<$CBTagMedias$>
vendredi 25 mai 2018

LA NATURE à PARIS

DSC02859

Ca se passe à Paris dans le 12ème arrondissement, entre les stations de métro Bercy et Cour Saint Emilion sur la ligne 14. Il y a longtemps, je venais là souvent, au cinéma d'une part et pour ce jardin que j'ai vu aux balbutiements de sa création. Je me souviens avoir rêvé trouver un appartement ici, avec terrasse et vue au-delà de cette nature en pleine ville, sur la Seine. Just a dream au prix du m² parisien...

DSC02820

DSC02845

JIR

DSC02841

Cela faisait tellement longtemps que j'avais perdu le souvenir de la magnifique roseraie où les collections de roses anciennes embaument l'air vicié de Paris. Hélas, à leur pied, la pyrale du buis a fait des ravages dans les parterres et les jardiniers de la ville de Paris semblent avoir lâché l'affaire. La nature est certes, libre mais elle a besoin d'être un peu ordonnée. Enorme coup de coeur pour ce carré de pivoines avec des bancs sur son périmètre pour une halte bienfaisante.

DSC02849

DSC02851

DSC02837

DSC02854

DSC02856

La flore est devenue luxuriante autour de ces plans d'eau et la faune est peuplée de canards, de poules d'eau mais aussi d'adorables tortues. J'ai adoré les voir nager, pataudes dans des eaux un peu troubles. Là encore, la ville semble laisser aller à vau l'eau ou est-ce une impression ? Je me souviens quand chaque année, entre fin mars et début avril, je passais surveiller la croissance de petits magnolias stellata que j'ai vu planter. Je les ai cherché dans les gravats des travaux du nouvel accès au métro... Je les ai vus secs et morts et j'ai ragé !

DSC02832

On ne va pas se plaindre, non plus car ce parc urbain est une aubaine pour les familles et les vieilles dames en balade dans les rues de Paris. J'offre toutes ces fleurs à Nelly pour son bouquet du vendredi. Elle cueillera ce qui le plaira le plus. Je vous souhaite un bon weekend. Le mien s'annonce très chargé.


mercredi 23 mai 2018

LA BNF, LA SEINE et autres considérations

DSC02792

Je ne sais plus à quand remonte ma dernière visite à la BNF et ses environs. Plus de cinq ans, je crois. Il fallait vraiment que j'ai quelque chose à y voir pour prendre la ligne 14 à Saint Lazare où nous avions laissé la voiture. C'est pratique le dimanche pour se garer. Il faisait beau et, honnêtement, une promenade à la campagne, par cette belle journée de Pentecôte aurait été plus agréable. Seulement voilà...

DSC02796

DSC02795

DSC02798

DSC02800

Oui voilà, je voulais voir cette rétrospective des dessins de presse de Plantu et, si la BNF sur son site internet a bien informé le public de la prolongation de l'exposition jusqu'au 3 juin, elle n'a pas préciser que la bibliothèque serait fermée les dimanche et lundi de Pentecôte. Nous nous sommes cassés le nez. Nous, ce n'est rien car nous sommes quasi parisiens et pourrons, peut être, revenir début juin mais, il y avait beaucoup de touristes, tous déçus et agacés du déplacement pour rien.

DSC02803

Heureusement, nous avions une carte cadeau à acheter chez Truffaut pour un anniversaire. Ainsi, c'est fait car la semaine et le weekend à venir seront chargés. Autre cadre, autre Truffaut. Autrefois, ce magasin me semblait immense et canon.  Je l'ai trouvé étriqué mais concentré sur de très beaux rosiers comme ce Pierre de Ronsard.

DSC02805

DSC02807

DSC02809

DSC02811

DSC02813

Ensuite, nos pas nous ont poussé à la longer, puis franchir la Seine via la Passerelle Simone de Beauvoir. J'ai été saisie de voir que les quais du fleuve sont de plus en plus investis par des péniches restaurants et autres lieux branchés. Ca m'a rappelé Lyon. Le pont de Bercy avec ou sans rame de métro. Le ministère des finances que j'ai visité avec ma fille lors de Journées du Patrimoine, il y a dix ans. Nous avions été reçues par le ministre d'alors, Madame Christine Lagarde. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, depuis...

DSC02816

C'est ainsi que nous sommes passés du 13ème au 12ème arrondissement, dans le Parc de Bercy. Très mauvaise impression car les lieux sont sales comme nombre d'endroits à Paris. Les grandes pelouses ont la pelade à force d'être foulées et non entretenues. Quand il pleut, ça doit être boueux. Les enfants du Monde de Rachid Khimoune semblent perdus. En marchant, sur l'herbe, on redoute à chaque pas de frôler un rat... J'étais à deux doigts de faire demi-tour.

