<$CBTagMedias$>
lundi 22 juillet 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #25#

DSC05318

Lundi, pour ne pas céder à la pulsion d'envoyer ma lettre de congé à mon bailleur, je suis allée me balader. J'ai poussé jusque la piscine pour voir horaires et tarifs, leur site étant en maintenance. Au retour, en regardant de loin l'église, je me suis jurée de ne jamais y entrer. Elle ne m'inspire pas comme nombre d'édifices religieux qui ont remplacé l'original et c'est le cas de celle-ci.

1pdt25

Et toujours tout ce vert alors que le bleu est de rigueur sur le blog des copines. Ce vert que la canicule n'a pas même réussi à blondir à défaut de roussir un peu. Ca me fait songer à cette chanson de Francis Cabrel, octobre tiendra sa revanche et je l'attends avec impatience. En attendant, se régaler des pêches cueillies sur leur arbre à Lumigny et preparer des pêches melba, un peu rustiques faute de poche à douille. Pas de confiture de groseille, non plus. Cela aurait été sacrilège tant le fruit est goûteux.

DSC05317

La piscine, elle, est plutôt sympathique et peu fréquentée malgré les vacances scolaires ce qui nous autorise quelques brasses l'après-midi. Je pense que les gens d'ici ne sont pas trop portés sur les sports aquatiques ou bien que certaines familles peinent à payer le ticket d'entrée, même à tarif réduit, pour une fratrie. Bonne semaine à vous. Elle s'annonce chaude et bouillante.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


dimanche 14 juillet 2019

Cueilli-thérapie - Puzzle #23#

IMG_1915

Souvenez-vous, à mon ancienne adresse, je me suis soignée quatre ans durant à la jardithérpie en cultivant ma terrasse. Je n'ai pas de jardin, je n'ai plus de terrasse et le marché de ma ville est nul, archi-nul. Nous allons donc, une fois par semaine, cueillir fruits et légumes à Lumigny. Ce qui me soucie c'est comment nous ferons quand cette cueillette fermera ses portes en période hivernale. En attendant, j'ai entrepris une "cueilli-thérapie" en plein champ. J'ai toujours beaucoup aimé cet endroit. En cette fin juillet, les fraises s'essoufflent mais les pêches ont pris le relais. J'attends les prunes pour faire des confitures. Ca ne devrait pas tarder car les arbres ploient déjà sous le poids des fruits en train de mûrir. Comme au marché, au fil des saisons, les couleurs dominantes de ces mosaïques changent. Ou comment, la nature nous rappelle que c'est elle qui décide et comment... Bon dimanche.