<$CBTagMedias$>
vendredi 26 juillet 2019

Une virée à Provins

DSC04091

Vendredi, il nous fallait fuir notre appartement privé d'eau pour la journée. Nous avons choisi la direction de Provins à une petite demie heure de chez nous. Provins, cité médiévale remarquable classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Provins et ses remparts, sa tour César, sa collégiale Saint Quiriace et ses roses. Roses dont on dit que ça serait Thibault de Champagne qui les aurait rapportées des croisades en 1240. Provins, ce matin là, sous la grisaille mais non moins belle et toujours aussi hiératique.

DSC04081

DSC04096

DSC04098

DSC04105

DSC04106

DSC04107

Je ne souhaite pas faire de cette virée, une note académique. Provins étant une cité médiévale, vous imaginez bien que son histoire est riche. Simplement vous balader depuis la Collégiale Saint Quiriace qui se tient là depuis le XIIème siècle et où Jeanne d'Arc a entendu une messe à la Grange aux Dimes le long de rues bordées de maisons à colombages, sans oublier les roses Gallica ou trémières en cette saison. Rose rose que j'offre à Nelly pour son bouquet du vendredi. Dommage, il manque le parfum. 

DSC04110

DSC04112

DSC04117

La Porte Saint Jean est la plus fréquentée des portes sur les remparts de la ville haute. J'ai noté, cependant, pour avoir vu cette porte fraîchement restaurée qu'elle commence à grisailler. Ces remparts sont un chantier permanent. On y accède pourtant gratuitement. On peut s'y promener sur plusieurs tronçons. Les enfants adorent y jouer aux preux chevaliers. Attention parents, les marches sont hautes... 

DSC04125

DSC04128

DSC04130

DSC04133

Qui dit ville haute sous entend ville basse où nous sommes descendus au Monop. Oui, je sais, c'est terre à terre dans un tel décor. Pointer du doigt le touriste lambda qui se cantonne autour de la place du Châtel et ne peut découvrir, en bas, l'église Saint Ayoul sublime et romaine d'un siècle plus âgée que Saint Quiriace, en haut. Flâner le long des rues commerçantes et fleuries où on trouve le marché couvert avec son mur de crépi rose. Remonter tout là haut en empruntant la sente du Porc Epic et découvrir de l'autre côté de la ville, le Couvent des Cordelières fondé en 1248 par Thibault de Champagne. Il abrite de nos jours, les archives de la Direction du Patrimoine.

DSC04134

DSC04145

DSC04147

DSC04163

J'ai passé sous silence bien d'autres lieux à découvrir tels les souterrains, l'endroit le plus mystérieux de Provins, sa magnifique roseraie ainsi que la porte de Jouy où nous avons l'habitude d'aller pique-niquer sous les tilleuls nous rappelant sans cesse ce jour d'hiver où nous nous sommes laissés piéger par la neige. Nous avions tenté de rallier par là la grande route. La cité était si belle sous son épais manteau blanc, silencieuse sous un ciel de plomb que nous avons oublié tout le reste, les congères et les voitures dans le fossé. Ce vendredi, quand nous sommes partis, le ciel était bleu et le mercure à la hausse !


vendredi 14 juin 2019

J'y pense et puis j'oublie

DSC03984

J'y pense et puis, j'oublie mais, j'y pense beaucoup plus que je n'oublie à ce bouquet du vendredi chez Nelly. Pour l'honorer, aujourd'hui, des roses rose sous les fenêtres sur cour de mon nouvel appartement d'où, hier, j'ai eu envie de foutre le camp. Prise en étau entre Bouygues Telecom et l'Agrume qui se font la guéguerre, je vis l'enfer. J'ai du poster, au premier, un recommandé épais comme la bible pour ne pas me voir facturer 400€ de frais pour un soi-disant engagement de 24 mois que je n'aurais pas respecté alors que j'étais titulaire de cette ligne de téléphone depuis près de quatre ans. Heureusement, je note tout, je garde tout. De guerre lasse, je suis donc allée chez l'Agrume qui, si tout va bien, me connectera à internet lundi. Etrange comme j'ai un mauvais pressentiment. Hier, en allant faire des courses, j'ai réalisé que mon adaptation à cette nouvelle vi(ll)e ne serait pas aussi rose que ces beaux boutons floraux. Ceci au point que j'ai prétexté une formalité à faire à Versailles, aller chez Bouchara aussi, pour filer m'y ressourcer cet après-midi. Heureusement que je ne suis que locataire... et à seulement 60 kilomètres de Paris !