 DSC02814

DSC02817

Heureusement, nous avions décidé de rejoindre le métro à Cour Saint Emilion et que la traversée du Jardin Yitzhak Rabin nous a mis du baume au coeur. De ce poumon de verdure parisien, je vous parlerai bientôt.

dimanche 6 mai 2018

LA SEINE en FÊTE

DSC02477

Le Maire d'Argenteuil a décidé de remettre au goût du jour une fête du 1er mai, du siècle dernier. Mettre la Seine sur scène, belle idée. Hélas, plus de guinguette à Argenteuil mais, une volonté forte de reconquête des berges du fleuve par de nouveaux aménagements. Cette fête se voulait gourmande avec des soupes de toutes nos régions et nombre de pays du monde à l'image cosmopolite de la ville. Un temps de partage entre les habitants et un pari réussi pour les élus. Au programme de ces réjouissances, une balade en bateau.

DSC02479

DSC02473

DSC02488

C'est ainsi que nous avons embarqué sur le Louisane Belle, ancien bateau à aubes, au milieu d'une foule joyeuse. Monsieur le Capitaine, sur le pont, a salué chacun avant de lancer la machine pour une balade du Pont d'Argenteuil à Epinay sur Seine et retour vers le Pont de Bezons. C'était à la fois, reposant, euphorisant et, surtout, plaisant. Les enfants étaient à la fête !

DSC02490

DSC02491

Où chacun d'une même voix s'écrie que la SNCF est "gonflée" de faire circuler ses trains un 1er mai quand on ne bosse pas !

DSC02496

DSC02501

DSC02506

DSC02507

C'est drôle, comme sur l'eau, la lumière entre soleil et nuages est changeante. On comprend pourquoi, les peintres impressionnistes, Monet en tête, ont tant aimé peindre la Seine à Argenteuil. Bien sur, les berges du fleuve ont bien changé depuis ce temps là et le fleuve traverse une banlieue dite difficile que les communes avec à leur tête, leurs élus, tentent d'adoucir comme dans ma ville, où on commence à ressentir les efforts de l'équipe municipale en place.

DSC02511

DSC02512

DSC02513

Colombes et son parc de l'Ile Marante avec piscine olympique et patinoire. Piqure de rappel pour nous qui cherchons des lieux où marcher, le dimanche après-midi. Cet espace est quasi à notre porte mais nous n'y pensons pas. Lui aussi a été revu pour une meilleure qualité de vie. Au loin, on aperçoit les tours de la Défense car, au fil de l'eau, on pourrait vite oublier que nous sommes si proches de Paris.

DSC02518

DSC02520

DSC02523

Le clocher de la Basilique Saint Denys est en vue. Elle abrite jalousement la Sainte Tunique du Christ offerte aux soeurs du Couvent d'Argenteuil par Charlemagne. Retour à l'embarcadère où une foule dense et des enfants impatients attendent que nous débarquions pour monter à bord à leur tour. Bien nous a pris de venir de bonne heure. Quelques musiciens du bagad des bretons d'Argenteuil "accordent leurs violons". Nous sommes rentrés très satisfaits de cette sympathique après-midi ! Prochaine réjouissance, le 17 juin, avec le festival des cerf-volants sur la Butte d'Orgemont . Pourvu que le vent souffle !

mardi 3 avril 2018

PÂQUES aux TISONS

DSC02280

Hier, je n'avais pas le moral du tout. Pour me distraite, j'ai voulu monter sur la Butte d'Orgemont voir si les petits cerisiers étaient en fleurs. Trop tôt, trop froid, trop venteux. Malgré quelques gouttes de pluie, nous avons réussi à faire une promenade pour brûler nos calories de la veille. Ci-dessus, le Moulin d'Orgemont.

DSC02291

DSC02274

DSC02288

DSC02282

DSC02289

DSC02277

DSC02293

DSC02296

DSC02276

DSC02281

Si le printemps est bien là, la nature semble se méfier des éléments. Elle prend son temps. J'aime cet endroit pour son côté champêtre qui laisse filtrer entre les branches la vue sur Paris et ses monuments. Sur ce banc, je suis transie. Nous venons de passer Pâques aux Tisons. On nous annonce pour la fin de semaine, le vrai beau temps. Espérons...

vendredi 16 mars 2018

LECON(S) de CHOSES

DSC02269

Mercredi matin, s'il fait frais, il fait beau. Deux petits fils, deux natures. Petit Poucet est urbain, Petit Filou est rural. Mon rat des villes, mon rat des champs comme dirait Monsieur de la Fontaine. Quant à moi, privée de Dame Nature dans ma banlieue connaissant le goût de Petit Filou pour la promenade, j'ai chaussé vite fait les bottines et nous voici partis malgré l'air vif pour une saine promenade !

