<$CBTagMedias$>
mardi 12 novembre 2019

Fuir la grisaille - Esprit de Noël à Parly 2

IMG_2939

Oui, je sais, il est tôt, trop tôt sauf que ce mois de novembre a débuté plus que gris et plus que pluvieux. Pour occuper et émerveiller Petit Filou, nous l'avons emmené à Parly 2 pour voir les premières décos de Noël. Evidemment, il a adoré. Voici donc le premier billet dans l'esprit de Noël de cette année.

parly 2

IMG_2928

Parly 2 qui fête ses 50 ans, cette année en devenant comme d'autres centres commerciaux régionaux "Westfield". Je ne sais pas si ça change quelque chose mais on s'éloigne peu à peu de l'esprit 70's du Parly 2 que j'ai vu sortir de terre, peu à peu, quand mon père, ingénieur sur le site m'emmenait, le chantier fermé derrière les barricades. Le bar rond a disparu et ce ne sont pas ces corners dédiés à la pâtisserie de luxe qui remplaceront la convivialité d'alors. Dimanche, peu de monde et une ambiance un peu tristounette flottait dans l'air. Il parait que ce genre de lieu est passé de mode. Peut-être sont-ils à réinventer ?

Posté par Armelle-L à 07:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 7 novembre 2019

Versailles en vrac - Ma Pauvre Lucette

FullSizeRender6

Versailles, un jour de novembre. L'avenue de Saint Cloud, "ma plus belle avenue du monde", a revêtu ses habits d'automne. Je crois que Versailles est la seule ville à ma connaissance à conserver son charme sous la pluie. Je suis chauvine, je sais. Je suis versaillaise, fille et petite fille de et non, néo-versaillaise comme se gargarisent ceux qui y vivent désormais, Julie Andrieu en tête, s'arc-boutant de toutes leurs forces pour tenter de dépoussiérer la ville sans lui ôter la patine qui fait son attrait. L'exercice est ardu.

Toussaint Versailles

Où je m'aperçois que cet homme en train de photographier comme moi les chrysanthèmes du marché aux fleurs n'est autre que François de Mazières, maire de Versailles. Il n'est pas "vrai versaillais" mais il n'est pas néo-versaillais non plus. Disons, qu'il doit son statut et sa popularité à Francis Perrin quand ils ont donné vie, ensemble, au fameux Mois Molière. A le regarder, je me demande s'il sera réélu aux prochaines élections municipales car les néo-versaillais sont pour la plupart "en marche" pour le "détrôner".

FullSizeRender8

Certaines enseignes locales comme le Chien qui Fume ou le Chat qui Prise ont la vie dure. Jusque quand car la Marée de Versailles a cédé sa place à Lucette, bistro de la mer ou sea food pour faire mieux. J'ai regardé la carte. Bof. Et puis les influenceuses versaillaises, telle la Marquise, n'en ont pas encore parle dans leur blog. Ce n'est pas bon signe ma Pauvre Lucette car la Marquise fait et défait les réputations.

versailles toussaint 2

FullSizeRender

J'étais là pour aller fleurir la tombe de ma grand-mère. C'est ainsi que j'ai découvert une des fresques peintes sur les pignons de Jussieu, cité HLM versaillaise. On  y circule tranquille et la ville fait ce qu'elle peut pour maintenir du lien entre le coeur historique et ces quartiers excentrés. Ce qui me fait mal, c'est l'état des grilles du château en bas des cent marches, côté Pièce d'Eau des Suisses. C'est de mal en pis. Même Versailles souffre du manque de deniers pour conserver son panache. C'est comme ça, que veux-tu ma pauvre Lucette !

à la Marée de Versailles - La Stylettante

Ces photos ont quelques semaines puisqu'elles datent de notre anniversaire de mariage. A la faveur d'une réduction sur le site la Fourchette, j'avais réservé dans cet incontournable restaurant autour des halles du marché Notre Dame à Versailles.

vendredi 1 novembre 2019

Niflettes briardes de la Toussaint

DSC04654

Pas de Toussaint sans niflettes. Et puisque j'ai quitté la Brie depuis un mois seulement ou déjà, j'ai réalisé des niflettes maison. Pas très académiques les niflettes car il aurait fallu un emporte-pièce plus grand ainsi qu'une poudre à flan plus fine mais c'était quand même bon. J'ai déjà raconté dans ce blog cette tradition des fêtes de la Toussaint qui remonte au Moyen Age. L'épicentre de la niflette se situe à Provins mais on en trouve de la mi-octobre à la mi-novembre dans un large rayon entre Coulommiers, la Ferté Gaucher, Esternay et Provins bien évidemment. L'histoire dit que les religieux, alors, apportaient de ces douceurs aux orphelins pour les consoler de leur chagrin. Une bien jolie façon de débuter novembre qui débute comme octobre s'est terminé sous le déluge. En attendant, des jours meilleurs et les fêtes de fin d'année, je vous souhaite un bon mois de novembre, malgré tout.

