<$CBTagMedias$>
lundi 10 juin 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #22#

thumbnail_IMG_1539

Je ne vais pas vous mentir. J'ai des moments d'abattement et de découragement. Le yin et le yang. Le matin, je suis en pleine forme. Le soir, le doute m'assomme. Lundi matin, en ouvrant les volets de ma chambre, je constate que la grisaille fait son come-back. La parenthèse estivale du weekend est déjà terminée. Je fuis la pièce qui sera seconde chambre où nous avons tout entassé. Faute de placard, je peine à ranger et je refuse de faire trop de frais. Ne pas oublier comme le chantait, autrefois, Jean-Louis Aubert, je suis "locataire".

1pdt21

Jean qui rit, Jean qui pleure, sous le soleil ou sous la pluie, je ne me lasse pas de regarder ce rosier rose sous ma fenêtre de cuisine. Vais-je succomber à la tentation du millefeuille à la fraise de chez Mouilleron. Je résiste car ma pause nomade m'a fait perdre, allègrement, trois kilos et je ne veux pas les reprendre. Sinon, découvrir dans le guide touristique du Pays de Coulommiers que le petit village de Guérard situé non loin d'un bourg où j'ai vécu, autrefois, est devenu viticole. Insolite. Ceci et plein d'autres choses à voir et visiter cet été puisque nous avons renoncé à nos vacances.

DSC03962

Lundi soir, nous nous sommes couchés plus tard que les jours précédents. Jules a réussi à brancher la télé à l'aide d'un boitier TNT sur l'antenne, à l'ancienne. Ca meuble nos soirées si j'ose m'exprimer ainsi devant un tel chantier de cartons, tous à moitié ouverts mais aucun vraiment vidés. Quelle belle surprise que voir depuis la fenêtre du salon, le clocher proche éclairé comme un phare dans mon obscurité. Bref, vous l'aurez compris, l'euphorie retombée, j'ai des hauts et des bas. Je suis certainement fatiguée. Ca va passer si soleil et chaleur reviennent. Ce n'est pas gagné... Bonne semaine à tous.

Posté par Armelle-L à 07:20 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


dimanche 19 mai 2019

Intermède parisien

IMG_1389

Je ne sais pas si c'est l'âge qui me joue des tours mais jamais déménagement ne m'aura été aussi pesant et laborieux. De notre nouveau logement, nous n'aurons les clés que fin mai. Notre ancienne propriétaire s'impatientait aussi, avons-nous sauté le pas en fourrant meubles et effets dans un box. En attendant, nous squattons l'appart de notre fils aux Batignolles. Intermède parisien avec en toile de fond une vie de bohême, six étages sans ascenseur à gravir plusieurs fois par jour et des döners chez le turc de l'avenue de Clichy en guise de réconfort. Un carré de vignes et des roses le long des voies du RER, Porte de Clichy pour rêver des jours meilleurs et vous souhaiter un bon dimanche malgré la pluie.

Posté par Armelle-L à 07:54 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 28 avril 2019

Balade champenoise - La Montagne de Reims

DSC04823

Cette virée, à quelques jours de déménager, n'était pas prévue au programme. Pour tout vous expliquer, j'ai trainé Jules en Champagne pour le Marché du Tissu de Reims. Nous avons pris le chemin des écoliers pour traverser le sublime Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Le soleil non plus n'était pas à l'agenda et pourtant, il a brillé et allumé d'une sublime lumière ce paysage ondulé et ondulant de vignes, de forêts, de patîs et de rivières où la flore est à la noce.

DSC04817

DSC04821

DSC04822

DSC04829

DSC04825

DSC04826

DSC04827

DSC04831

La Marne partie de Langre pour rejoindre la Seine joue à cache-cache avec nos yeux et se fond, sinueuse, dans le paysage. Elle est vert émeraude sous ce ciel un peu chahuté de printemps. Si nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer devant la chapelle sur la première photo, nous n'avons fait que parcourir en voiture ce parc naturel. Tout est prévu pour la randonnée pédestre ou en vélo. Je me souviens la première fois que je suis allée à Reims via cette route, un jour de décembre pour le marché de Noël, il neigeait et, pourtant, même hivernale, cette nature est très belle. A voir si vous passez par là.

jeudi 31 mai 2018

LES ROMANTIQUES ont DISPARU...