DSC02271

DSC02273

DSC02275

Leçon des choses car Petit Filou a l'oreille fine quand il s'agit des oiseaux. S'il ne marche pas encore, il parle et plutôt bien pour un petit de pas encore un an. Depuis sa poussette, où je le tiens à l'abri de la bise, il pointe le doigt vers le ciel pour me faire signe qu'il a entendu un bruit différent. La nature peine à se débarbouiller de l'hiver et les jonquilles ne sont guère en avance.

DSC02277

DSC02278

Nous passons devant cette cour de ferme et toute la basse-cour, coqs en tête, se précipite au grillage en piaillant. Elle espère de la nourriture que nous n'avons pas. Petit Filou cherche à se redresser. Il me dit "coco" pour cocottes. Il veut voir. Je le prends dans les bras et il s'émerveille. Leçon de choses...

DSC02279

Le temps de cueillir en pixels ces primevères pour le bouquet du vendredi de Nelly et nous rentrons car je commence à fatiguer. Je n'ai plus l'habitude du grand air. Un boudoir pour bébé plus loin, pendant que je sirote un café bien mérité, Petit Filou teste sur moi tout ce qui est interdit par Maman et Papa comme lancer la PlayStation, arracher les fils de l'ordinateur, jouer avec les croquettes de son chat... et prendre la bonne posture, assis sur son séant, mains croisées sur le genoux en levant et roulant ses grands yeux noirs au ciel pour dévier la foudre du courroux.... Les mamies sont faibles. Petit Filou l'a bien compris. Leçon de choses...

dimanche 25 février 2018

BALADE HIVERNALE au PARC MARTIN LUTHER KING

Parc Martin Luther King

Hier, je suis allée à Paris voir les enfants. Je suis partie sans appareil photo. Trop froid, pas envie. Sauf qu'au soleil, il faisait bon. Alors, j'ai sauté hors du 66 pour couper au travers le Parc Martin Luther King. Pour prendre l'air et me fouetter le sang car, au miroir, je ressemble à un coing. Les enfants jouaient indifférents à la bise. Les canards barbotaient sur des eaux partiellement gelées. La nature est au taquet, prête à s'éveiller une fois ce coup de froid passé. J'aime cet endroit. Hélas, mon téléphone n'est pas un foudre de guerre et ces quelques photos sont plus que médiocres. Tant pis, c'était une balade hivernale au Parc Martin Luther King qui m'a fait le plus grand bien au teint et au moral.

mardi 5 septembre 2017

SUR le SENTIER CÔTIER

1

Un soir, après la plage, la chaleur retombée, nous sommes partis en balade le long du sentier côtier qui contourne la pointe de Beig Meil où nous résidions. Nous avons découvert de petites criques bordées de sables blancs où les estivants se baignent et se dorent au soleil de Bretagne, pas si rare que l'on dit...

2

3

4

5

La nature est sauvage, étoffée de toutes ces plantes et fleurs de bord de mer comme cet ajonc éclatant de tout son jaune sur fond de ciel et de mer bleus. Nous avons fait une très belle promenade. Lorsque nous sommes rentrés, d'un coup, le vent s'est levé, l'horizon s'est bouché et la pluie s'est annoncée. Le temps change vite en Bretagne...

Posté par Armelle-L à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 31 juillet 2017

BALADE à ORGEMONT

1

Une vue à tomber. Telles ont été les paroles de Valérie Pécresse quand elle est venue inaugurer le site. La Butte d'Orgemont, ancienne carrière sur la commune d'Argenteuil dans le Val d'Oise a été réaménagée à des fins de promenade, de loisirs et sans un souci de démarche écologique. On domine Paris et la vue est effectivement à tomber.

2

3

4

Ayant lu beaucoup de bien sur l'endroit sur les réseaux sociaux, j'ai voulu aller m'y promener dimanche après midi. Ce sont pas moins de 400 cerisiers de Montmorency qui ont été plantés et je gage que la saison du cherry blossom va être fantastique. A voir au printemps prochain.

5

6

7

8

9

10

11

12

13

La Tour Eiffle, le Sacré Coeur, le Port de Gennevilliers mais aussi une grande partie du bassin parisien se dévoile à la vue entre les trouées vertes. C'est vraiment fabuleux. Faune et flore sont préservées au milieu d'espaces dédiés aux loisirs. Pour la balade, plus souvent.