<$CBTagMedias$>
vendredi 20 avril 2018

ECOLE des FILLES

DSC02347

Ci-dessus, voici l'école primaire où je suis allée en classe de 1967 à 1971, rue de Montreuil à Versailles. C'est bientôt mon anniversaire et j'ai voulu voir, en vrai, un restaurant qui a le vent en poupe dans ce quartier pour y inviter mes enfants. En faisant le tour du pâté de maison, je suis passée devant cette ancienne école des filles, aujourd'hui, école mixte après avoir été, un temps, école de musique. Elle s'appelle dorénavant, l'école du Village de Montreuil. C'est charmant et ça éveille de la nostalgie en moi.

DSC02346

DSC02345

Ce bel arbre, en fleurs, je l'ai vu tout petit. Alors imaginez mon bonheur de la voir si majesteux, paré de ses fleurs de printemps roses et blanches. N'empêche que de souvenirs dans cette école où on ne badinait pas avec la discipline. Nous étions priées monter les escaliers sur la pointe de nos souliers et, non le pied à plat sur la marche, la tête droite, en silence jusqu'à notre classe. Sinon, offrir ces fleurs délicates à Nelly pour son bouquet du vendredi. Bon weekend.


mardi 10 avril 2018

ARCS en CIEL

mars 2018

Ce printemps est étrange. Hier, il a encore plu des cordes une partie de la journée. Le matin, dans la brume, on se serait cru en automne. Je n'ai jamais vu autant d'arcs en ciel sur ma ligne d'horizon que durant le mois de mars. Pas si facile à photographier ce phénomène. Trop près, trop loin, j'ai raté nombre de photos comme celle où le Sacré Coeur est apparu immaculé sous cette auréole à six couleurs. Bref, même si Jules est en congés, je m'ennuie en regardant pousser, allègrement sur ma terrasse, tulipes, bourrache et persil...

Posté par Armelle-L à 08:09 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 3 avril 2018

PÂQUES aux TISONS

DSC02280

Hier, je n'avais pas le moral du tout. Pour me distraite, j'ai voulu monter sur la Butte d'Orgemont voir si les petits cerisiers étaient en fleurs. Trop tôt, trop froid, trop venteux. Malgré quelques gouttes de pluie, nous avons réussi à faire une promenade pour brûler nos calories de la veille. Ci-dessus, le Moulin d'Orgemont.

DSC02291

DSC02274

DSC02288

DSC02282

DSC02289

DSC02277

DSC02293

DSC02296

.

DSC02276

DSC02281

Si le printemps est bien là, la nature semble se méfier des éléments. Elle prend son temps. J'aime cet endroit pour son côté champêtre qui laisse filtrer entre les branches la vue sur Paris et ses monuments. Sur ce banc, je suis transie. Nous venons de passer Pâques aux Tisons. On nous annonce pour la fin de semaine, le vrai beau temps. Espérons...

vendredi 23 mars 2018

MARDI, C'ETAIT PARAIT-IL, le PRINTEMPS...

printemps

Comme tous les vendredis, j'ai l'angoisse de la page blanche. Que vais-je bien pouvoir offrir à Nelly pour son bouquet du vendredi ? Mardi matin, miracle du premier jour de printemps, le soleil s'est levé sur Paris après quatre jours en noir et gris. Je suis sortie sur ma terrasse transformée en décor de station de ski. La neige craquait sous mes pas. C'est alors qu'à l'aide de mon zoom, j'ai aperçu ce petit arbre paré de fragiles fleurs roses au bout de ma rue. Voilà, j'ai ainsi rendu ma copie. Bon weekend à tous. 

