<$CBTagMedias$>
samedi 14 septembre 2019

Noir c'est noir - Puzzle #24#

noir c'est noir

Tous les ans, sensiblement à la même époque, je vous la sers cette tasse de café noir. Noir c'est noir, cette fois-ci car j'ai trouvé le sujet beaucoup moins corsé. La palme reviendra cette saison au gobelet en carton car son réconfort était à la hauteur de mon vertige perchée à 3842 mètres d'altitude avec en face de moi, la presque cîme du Mont Blanc. Levallois, les Buttes Chaumont et le comptoir du Versailles en face du Parc des Expositions hissent les couleurs car en province, noir c'est noir avec, parfois, une touche de rouge sur le papier de la bûchette de sucre. Une mention spéciale pour celui pris en terrasse, un matin de forte canicule, à Aix en Othe. La région Grand Est est bonne élève au tableau d'honneur de mes petits noirs. Vous avez remarqué ? Pour cette mouture de l'année, aucun n'est royal... Ma vie aurait-elle à ce point changé ? Pas pour longtemps, je vous rassure puisque Versailles et moi, allons bientôt nous rapprocher à la faveur d'un nouveau déménagement. Pas à côté mais pas trop loin. A vous de jouer. Sachez juste que je resterai discrète sur le lieu précis de ma future résidence histoire de couper court à l'indélicatesse de certain(e)s...

Posté par Armelle-L à 07:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mercredi 24 juillet 2019

Les terres brûlées

DSC05344

Hier, nous étions à Aix en Othe, petite bourgade champenoise à mi-chemin entre Troyes à l'est et Sens à l'ouest. Aix en Othe et sa halle de type Baltard qui abrite un très beau marché deux fois par semaine. Dix heures du matin, il faisait déjà 27° au tableau de bord. Cependant l'air était respirable.

IMG_1981

DSC05345

IMG_1984

Aix en Othe où nous nous sommes assis à la terrasse d'un des deux bistrots sur la place du bourg pour prendre un café et des forces car la journée s'annonçait rude à tout point de vue. On a critiqué sur Instagram ma gourmandise à cause de ce chausson aux pommes à tomber par terre. A ma décharge, le boulanger local est lauréat du meilleur feuilleté de la région. Les chevaux dans ce haras à l'entrée de la ville n'ont plus qu'un paillasson archi-sec à la place d'une prairie pour brouter sous un soleil de plomb.

DSC05347

DSC05349

DSC05350

DSC05351

DSC05352

Au-delà d'Aix en Othe, le paysage change, l'influence de la Bourgogne proche se dessine sur ces reliefs encore champenois. De ces terres brûlées monte une poussière soulevée par le travail de forçat des moissonneuses qui tournent à plein régime. Sur la ligne d'horizon, nous avons aperçu des incendies. Dans ce village, derrière le clocher de l'église, nous avons visité une très belle maison avec des grappes de raisin sous l'auvent où une grande table était dressée pour les réunions de famille. Ca se situe dans l'agglomération troyenne desservie par une bretelle de l'A5. Nous voulions la voir. Si la maison est coquette, les deux chambres annoncées sur l'annonce n'y sont pas. Il faudra finir les travaux entamés sous les combles, rapidement, pour recevoir les enfants. Next. En attendant le canicule signe et persiste. La nature a soif d'eau.

lundi 3 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #21#

thumbnail_IMG_1509

Au fil de l'eau ou comment oublier le meilleur du pire d'un mois de mai très éprouvant. Déjà que je n'aimais pas particulièrement ce cinquième mois de l'année, je vais le redouter à présent. Au fil de l'eau, d'une vie à une autre, ancienne vie déjà remisée aux oubliettes. Même la terrasse ne me manque pas. Pourtant, dans l'urgence, nous avons opté pour un appartement sans balcon. Le Parc des Capucins - ci-dessus - sera notre jardin pour quelques temps car nous sommes fermement résolus à, rapidement, acheter une maison.

1pdt20

Nous avons eu un coup de coeur pour cet appartement ancien, parquet, moulures, cheminées en centre ville, baigné de lumière du matin au couchant. Nous avons poussé un sacré ouf de soulagement au moment où, clés en main, nous avons pris possession des lieux. Du coup, nous nous sommes accordés une pause café bien méritée chez Mouilleron. Si j'ai déjà oublié ma banlieue, je garde un oeil rivé sur Versailles et j'ai juré d'assister avant la fin du mois de  juin à au moins une des représentations du Mois Molière. Des pivoines rouges sur le marché Notre Dame, le jour de la fête des mères.