Posté par Armelle-L à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 27 octobre 2019

Tartines d'oeufs brouillés aux épinards (Laurent Mariotte)

DSC04648

Voici une recette signée Laurent Mariotte, simple, efficace, économique et bonne pour la santé qui change de notre sempiternelle omelette. On ne pense pas aux oeufs brouillés. Ce n'est pourtant pas compliqué. Ici, il s'agit de toaster une généreuse tranche de pain de campagne et de brouiller des oeufs à la spatule - 2 oeufs par personne - avant d'ajouter de la crème fraîche, du sel et un tour de moulin à poivre. Jeter quelques feuilles d'épinards juste rincés dans la préparation avant de servir sur le pain. Pour un diner sur le pouce, c'est parfait. De surcroit l'épinard étant quasi cru, il conserve toutes ses qualités nutritionnelles. C'est vraiment délicieux. Bon dimanche.

Posté par Armelle-L à 06:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 1 novembre 2018

Le vent m'emportera...

P1020125

Je suis rentrée de notre virée niflettes à Provins complètement désarçonnée. Je n'ai pas reconnu mes souvenirs d'autrefois. J'ai trouvé "douloureuse" la route pour rentrer. Quelque part, je me suis jurée que jamais plus jamais. J'ai le sentiment flou de prendre un virage à angle vif, d'aborder de plein fouet la réalité de la retraite. Avant, tout au long de l'automne j'ai eu l'impression que Jules était en vacances, qu'il ne tarderait pas à retourner travailler. J'ai décidé de mettre ce blog en sous-marin. J'ai besoin de me retrouver. Cette feuille morte sur un banc pour vous dire que le vent m'emportera. Bon mois de novembre à vous malgré tout. Le mien sera pavé par mes préparatifs de Noël. Ca va m'occuper sainement...

Posté par Armelle-L à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 novembre 2017

CARROT CAKE à MA FACON

DSC01027

Parce que je doute trouver le temps pour aller dans la Brie chercher ma douzaine de niflettes de la Toussaint, je vous offre un part de carrot cake ou leçon anti-gaspi puisque j'ai utilisé des carottes fatiguées, un citron et une clémentine frippés, des oeufs proche de la date limite de consommation. Démonstration :

  • 4 petites carottes
  • 150 grammes de farine
  • 3 oeufs
  • 150 grammes de cassonade
  • 1 sachet de levure
  • le jus d'une clémentine
  • 10 cl d'huile végétale neutre
  • 10 cl de lait
  • une poignée de raisins secs
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • le jus d'un citron et du sucre glace pour le glaçage

*******

DSC01028

Râper les carottes, mettre les raisins et mouiller avec le jus de la clémentine. Laisser en attente. Battre les oeufs avec la cassonade vigoureusement. Ajouter farine et levure. Mélanger soigneusement. Mettre lait et huile avant d'incorporer cannelle et gingembre. Incorporer les carottes râpées et les raisins. Beurrer avec parcimonie pour cause de pénurie un moule à manquer et verser le mélange. Mettre au four thermostat 180° pendant 40 minutes. Attendre pour démouler et napper avec du sucre glace et citron mélangé. Voici une façon gourmande de débuter le mois de novembre !

Posté par Armelle-L à 07:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 28 novembre 2015

Une soupe à la Mangette

P1020448

Depuis le temps que les influenceuses versaillaises nous en brossent un portrait dithyrambique, j'ai voulu, à mon tour, tester cette nouvelle cantine de la rue Carnot, la Mangette. Une jeune femme en reconversion a posé là ses casseroles et transformé de fond en comble cet ancien commerce pour en faire un lieu de restauration chaleureux, cosy, sympathique et gourmand.

la mangette

P1020442

Chaleur dans la froideur de cette fin novembre sur une banquette tendue de plaids en laine. J'ai bien entendu goûter l'assiette de soupe du jour dont tout le monde parle. Celle-ci aux lentilles corail et coco était réellement délicieuse. Pour bien finir cette pause déjeuner avant de reprendre le train pour ma banlieue, j'ai pris un dessert, une pomme au four au spéculos. L'addition reste somme toute raisonnable. C'était un moment de douceur dans ce monde de brutes...

dimanche 1 novembre 2015

Des niflettes pour la Toussaint

DSCN6804

L'an dernier, trop fauchée, je n'avais pas fait le déplacement dans la Brie pour ma traditionnelle douzaine de niflettes. Cette fois-ci, j'ai pu me régaler avec celles-ci achetées chez Mouilleron à Coulommiers. Avec mes filles, dans le cadre de la conduite supervisée de ma cadette, nous avons fait une virée dans la Brie pour nous ravitailler. Ou comment, en cette Toussaint, "ne flete", ne pas pleurer puisque j'ai des niflettes pour me régaler avec du thé ou du café. C'est un peu ma madeleine de Proust. Nous voici déjà au mois de novembre. Il va falloir préparer les fêtes de fin d'année. Dans les magasins, tout est fin prêt.