<$CBTagMedias$>
mardi 29 octobre 2019

Marché du tissu de Chartres

2019-10-27_14

Dimanche matin, la Cathédrale de Chartres, sous le déluge, faisait grise mine. Une autre messe était donnée sous la halle de Chartrexpo où toutes celles et tous ceux qui aiment couture et tissus convergeaient. La foule était compacte et agitée devant les portes encore closes et ce, en dépit d'une pluie froide et battante. La ruée vers l'or et le choix était vaste. Plus vaste à mon sens qu'au mois d'avril quand je me suis rendue à Reims. J'étais partie avec, en poche, en tout et pour tout 50€ en espèces à ne pas dépasser. J'ai, certes, sorti la CB mais pour un cadeau en prévision de Noël. J'ai tenu bon malgré la tentation. Du coup, pour me remettre de mes émotions, je me suis accordée une pause café avec une gaufre liégeoise. La gaufre était bonne, le café beaucoup moins. Butin, du tartan, du simili, du jersey couleur d'automne, un tissu sweat et de la polaire. Bref, j'ai du boulot sur la planche !

Posté par Armelle-L à 07:07 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mardi 25 septembre 2018

L'ANNEE PROCHAINE si TOUT VA BIEN...

je porte ce que je couds

Hier, après la pluie, les températures ont chuté. Mon moral aussi. La mélancolie s’est sournoisement installée. J’ai remisé en haut du placard mes nippes trop légères avec pas mal de mes illusions. J’ai enfilé avec bonheur jean et gilet du commerce. La fièvre du tout fait maison est tombée comme un soufflé.

Je suis loin d’être assez habile pour me coudre une garde-robe entière même, si j’ai vivement apprécié de boucler ma valise en un temps éclair grâce à mes marinières. Un jean, deux jupes, une robe en jersey qui ne froisse pas et le tour était joué. La marinière est pratique car elle va partout et avec tout. Cependant que reste-t-il des quelques pièces ci-dessus à porter l’été prochain ? La robe, uniquement, mais je doute qu’elle survive au retour du printemps car le coton-élasthanne de chez Rascol est de mauvaise qualité.

Au seuil de l’automne, à la veille du départ à la retraite de Jules, je dois tout repenser. J’ai juré de ne plus acheter en ligne. Je préfère toucher l’étoffe, jauger de sa qualité, être certaine du coloris. Ce sont mes bonnes résolutions de rentrée. Je dois, aussi, m’appliquer davantage à mes finitions car j’ai l’art de tout bâcler. L’automne, le vrai étant enfin arrivé, je ne tarderai pas à vous montrer une jupe et un cardigan very old school cousus sans entrain, juste pour tuer le temps et m’occuper les mains. Ensuite, on verra, l’année prochaine, si tout va bien…

Posté par Armelle-L à 12:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 6 juin 2014

Grain de folie et Sacré Coeur

IMG_3700

Hier, je suis allée voir Petit Poucet et sa maman. Pour économiser le billet de train, Jules m'a déposé au pied du métro. Pour ne pas être trop en avance et me changer les idées, surtout, j'ai fait un détour par le Sacré Coeur et le Marché Saint Pierre. Ô, divine apparation que la basilique immaculée sous un ciel bleu azur. Peu de touristes à cette heure avancée, du pain bénit pour les photographes.

IMG_3694

IMG_3697

IMG_3696

IMG_3701

Quelle mouche avait donc piquée toutes ces couturières massées devant la vitrine et les étals sur la rue des Coupons Saint Pierre ? Il était tôt et pourtant, flottait dans l'air une fièvre acheteuse électrique. Ainsi, je découvre que ce sont les trois jours des Coupons en Folie. Tout est bradé à prix fou. Grain de folie ou pas, j'ai succombé et voici mon butin. Du lin, un imprimé cachemire, du madras et une cotonnade bleue. Si je veux conserver la tête froide, je vais devoir m'occuper les mains et l'esprit. J'ai donc décidé de me remettre à la couture, folie ou pas.

IMG_3705

IMG_3706

IMG_3704

IMG_3708

Ensuite, j'ai gravi mes marches non pour brûler un cierge mais de manière païenne me réjouir de cette vue exceptionnelle, ce jour là, sur Paris. Coup de coeur pour cette terrasse ombragée, ses tables et ses chaises colorées. Il était encore trop tôt pour prendre un pot et puis de toute façon ma bourse est mince en ce moment. Une prochaine fois, certainement. J'ai adoré ce jeudi.