<$CBTagMedias$>
mercredi 20 novembre 2019

Verte polaire pour vie au vert

DSC05810

Beaucoup moins glam que Sofia, la polaire mais hautement nécessaire pour vivre au vert. Ceci d'autant que j'abhorre celle achetée à la va-vite chez Sport 2000 avant notre séjour chamoniard, trop grande et trop serrée à la fois. C'est sur le marché du tissu de Chartres que j'ai eu idée d'en coudre une sur mesure en découvrant ce rayon où le tissu polaire se déclinait de toutes les couleurs. Je voulais du vert. A 5€ du mètre, la fermeture éclair m'a coûté plus cher en mercerie. Patron Burda sportif de janvier 2010, très facile à mettre en oeuvre. Un peu cintrée mais point trop pour plus de féminité et un col à fermer. Le plus ardu a été la glissière à monter et le manque de motivation à coudre un truc aussi utilitaire. Cependant, à l'arrivée, je suis statisfaire et j'envisage de récidiver dans une autre couleur. En attendant, d'autres projets encore flous m'attendent.

DSC04656 (2)

DSC05811

DSC04697

DSC05813

C'est devenu un passe-temps... mélancolique. Photographier rouge-gorges et mésanges qui vont et viennent dans le jardin. N'empêche, ce n'est pas évident et je me demande comment font les spécialistes du genre. Ils ont certainement des appareils plus sophistiqués et plus puissants que le mien. J'ai fait ma BA en achetant de ces petites boules de graisse pour nourrir ces petits oiseaux qui commencent à souffrir des frimas. Ainsi, pendant qu'ils se restaurent, je peux capter l'instant.


jeudi 10 octobre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #31#

DSC04630

Comme l'oiseau sur la branche avec cette mésange photographiée dans le fouillis végétal de la cour de mon ancien appartement. A cet instant, envahie d'une prégnante nostalgie, j'ai tout fait pour me convaincre que j'avais fait les bons choix. Ceci n'empêche pas cela et qui peut dire l'avenir de mes souvenirs avec la Brie ?

pdt31

IMG_2704

Au matin du déménagement, je trouve du charme à cette ville que tout l'été, j'ai maudit. Le charme d'une bonne seconde Venise briarde avec cette vue sur le pignon d'une boulangerie au-dessus du Morin ou celui de cette célèbre maison locale avec son bow-window rouge au-dessus, lui-aussi, des eaux. Je passerai sur l'épisode houleux avec Gaz de France qui m'avait donné rendez-vous mardi matin dès potron minet pour un relevé de compteur. Pour éviter les embouteillages matinaux, nous avions pris une chambre d'hôtel à Meaux. Nous sommes restés jusque 13 heures sans jamais voir le releveur. C'est EDF qui a pris sur lui de résilier le contrat. Affaire à suivre avec mes factures. Sinon, souvenez-vous, au soir du départ à la retraite de Jules, nous étions allés manger une moule-frites chez Léon et j'avais dit alors, jamais, plus jamais car les tuiles avaient suivi. Nous avons conjuré le sort pour cette saison 2 et pour l'instant, je croise les doigts, mais tout se passe au mieux dans notre nouvelle maison...

vendredi 12 juillet 2019

Terre de Singes (et d'oiseaux)

DSC03993

Ca se passe à Lumigny-Nesles-Ormeaux en Seine et Marne de l'autre côté de la route où se situe le célèbre Parc des Félins. Depuis peu, les deux parcs animaliers ont décidé d'allier leur savoir faire de leaders mondiaux en matière de protection des animaux. Ce parc ci propose une extraordinaire expérience au milieu des singes et des perroquets. Nous nous y sommes rendus avec Petit Filou et, malgré son jeune âge, captivé, il a adoré. Nous aussi.

DSC03996

DSC04018

perroquets

DSC04028

Nous commençons notre visite par les volières aux oiseaux ou les soigneuses très à l'écoute de nos questions nous renseignent et nous rappellent quelques règles simples de sécurité puisque nous sommes au milieu des perroquets en totale liberté. On nous raconte comment les loriquets originaires d'Australie sont devenus des proies pour l'humain dans leur pays pour le commerce de leur plumage de toutes les couleurs. Ca piaille et les battements d'ailes servent de ventilateurs car ce samedi matin débute très chaud. Les soigneuses sont heureuses car la saison des amours porte ses fruits et des naissances sont attendues. De l'Australie à la Brie, c'est un comble car le climat n'est pas le même.

DSC04037

singes

DSC04049

L'univers des singes en sous-bois est un havre de fraîcheur et on écoute bien volontiers, les explications sur le mode de vie de ces primates très bien adaptés à leur résidence seine et marnaise puisque sont nés au printemps des petits déjà fort débrouillards. On nous raconte comment ces singes magots élisent leur chef. Une histoire de réseaux sociaux un peu comme nos followers. Plus un macaque de Barbarie a de "potes" qui le suivent, plus il s'élève dans la hiérachie. Il n'est pas forcément le plus fort mais simplement le plus à l'aise en société. Ici, il boulotte sa salade. Nous sommes au milieu d'eux et ils nous frôlent. Nous ne nous y attendions pas et c'est une belle surprise.

DSC04067

En résumé, encore un beau parc animalier à une cinquantaine de kilomètres de Paris qui mérite le détour. Une leçon de choses comme on disait autrefois et un enseignement à retenir sur ces espèces menacées d'extinction par la sottise et l'avidité de l'humain. Le billet d'accès à Terre de Singes n'est pas très onéreux. On peut acheter un pass pour profiter des deux structures mais attention, il est conseillé d'arriver tôt le matin. Nous y retournerons début août avec, cette fois-ci, Petit Poucet. Chacun son tour.

SAFARI en SEINE et MARNE - La Stylettante

Tôt, samedi matin, à l'heure du petit déjeuner des grands fauves, nous sommes arrivés au Parc des Félins situé à Lumigny-Nesles-Ormeaux en Seine et Marne. Safari assuré dans un espace boisé, immense, où vivent des félins dans des conditions qu'on a voulu optimales pour eux.

http://www.stylettante.net