellement gelées. La nature est au taquet, prête à s'éveiller une fois ce coup de froid passé. J'aime cet endroit. Hélas, mon téléphone n'est pas un foudre de guerre et ces quelques photos sont plus que médiocres. Tant pis, c'était une balade hivernale au Parc Martin Luther King qui m'a fait le plus grand bien au teint et au moral.

lundi 15 janvier 2018

UNE BALADE à MARLY

DSC01958

Dimanche, il a fait miraculeusement beau. J'ai eu envie d'une saine promenade. Le parc de Marly le Roi non loin de chez moi s'est imposé de lui-même pour cette première sortie au grand air de l'année. Les dénivelés du lieu à l'orée de la Forêt de Marly sont parfaits en marche rapide pour le cardio. J'ai fait le voeu que 2018 serait très nature. Voici une bonne entrée en matière.

DSC01959

DSC01960

DSC01961

DSC01962

De plus, ce parc est atypique et les enfants adorent arpenter ce qui reste au sol du fantôme la "résidence secondaire" d'un certain Louis XIV qui non content, d'avoir déjà Versailles s'était fait construire là, un palais pour le farniente. Douze petits pavillons étaient réservés à des invités triés sur le volet. D'où l'expression "Sire, Marly... " des courtisans désireux de passer le weekend dans l'intimité du Roi...

DSC01965

DSC01968

arbres marly le roi

DSC01969

Depuis l'ancienne terrasse du château, la vue sur la vallée de la Seine est prodigieuse. Ce dimanche, elle se perd dans un halo de brume. Des trois bassins, il ne reste plus que le plus grand autour duquel des ifs sont soigneusement taillés par les jardiniers du château de Versailles. Marly, loin des foules, est prisé des familles car les enfants et nos amis à quatre pattes ont quartier libre. Nombre d'arbres sont séculaires et certains ont des racines impressionnantes.

DSC01972

DSC01973

DSC01977

Ces chevaux de Marly sont des moulages de l'oeuvre de Guillaume Coustou par Michel Bourbon. C'est en 1985, à l'initiative de Jack Lang alors ministre de la Culture qu'ils ont pu retrouver leur place d'origine au-dessus de l'Abreuvoir. J'ai vivement apprécié ce bol d'air alors que l'hiver commence à me peser. Vivement la semaine prochaine pour une autre virée si la météo veut bien être clémente.

lundi 1 janvier 2018

MEILLEURS VOEUX

DSC01699

Meilleurs voeux pour une année 2018 très nature

*******

Posté par Armelle-L à 00:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


dimanche 17 décembre 2017

ESPRIT de NOËL ES-TU Là ?

DSC01171

Avant dernier dimanche de l'Avent. Dernière ligne droite avant Noël. C'est aujourd'hui que je vais faire mon sapin. Ma déco sera comme celle de l'an passé sur le thème de la nature et du naturel. J'aime beaucoup cette couronne photographiée dans une belle boutique lyonnaise, la semaine dernière. Pas de couronne sur ma porte depuis que je vis dans cette banlieue. Ca serait mal perçu et je ne tiens pas à me faire remarquer. C'est triste, vous ne trouvez pas ? J'en ai pourtant, une très belle qui restera au fond de son carton, cette année encore... J'ai des pommes de pin, aussi, ramassées à Fouesnant où j'étais en vacances. Je ne les barbouillerai pas de peinture dorée car ce n'est plus à la mode. Et puis, je respecte, ainsi, un peu plus la planète. En attendant le jour J pour vous montrer tout ça, je vous souhaite un bon dimanche. 

Posté par Armelle-L à 07:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 1 septembre 2017

C'EST en SEPTEMBRE...

1

Lorsque ce billet paraitra, tout seul, comme un grand, je serai encore en vacances. C'est en septembre... J'ai toujours beaucoup aimé cette chanson de Gilbert Bécaud, si pleine de promesses. Retour en Normandie lorsque nous sommes allés à Giverny. Tout près, loin des foules, nous avons trouvé cette aire pour pique niquer au bord de l'eau.