Posté par Armelle-L à 06:44 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 20 mars 2018

ON ATTEND le PRINTEMPS

DSC02233

C'est un rituel. Photographier les jonquilles sur les talus des avenues versaillaises pour vous les servir au menu du premier jour du printemps. Sauf que cette année, elles sont frileuses et tardent à former leur parterre jaune... printemps. Ce bouquet pour souhaiter la bienvenue à la nouvelle saison qui se fait attendre un peu, le froid jouant les prolongations. Mardi dernier, assise sur un banc au soleil de l'avenue de Saint Cloud à savourer un pain aux raisins acheté place du marché avant de partir au combat garder mon Petit Filou. Il fallait bien ça. Beau printemps à vous tous.

Posté par Armelle-L à 06:40 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 16 mars 2018

LECON(S) de CHOSES

DSC02269

Mercredi matin, s'il fait frais, il fait beau. Deux petits fils, deux natures. Petit Poucet est urbain, Petit Filou est rural. Mon rat des villes, mon rat des champs comme dirait Monsieur de la Fontaine. Quant à moi, privée de Dame Nature dans ma banlieue connaissant le goût de Petit Filou pour la promenade, j'ai chaussé vite fait les bottines et nous voici partis malgré l'air vif pour une saine promenade !

DSC02271

DSC02273

DSC02275

Leçon des choses car Petit Filou a l'oreille fine quand il s'agit des oiseaux. S'il ne marche pas encore, il parle et plutôt bien pour un petit de pas encore un an. Depuis sa poussette, où je le tiens à l'abri de la bise, il pointe le doigt vers le ciel pour me faire signe qu'il a entendu un bruit différent. La nature peine à se débarbouiller de l'hiver et les jonquilles ne sont guère en avance.

DSC02277

DSC02278

Nous passons devant cette cour de ferme et toute la basse-cour, coqs en tête, se précipite au grillage en piaillant. Elle espère de la nourriture que nous n'avons pas. Petit Filou cherche à se redresser. Il me dit "coco" pour cocottes. Il veut voir. Je le prends dans les bras et il s'émerveille. Leçon de choses...

DSC02279

Le temps de cueillir en pixels ces primevères pour le bouquet du vendredi de Nelly et nous rentrons car je commence à fatiguer. Je n'ai plus l'habitude du grand air. Un boudoir pour bébé plus loin, pendant que je sirote un café bien mérité, Petit Filou teste sur moi tout ce qui est interdit par Maman et Papa comme lancer la PlayStation, arracher les fils de l'ordinateur, jouer avec les croquettes de son chat... et prendre la bonne posture, assis sur son séant, mains croisées sur le genoux en levant et roulant ses grands yeux noirs au ciel pour dévier la foudre du courroux.... Les mamies sont faibles. Petit Filou l'a bien compris. Leçon de choses...

vendredi 10 novembre 2017

CHEF D'OEUVRE en PERIL - PUZZLE #2#

potager du roi

Ces photos datent du mois d'avril. Le Potager du Roi à Versailles était, ce dimanche, ouvert gracieusement au public dans le cadre de la manifestation de printemps Esprit Jardin. Grisée par la naissance, l'avant veille, de mon Petit Filou, aveuglée par le bouillonnement du printemps, je n'ai pas vraiment prêté attention à l'état de très grande fatigue de ce jardin exceptionnel. Je n'ai pas, non plus, été vraiment surprise quand j'ai appris par les médias que ce lieu historique signé Jean-Baptiste La Quintinie, jardinier du Roi, venait d'être ajouté à une liste de lieux remarquables en très grand péril.

Si le WMF a pris très au sérieux la demande pressante des responsables du Potager du Roi Soleil, il a réclamé un état des lieux précis et une concertation entre l'ENSP, la Ville de Versailles et son Château avant de dégainer le chéquier. J'ai lu que plus de 40% des arbres fruitiers seraient morts ou mourants faute de soins appropriés et de personnel pour les soigner. Pire, les murs sur lesquels, certains sont palissés tombent en ruines. Je suis triste à cette évocation et je songe à ce sublime magnolia, fureur des réseaux sociaux par ce joli dimanche d'avril. Je l'ai vu tout bébé alors faites que....

dimanche 30 avril 2017

LES PAULOWNIAS de L'AVENUE CARNOT

DSC00584

Hier, nous sommes allés diner sur Paris. En avance, une fois la voiture garée, nous sommes remontés vers l'Etoile par l'avenue Carnot sous la voûte fleurie de ses paulownias. A peine si on distinguait derrière cette abondante floraison violette, la silhouette massive de l'Arc de Triomphe.