IMG_1515

Au fil de l'eau et du Morin, ce samedi estival à regarder cette jeunesse s'ébattre sur leurs petites embarcations et bravant le courant. Petit Poucet venu nous prêter main forte pour notre emménagement a adoré le nouveau lieu de vie de Mamie et Papy. Sa maman revenue aux sources de son enfance s'est imaginée convaincre son compagnon de transformer son pacs en justes noces quand elle est passée devant le fameux Moulin de Mistou à Mauperthuis. Depuis, je rêve d'un beau mariage... Bref, vous l'aurez compris, au fil de l'eau, j'ai déjà gommé de ma mémoire mon ancien lieu de vie. Bonne semaine à vous.

jeudi 23 mai 2019

Coulommiers, jour de marché

DSC05020

Non, nous ne sommes pas allés, hier, à Coulommiers pour des raisons immobilières. La vie continue et nous sommes invités, samedi, à une garden-party. Nous sommes chargés du fromage. C'est donc sous un soleil radieux que nous sommes allés nous fournir en Coulommiers, Brie de Meaux fermier et tomme de Seine et Marne du Château de Ferrière. Plaisir de longer le Grand Morin pour rejoindre le centre ville.

DSC05021

DSC05022

IMG_1425

Coulommiers, jour de marché. Bien entendu, celui du dimanche est plus important que celui du mercredi. Une fois nos provisions faites, nous nous sommes posés chez Mouilleron, institution locale, pour une pause café bien méritée car nous avions quitté Paris très tôt pour éviter les embouteillages. Les pains au chocolat sont toujours aussi bons. J'ai pour excuse de monter plusieurs fois par jour mes six étages sans ascenseur...

DSC05016

DSC05017

J'avais oublié que cette ville à 60 kilomètres à l'est de Paris était belle et si tranquille. Lever les yeux vers la tour de cette ancienne prison située sur une ile du Grand Morin, désaffectée et transformée en une très belle bibliothèque municiaple. Et parce que je vais pas mal bouger dans les jours à venir, sans certitude de pouvoir publier, offrir ce bel iris violet à Nelly pour son bouquet du vendredi #335#. A très bientôt.

mardi 29 mai 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #2#

20180522_070545

Levallois Perret, sept heures du mat, un café sur le zinc d'un bistrot. J'aime cette heure matinale. Ca me rappelle quand je bossais.  Ironie du sort, je suis au coude à coude avec des ouvriers dont le blanc porte le logo d'une boite où je suis passée. Je souris. Ils parlent du big boss. De toute évidence, il est toujours aussi... Enfin, il n'a pas changé. Je me hâte de filer au cas où il passerait voir son chantier en face du troquet. Je ne me trouve pas assez à mon avantage pour le croiser. J'adore cette photo.

1 peu de tout 2

Finalement, je ne sais pas bien où poser cette rubrique, ni à quel intervalle publier. C'était prêt alors hop ! Cette fois-ci le fil conducteur est Paris. La Tour Eiffel et les tours de la Défense depuis ma terrasse où fleurit une belle lavande regaillardie par les pluies d'orage torrentielles de mardi dernier. Et puis, ce coup de coeur pour ce rhododendron rose qui prend ses aises sur un trottoir, en pleine rue à Neuilly sur Seine. Neuilly où je continue d'accompagner Jules pour ses suites de soins car il n'en a pas fini mais les médecins sont optimistes s'il marche et fait de la natation. De quoi, sainement, occuper sa retraite !

DSC02860

Et pour finir cette glace chocolat et noisette dégustée dans le Parc Rabin à Bercy. Je ne sais pas pourquoi, elle m'inspire cette chanson de Renaud "les mistrals gagnants". "A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi, et regarder les gens tant qu'y en a..." La vie a quelque chose de tellement éphèmère qu'il nous faut savourer chaque infime petit moment... Bonne journée à vous.

mercredi 18 avril 2018

MARCHE DOMINICAL de PRINTEMPS

DSC02338

Dimanche, dès potron minet, quand j'ai vu le soleil passer sous les volets, j'ai prié Jules se lever pour aller au marché à Versailles. Depuis quelques jours, je faisais une fixette sur les religieuses au chocolat de chez Guinon et le poulet rôti de Marguerite. Enfin, il flottait sur la ville royale un parfum de printemps. Ci-dessus, c'est la Maison Darras où Jules achète son pain. Chacun son commerçant préféré.