Posté par Armelle-L à 06:41 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 10 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #22#

thumbnail_IMG_1539

Je ne vais pas vous mentir. J'ai des moments d'abattement et de découragement. Le yin et le yang. Le matin, je suis en pleine forme. Le soir, le doute m'assomme. Lundi matin, en ouvrant les volets de ma chambre, je constate que la grisaille fait son come-back. La parenthèse estivale du weekend est déjà terminée. Je fuis la pièce qui sera seconde chambre où nous avons tout entassé. Faute de placard, je peine à ranger et je refuse de faire trop de frais. Ne pas oublier comme le chantait, autrefois, Jean-Louis Aubert, je suis "locataire".

1pdt21

Jean qui rit, Jean qui pleure, sous le soleil ou sous la pluie, je ne me lasse pas de regarder ce rosier rose sous ma fenêtre de cuisine. Vais-je succomber à la tentation du millefeuille à la fraise de chez Mouilleron. Je résiste car ma pause nomade m'a fait perdre, allègrement, trois kilos et je ne veux pas les reprendre. Sinon, découvrir dans le guide touristique du Pays de Coulommiers que le petit village de Guérard situé non loin d'un bourg où j'ai vécu, autrefois, est devenu viticole. Insolite. Ceci et plein d'autres choses à voir et visiter cet été puisque nous avons renoncé à nos vacances.

DSC03962

Lundi soir, nous nous sommes couchés plus tard que les jours précédents. Jules a réussi à brancher la télé à l'aide d'un boitier TNT sur l'antenne, à l'ancienne. Ca meuble nos soirées si j'ose m'exprimer ainsi devant un tel chantier de cartons, tous à moitié ouverts mais aucun vraiment vidés. Quelle belle surprise que voir depuis la fenêtre du salon, le clocher proche éclairé comme un phare dans mon obscurité. Bref, vous l'aurez compris, l'euphorie retombée, j'ai des hauts et des bas. Je suis certainement fatiguée. Ca va passer si soleil et chaleur reviennent. Ce n'est pas gagné... Bonne semaine à tous.

Posté par Armelle-L à 07:20 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 19 mai 2019

Intermède parisien

IMG_1389

Je ne sais pas si c'est l'âge qui me joue des tours mais jamais déménagement ne m'aura été aussi pesant et laborieux. De notre nouveau logement, nous n'aurons les clés que fin mai. Notre ancienne propriétaire s'impatientait aussi, avons-nous sauté le pas en fourrant meubles et effets dans un box. En attendant, nous squattons l'appart de notre fils aux Batignolles. Intermède parisien avec en toile de fond une vie de bohême, six étages sans ascenseur à gravir plusieurs fois par jour et des döners chez le turc de l'avenue de Clichy en guise de réconfort. Un carré de vignes et des roses le long des voies du RER, Porte de Clichy pour rêver des jours meilleurs et vous souhaiter un bon dimanche malgré la pluie.

Posté par Armelle-L à 07:54 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 21 décembre 2018

Des roses rose en hiver

roses rose lidl

J’avais songé pour souhaiter la bienvenue à l’hiver illustrer ce billet avec mon camélia de Noël. Sauf que sa floraison ne fait que débuter et je n’ai pas les photos pour. Ca viendra. En attendant, voici des roses rose en hiver, bouquet frais et pas cher acheté chez Lidl pour me faire plaisir et chasser la grisaille. Bel hiver à tous.

Posté par Armelle-L à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 25 mai 2018

LA NATURE à PARIS

DSC02859

Ca se passe à Paris dans le 12ème arrondissement, entre les stations de métro Bercy et Cour Saint Emilion sur la ligne 14. Il y a longtemps, je venais là souvent, au cinéma d'une part et pour ce jardin que j'ai vu aux balbutiements de sa création. Je me souviens avoir rêvé trouver un appartement ici, avec terrasse et vue au-delà de cette nature en pleine ville, sur la Seine. Just a dream au prix du m² parisien...

DSC02820

DSC02845

JIR

DSC02841

Cela faisait tellement longtemps que j'avais perdu le souvenir de la magnifique roseraie où les collections de roses anciennes embaument l'air vicié de Paris. Hélas, à leur pied, la pyrale du buis a fait des ravages dans les parterres et les jardiniers de la ville de Paris semblent avoir lâché l'affaire. La nature est certes, libre mais elle a besoin d'être un peu ordonnée. Enorme coup de coeur pour ce carré de pivoines avec des bancs sur son périmètre pour une halte bienfaisante.

DSC02849

DSC02851

DSC02837

DSC02854

DSC02856

La flore est devenue luxuriante autour de ces plans d'eau et la faune est peuplée de canards, de poules d'eau mais aussi d'adorables tortues. J'ai adoré les voir nager, pataudes dans des eaux un peu troubles. Là encore, la ville semble laisser aller à vau l'eau ou est-ce une impression ? Je me souviens quand chaque année, entre fin mars et début avril, je passais surveiller la croissance de petits magnolias stellata que j'ai vu planter. Je les ai cherché dans les gravats des travaux du nouvel accès au métro... Je les ai vus secs et morts et j'ai ragé !