DSC00585

DSC00586

DSC00593

Dernier jour du mois d'avril. Profiter de la magie des arbres en fleurs avant que la canopée ne devienne touffue et vert foncé. Voici pourquoi, je ne trouve rien de joli au mois de mai. En attendant, je vous souhaite un bon dimanche.

Posté par Armelle-L à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 21 avril 2017

BALADE à BAGATELLE

DSC00481

Si nombre de personnes connaissent Bagatelle de nom, ne serait-ce que pour sa rose, peu savent qu'il s'agit d'un superbe parc paysagé aux portes de Paris et à l'orée du Bois de Boulogne. C'était le cas de Jules jusqu'à hier. Il était en vacances, la journée était belle, je lui ai proposé la balade dans un écrin de nature à Paris.

DSC00483

DSC00484

DSC00485

DSC00494

J'ai, pour part, découvert cette "folie" née d'un pari fou entre Marie-Antoinette et le Comte d'Artois, il y a quatre grâce à une amie de blog qui en vantait ses collections rares d'iris. J'avais été subjugée. Depuis, j'y retourne chaque année au printemps. Hier, contrairement à l'an passé où tout était jaune jonquilles, c'était le temps des glycines, période intermédiaire avant l'éclosion des roses.

DSC00496

DSC00497

DSC00506

DSC00509

Si rose, il y avait c'était celui des pivoines et des fleurs de printemps. Il flottait sur le parc, une jolie lumière d'avril. En ce jour de semaine, il y avait peu de monde. Cette balade a été reposante et bienfaisante.

DSC00528

DSC00540

DSC00546

DSC00547

Ma peur des paons remonte à une mauvaise rencontre avec la queue de l'un deux au Jardin d'Acclimatation. Poursuivi par des enfants, il m'a gratifié d'un coup violent qui m'a laissé la jambe d'une couleur très raccord à son plumage quelques temps. Depuis, je passe au large de ces sublimes volatiles en liberté dans ce parc où je trouve toujours stupéfiant d'apercevoir les tours de la Défense au travers le feuillage des grands arbres. Une belle après midi à renouveller plus souvent.

vendredi 7 avril 2017

LE POTAGER du ROI

1

Comme promis dans mon précédent billet sur Esprit Jardin, je vous invite à la balade au Potager du Roi, exceptionnellement ouvert gracieusement au public, ce dimanche. Je ne vous ferai pas un cours sur l'histoire de ce lieu hors du temps, simplement vous faire partager la beauté des choses sous une jolie lumière de printemps.

2

3

4

5

Bien entendu, en ce tout début du mois d'avril, la nature se réveille doucement et les multiples arbres fruitiers palissés ou sur pied ne font que bourgeonner. Pourtant ci et là, de petites fleurs roses sur les pommiers donnent à l'endroit le petit côté charmant des lieux champêtres. Partout, alentours, la silhouette du Château veille et domine ce paysage.

6

7

Ce sublime magnolia, je l'ai connu tout petit et, à chacune de mes visites, j'ai plaisir à le voir s'épanouir. Ceci me rappelle que ça bien longtemps que je ne suis pas allée à Bercy voir où en sont de leur croissance les petits magnolias blancs. Celui-ci avec ses grosses fleurs violines étaient, ce weekend, star des réseaux sociaux. Je l'ai vu partout.

8

9

10

11

La Château et la clocher de la Cathédrale Saint Louis sont là pour nous rappeler que nous sommes en plein coeur de ville. Pourtant, tout est si tranquille. Pour l'anecdote, savez-vous que cette statue de La Quinitinie a inspiré Agnés b pour son célèbre gilet à pressions ?... Bon weekend à tous.