<$CBTagMedias$>
mercredi 29 mai 2019

Soirée guinguette

DSC05062

Parce que la vie continue, nous étions conviés, samedi soir, à l'anniversaire de Monsieur Gendre sur le thème d'une soirée guinguette. Là encore, nous avons eu énormément de chance avec la météo car ce n'était pas gagné quand nous sommes arrivés en début de soirée. Contre toute attente, nous avons réussi à diner en extérieur et bien nous amuser. Moi, en tout cas, cela m'a bien changé les idées.

IMG_1456

soirée guinguette

IMG_1450

Chiens chauds, frites, salades et superbes tartes aux fraises et fruits rouges réalisées par ma fille. Quarante bougies ont été soufflées allègrement avec l'aide de Petit Filou, expert en la matière. A l'heure où paraitra ce billet, je serai en Seine et Marne pour signer mon bail et récupérer mon nouveau home sweet home. Dire aussi que malgré le triste décès d'une dame à cause de la listeria qui se serait trouvée présente dans un fromage de Coulommiers de la Fromagerie de Saint Siméon, je continuerai à manger des fromages au lait cru. Celui-ci venait de chez Rouzaire mais durant plus de vingt ans, j'ai acheté mon fromage dans la laiterie incriminée comme tant d'autres briards et, jamais, personne n'a été malade... 


dimanche 3 juin 2018

ANNIVERSAIRE et FÊTE des MERES ou inversement...

DSC02955

A vrai dire, nous étions réunis pour fêter l'anniversaire de Monsieur Gendre². En réalité, la fête des mères a pris le dessus car nous étions nombreuses. Météo France avait prévu des orages. Il n'y en a pas eu et nous avons profité d'un beau dimanche à la campagne. En apéro, ma fille avait concocté des cocktails de fruits. A voir ces dames se régaler, ces messieurs devant leur pastis ont fait grise mine...

fête des mères

DSC02986

Toujours home made, la tarte aux fraises sur sablé breton avec une crème à tomber parterre mais les "tigrés", recette signée Cyril Lignac, chéri des dames donc des mamans ont battu le gâteau d'anniversaire à plate couture. En dépit des apparences, ce gâteau avec sa ganache est d'une incroyable finesse. Et pour nous rafraîchir, une citronnade maison. Rien à voir avec le P...o  du commerce ! Ensuite, j'ai accompagné mes filles chez le brocanteur local chez lequel l'aînée avait repéré un rocking chair en osier. Louis la Brocante se fichait de vendre son fauteuil. Il avait flairé l'antiquité bien patinée qu'il a poussée jusque sa sous pente sous les têtes de cerfs et de sangliers. Laquelle ? La tenancière de ce blog, cher lecteur. Je n'avais qu'une hâte, sortir de là ! En rentrant, mes filles ont tout de suite averti leur père de cette concurrence déloyale !