DSC02832

On ne va pas se plaindre, non plus car ce parc urbain est une aubaine pour les familles et les vieilles dames en balade dans les rues de Paris. J'offre toutes ces fleurs à Nelly pour son bouquet du vendredi. Elle cueillera ce qui le plaira le plus. Je vous souhaite un bon weekend. Le mien s'annonce très chargé.

mercredi 23 mai 2018

LA BNF, LA SEINE et autres considérations

DSC02792

Je ne sais plus à quand remonte ma dernière visite à la BNF et ses environs. Plus de cinq ans, je crois. Il fallait vraiment que j'ai quelque chose à y voir pour prendre la ligne 14 à Saint Lazare où nous avions laissé la voiture. C'est pratique le dimanche pour se garer. Il faisait beau et, honnêtement, une promenade à la campagne, par cette belle journée de Pentecôte aurait été plus agréable. Seulement voilà...

DSC02796

DSC02795

DSC02798

DSC02800

Oui voilà, je voulais voir cette rétrospective des dessins de presse de Plantu et, si la BNF sur son site internet a bien informé le public de la prolongation de l'exposition jusqu'au 3 juin, elle n'a pas préciser que la bibliothèque serait fermée les dimanche et lundi de Pentecôte. Nous nous sommes cassés le nez. Nous, ce n'est rien car nous sommes quasi parisiens et pourrons, peut être, revenir début juin mais, il y avait beaucoup de touristes, tous déçus et agacés du déplacement pour rien.

DSC02803

Heureusement, nous avions une carte cadeau à acheter chez Truffaut pour un anniversaire. Ainsi, c'est fait car la semaine et le weekend à venir seront chargés. Autre cadre, autre Truffaut. Autrefois, ce magasin me semblait immense et canon.  Je l'ai trouvé étriqué mais concentré sur de très beaux rosiers comme ce Pierre de Ronsard.

DSC02805

DSC02807

DSC02809

DSC02811

DSC02813

Ensuite, nos pas nous ont poussé à la longer, puis franchir la Seine via la Passerelle Simone de Beauvoir. J'ai été saisie de voir que les quais du fleuve sont de plus en plus investis par des péniches restaurants et autres lieux branchés. Ca m'a rappelé Lyon. Le pont de Bercy avec ou sans rame de métro. Le ministère des finances que j'ai visité avec ma fille lors de Journées du Patrimoine, il y a dix ans. Nous avions été reçues par le ministre d'alors, Madame Christine Lagarde. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, depuis...

DSC02816

C'est ainsi que nous sommes passés du 13ème au 12ème arrondissement, dans le Parc de Bercy. Très mauvaise impression car les lieux sont sales comme nombre d'endroits à Paris. Les grandes pelouses ont la pelade à force d'être foulées et non entretenues. Quand il pleut, ça doit être boueux. Les enfants du Monde de Rachid Khimoune semblent perdus. En marchant, sur l'herbe, on redoute à chaque pas de frôler un rat... J'étais à deux doigts de faire demi-tour.

 DSC02814

DSC02817

Heureusement, nous avions décidé de rejoindre le métro à Cour Saint Emilion et que la traversée du Jardin Yitzhak Rabin nous a mis du baume au coeur. De ce poumon de verdure parisien, je vous parlerai bientôt.

dimanche 24 septembre 2017

MERCI POUR les ROSES

fleurs nadège

Mes lyonnais de passage à Paris sont venus diner, l'autre soir. Ma belle fille m'a apporté ce superbe bouquet de roses. Les unes sont crèmes, les autres sont d'un joli jaune orangé. J'ai été très touchée. Ceci pour vous souhaiter un bon dimanche. Oui, je sais, je ne suis pas très inspirée...

Posté par Armelle-L à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 28 juillet 2017

LILI MARLENE à SON APOGEE

DSC00384

Sur ma terrasse, mon rosier Lili Marlène est à son apogée
Bon weekend

*******

Posté par Armelle-L à 07:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 28 mai 2017

UN, DEUX, TROIS

DSCN9862

C'est la fête des mères, aujourd'hui. Je ne suis pas un maman à bisous, à fleurs ou à cadeaux. Je suis une maman à textos. Ca ne ressemble pas à une comptine, un, deux, trois... mais davantage à notre monde tel qu'il va. Toute la journée, je vais attendre le bip sur mon téléphone avec la trouille qu'un de mes trois arsouilles ne m'oublie. Ca m'agace. Ce me gâche la journée surtout si je sais qu'elle sera belle. Je ne serai soulagée qu'une fois les trois souhaits reçus. C'est pareil pour mon anniversaire. C'est ainsi. Je souhaite néanmoins une bonne fête à toutes les mamans avec mon Martin des Senteurs au meilleur de sa première floraison de mai ! Bon dimanche 

Posté par Armelle-L à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,