<$CBTagMedias$>
mercredi 18 avril 2018

MARCHE DOMINICAL de PRINTEMPS

DSC02338

Dimanche, dès potron minet, quand j'ai vu le soleil passer sous les volets, j'ai prié Jules se lever pour aller au marché à Versailles. Depuis quelques jours, je faisais une fixette sur les religieuses au chocolat de chez Guinon et le poulet rôti de Marguerite. Enfin, il flottait sur la ville royale un parfum de printemps. Ci-dessus, c'est la Maison Darras où Jules achète son pain. Chacun son commerçant préféré.

DSC02332

marché Versailles

DSC02329

Avant toute chose, nous avons fait une pause café au Chat qui Prise. C'est un rituel car c'est là que nous allions prendre un pot, à la sortie du ciné, quand nous étions fiancés. Acheter mon gâteau chez Guinon, c'est ma madeleine de Proust. Ma Grand Mère y faisait des extras, autrefois. D'une part, pour arrondir ses fins de mois et, d'autre part ou, surtout, pour servir les petits fours chez Gilbert Bécaud ou Zizi Jeanmaire. Elle était fan. J'ai acheté des fraises et Jules m'a offert des fleurs.

marché Ile de France

DSC02317

Versailles, élu plus beau marché d'Ile de France est en lice pour le prix de plus beau marché de France. Si sur le plan local, la concurrence ne faisait pas le poids, sur le plan national, je n'y crois pas. J'ai du reste voté, évidemment, pour Versailles ainsi que pour Vannes dans le Morbihan, marché que j'aime tout autant. Sinon, voici une nouveauté sur les talus des avenues versaillaises qui n'est pas pour me déplaire. En complément du tapis jaune des jonquilles, on a planté des bulbes de tulipes jaunes. Elles sont encore clairsemées mais ça devrait être chouette pour les années à venir. J'aime la publicité "acheter versaillais" où Marie Antoinette affiche un smartphone rose ! C'était un agréable dimanche.


vendredi 12 janvier 2018

PAUSE(S) CAFE - PUZZLE #3#

pause café 1

Je suis en manque d'inspiration pour alimenter ce blog. La faute au mois de janvier aussi gris que mou. Alors, faisons une pause café, ce matin avec toutes ces tasses photographiées au long d'une année. Le Chat qui Prise derrière les halles Notre Dame à Versailles est prisé. Forcément, même rénové, j'y retrouve mes souvenirs de jeunesse du temps où j'étais fiancée. Sinon, rien ne ressemble mieux à une tasse de café avec son spéculos qu'une autre tasse avec un spéculos. Mention bien pour l'élégance de la tasse noire à Saint Brieuc et bonnet d'âne pour son gobelet plastique à la Mezzanine du Centre Beaubourg. N'empêche, j'adore ces moments. En attendant d'avoir plus et mieux à vous raconter, je vous souhaite un excellent weekend. Le second de janvier dit celle qui déteste ce premier mois de l'année !

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 9 septembre 2017

UN CAFE à SAINTE MARINE

1

Ironie du sort, c'est sur Instagram que j'ai connu Sainte Marine par le biais d'instagrameuse versaillaise. Il faut dire que ce petit port du Finistère, niché dans la baie de Benodet est "so chic". J'ai donc voulu m'y rendre en ce matin ensoleillé et quand j'ai vu la terrasse de ce café perché au dessus de la cale avec ses parasols blancs, j'ai décidé de m'y poser pour une pause café.

2

3

4

5

6

7

En terrasse, au soleil, face à la mer à regarder les bateaux, nous avons pris un café sur fond de musique très jazzy. Une remise en condition avant notre retour à Paris. Ce fut un moment très agréable. What else, comme dirait Clooney...

Posté par Armelle-L à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 7 mars 2017

GASTON, AU-DELA de LAGAFFE

DSC00103

Cette fois-ci, nous avons pu voir cette exposition consacrée à Gaston Lagaffe. Le héros au pull over vert croqué par le dessinateur belge André Franquin s'est installé dans la bibliothèque du Centre Georges Pompidou pour fêter ses 60 ans. Je ne suis pas fan du genre mais Jules né la même année, adore. Je l'ai quand même accompagné.

DSC00105

DSC00109

DSC00111

DSC00112

DSC00116

DSC00121

J'ai trouvé la scénographie très synthétique autour des planches les plus connues où on reconnait bien cette ancienne figure de proue du journal Spirou. J'ai quand même apprécié certains tableaux et je n'ai pu m'empêcher de sourire. Certains dialogues dans leur bulle sont tordants et percutants.

DSC00122

DSC00123

En sortant, nous sommes allés prendre un café sur la mezzanine au-dessus du hall de ce musée. Honnêtement, il n'était pas bon mais ça fait du bien de se poser et de prendre son temps. Nous nous sommes promis de profiter d'un prochain jour de beau temps pour monter sur la terrasse admirer une des plus belles vues sur Paris.