DSC02332

marché Versailles

DSC02329

Avant toute chose, nous avons fait une pause café au Chat qui Prise. C'est un rituel car c'est là que nous allions prendre un pot, à la sortie du ciné, quand nous étions fiancés. Acheter mon gâteau chez Guinon, c'est ma madeleine de Proust. Ma Grand Mère y faisait des extras, autrefois. D'une part, pour arrondir ses fins de mois et, d'autre part ou, surtout, pour servir les petits fours chez Gilbert Bécaud ou Zizi Jeanmaire. Elle était fan. J'ai acheté des fraises et Jules m'a offert des fleurs.

marché Ile de France

DSC02317

Versailles, élu plus beau marché d'Ile de France est en lice pour le prix de plus beau marché de France. Si sur le plan local, la concurrence ne faisait pas le poids, sur le plan national, je n'y crois pas. J'ai du reste voté, évidemment, pour Versailles ainsi que pour Vannes dans le Morbihan, marché que j'aime tout autant. Sinon, voici une nouveauté sur les talus des avenues versaillaises qui n'est pas pour me déplaire. En complément du tapis jaune des jonquilles, on a planté des bulbes de tulipes jaunes. Elles sont encore clairsemées mais ça devrait être chouette pour les années à venir. J'aime la publicité "acheter versaillais" où Marie Antoinette affiche un smartphone rose ! C'était un agréable dimanche.

vendredi 12 janvier 2018

PAUSE(S) CAFE - PUZZLE #3#

pause café 1

Je suis en manque d'inspiration pour alimenter ce blog. La faute au mois de janvier aussi gris que mou. Alors, faisons une pause café, ce matin avec toutes ces tasses photographiées au long d'une année. Le Chat qui Prise derrière les halles Notre Dame à Versailles est prisé. Forcément, même rénové, j'y retrouve mes souvenirs de jeunesse du temps où j'étais fiancée. Sinon, rien ne ressemble mieux à une tasse de café avec son spéculos qu'une autre tasse avec un spéculos. Mention bien pour l'élégance de la tasse noire à Saint Brieuc et bonnet d'âne pour son gobelet plastique à la Mezzanine du Centre Beaubourg. N'empêche, j'adore ces moments. En attendant d'avoir plus et mieux à vous raconter, je vous souhaite un excellent weekend. Le second de janvier dit celle qui déteste ce premier mois de l'année !

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 9 septembre 2017

UN CAFE à SAINTE MARINE

1

Ironie du sort, c'est sur Instagram que j'ai connu Sainte Marine par le biais d'instagrameuse versaillaise. Il faut dire que ce petit port du Finistère, niché dans la baie de Benodet est "so chic". J'ai donc voulu m'y rendre en ce matin ensoleillé et quand j'ai vu la terrasse de ce café perché au dessus de la cale avec ses parasols blancs, j'ai décidé de m'y poser pour une pause café.

2

3

4

5

6

7

En terrasse, au soleil, face à la mer à regarder les bateaux, nous avons pris un café sur fond de musique très jazzy. Une remise en condition avant notre retour à Paris. Ce fut un moment très agréable. What else, comme dirait Clooney...

Posté par Armelle-L à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 11 mars 2017

Pause Café

20170308_104618

Honnêtement, toute la semaine, j'ai été tentée de laisser mon blog en l'état pour redevenir comme le chantait si bien Michel Polnareff, un homme (une femme) préhisto. "Matins gris sur macadam et marteaux-piqueurs en prime, vraiment pas une place pour moi". Grosse fatigue, grosse lassitude de notre monde moderne et de tous ses outils chronophages. Téléphone, internet, lecture de mails polluée par la publicité de plus en plus agressive, enquêtes de satisfaction de tous ces magasins où vous faites des achats. Bref, j'ai pris du recul pour me mettre plus ou moins en pause. Ca fait un bien fou de ne plus se mettre la pression. Je vais me remettre dans la course progressivement avec le retour espéré du vrai printemps. Ci-dessus, une pause café chez Columbus Café avec ma belle-soeur quand je suis allée la chercher à la gare. Il nous fallait bien ça pour plonger dans nos sacs poubelle... Bon weekend à tous.

Posté par Armelle-L à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,