2

3

4

10

J'ai beaucoup aimé cet endroit à la campagne, la nature respectée et protégée mais aussi, aménagée pour le bonheur de tous avec tous ces instruments de "torture" accessible à chacun pour faire du sport sans avoir à payer son abonnement à une salle. La rentrée approche. Je vous souhaite un très beau mois de septembre.

Posté par Armelle-L à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 14 août 2017

IL FAUT QUE TU RESPIRES

1

Hier, nous sommes retournés à la Cueillette de Lumigny puisque les enfants ont réclamé des confitures. Les mirabelles étaient arrivées à maturité et je vais, de ce pas, me mettre aux fourneaux. Cette balade était nécessaire car j'ai reçu, dans la semaine, au courrier des choses irritantes. Nous en avons profité pour pique niquer de produits du terroir achetés sur place.

2

3

4

Comme toujours, nous sommes rentrés chargés. Les jolies choses de la nature sont toujours bienfaisantes pour nous apaiser. Ce joli papillon sur une pêche pour vous souhaiter un bon 15 août. La semaine prochaine, Jules sera enfin en vacances car aujourd'hui, il bosse...

Posté par Armelle-L à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 31 juillet 2017

BALADE à ORGEMONT

1

Une vue à tomber. Telles ont été les paroles de Valérie Pécresse quand elle est venue inaugurer le site. La Butte d'Orgemont, ancienne carrière sur la commune d'Argenteuil dans le Val d'Oise a été réaménagée à des fins de promenade, de loisirs et sans un souci de démarche écologique. On domine Paris et la vue est effectivement à tomber.

2

3

4

Ayant lu beaucoup de bien sur l'endroit sur les réseaux sociaux, j'ai voulu aller m'y promener dimanche après midi. Ce sont pas moins de 400 cerisiers de Montmorency qui ont été plantés et je gage que la saison du cherry blossom va être fantastique. A voir au printemps prochain.

5

6

7

8

9

10

11

12

13

La Tour Eiffle, le Sacré Coeur, le Port de Gennevilliers mais aussi une grande partie du bassin parisien se dévoile à la vue entre les trouées vertes. C'est vraiment fabuleux. Faune et flore sont préservées au milieu d'espaces dédiés aux loisirs. Pour la balade, plus souvent. 

vendredi 21 juillet 2017

SAFARI en SEINE et MARNE

DSC00181

Tôt, samedi matin, à l'heure du petit déjeuner des grands fauves, nous sommes arrivés au Parc des Félins situé à Lumigny-Nesles-Ormeaux en Seine et Marne. Safari assuré dans un espace boisé, immense, où vivent des félins dans des conditions qu'on a voulu optimales pour eux. C'est pour cette raison qu'il est conseillé aux amateurs de visiter cet endroit en plusieurs saisons. C'est parti.

DSC00189

DSC00201

DSC00202

Il est très difficile de vous montrer toutes mes photos. Je me contenterai, donc, de publier les plus réussies. Nous avons entamé la visite, à la fraîche et bien avant l'arrivée de la foule. C'est beaucoup plus agréable.

DSC00204

DSC00221

DSC00226

DSC00239

DSC00248

DSC00259

La réserve se découpe en plusieurs partie et autant de continents. Afrique, Asie, Amérique et Europe. J'ai eu du mal car mon APN est neuf et je ne maîtrise pas encore toutes ses fonctions de réglage. Et puis, égoïsement, j'avais envie de profiter de la vue sur ces races d'une beauté animale inouie.

DSC00346

DSC00282

DSC00283

Nous avons fait une pause déjeuner sur une aire aménagée ou,  à l'air libre, ou sous tente. A l'entrée, on nous tatoue une patte de félin pour pouvoir aller et venir du parking au parc sans contrainte.  Pratique pour la glacière restée dans la voiture. J'ai eu beaucoup de mal à quitter cet endroit, sous le soleil exactement, où j'ai vécu, autrefois. Comme les enfants, j'ai reculé le moment de gommer mon tatoo souvenir... A refaire en hiver pour les tigres blancs.