DSC02892

La retraite de Jules approche à grands pas. Hors de question pour lui de rester en appartement. Grand jardinier dans l'âme, il lui faut un espace paysagé à la hauteur de ses ambitions. C'est ainsi que cette maison sur internet nous a séduits. Une centaine de kilomètres à l'est de Paris, à cheval entre Brie et Champagne, région où nous avons déjà vécu. Samedi, nous avons donc taillé la zone pour aller la voir de visu. Evidemment, ça jette pour les banlieusards que nous sommes.

DSC02891

DSC02886

DSC02882

Le jardin est juste merveilleux, romantique à souhait avec ses rosiers et ses pivoines énormes. Taillés en espalier comme ceux du Potager du Roi, il y a pommiers et poiriers par dizaines sans oublier des cerises sucrées à souhait abandonnées à terre depuis que la propriétaire des lieux est partie en maison de retraite. La maison est belle. Elle a du potentiel comme disent les agents immobiliers mais les travaux sont là et bien là... A commencer par des mises aux normes coûteuses et obligatoires.

DSC02880

DSC02894

Au bout du jardin et de la ruelle, cet ancien lavoir alimenté par une rivière chère à mon coeur, le Grand Morin. Lundi, vous l'avez vu avec ma marinière, en aval, beaucoup plus large. Nous sommes à là à deux kilomètres de sa source. Il coule, joyeux, entre les pierres. Son eau est claire et fraîche. Il faisait chaud et orageux. Quel bonheur de s'y rafraîchir.

DSC02896

Bien entendu, nous pourrions faire une offre canon auprès du notaire chargé de la vente sauf que... Le mètre carré immobilier est assez cher là où commencent les vignobles d'un bien noble beuvrage, le Champagne. La romantique en moi se serait peut être laisser happer par tant de charme, il y a quelques années. Elle a disparu au profit de quelqu'un de plus froid qui entend ce que sa raison lui murmure à l'oreille. Nous allons visiter autre chose même si les oeillades de cette belle maison ne sont pas faciles à ignorer...

Posté par Armelle-L à 06:41 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 20 août 2016

Le Beaujolais des Pierres Dorées #3#

1

Dimanche, la chaleur de four qui s'est abattue sur Lyon nous a poussés hors des murs, vers le nord, sur les routes serpentines entre les vignobles du Beaujolais à la découverte de ses villages dorés. Coquets, ces petits bourgs sans prétention ont des noms de grands crus. Au sud, on devine les Alpes. Au nord, se dessinent les monts du Jura. C'est vert et reposant. Un petit vent tiède nous rafraîchit de la moiteur de la ville.

2

3

4

5

Nous avons quitté l'autoroute à Belleville avant d'entamer un trajet au milieu d'un paysage vallonné où de petites chapelles dédiées à la Vierge et à la vigne culminent. Je suis émerveillée par cette nature farouche et authentique. Je ne connaissais en rien cette région et n'en soupçonnais encore moins ses richesses. Fabuleuse découverte. La compagne de mon fils a eu, ce matin là, une bonne idée.

6

7

8

Sous un ciel insolemment bleu, se découpe la silhouette trapue du Château de Corcelles construit au XVème siècle, classé aux monuments historiques et devenu domaine viticole. Ces messieurs auraient bien fait dégustation dans ce lieu élégant. Hélas, il est privatisé ce weekend pour des noces. Je comprends à quel point mon fils amateur d'oenologie et de bons vins se soit aussi bien adapté loin des Batignolles.

9

10

C'est dans ce décor, au milieu des grappes de raisin, que nous pique-niquerons de charcuteries lyonnaises (aïe ma ligne...) de salade de lentilles à la lyonnaise également, de fromages locaux et de fruits. Elle n'est pas belle la vie ?! C'est ainsi que nous allons bifurquer et entamer la visite de quelques villages à la pierre ocre, enclave dite petite Toscane du Beaujolais. Il fait chaud mais le meilleur reste à venir.

11

12

13

Petite halte au Bois d'Oingt, somnolente sous la torpeur où seule chante la superbe fontaine sur la place de l'église. Nous ne manquerons pas de nous rafraîchir et nous asperger comme des gamins avant de reprendre la route tant il fait chaud.

14

15

16

Ci-dessus, le village de Theize en Beaujolais, certainement  celui qui m'a le plus séduite avec ses deux églises, son château et sa place ombragée où nous nous sommes désaltérés à la terrasse d'un café digne de Marcel Pagnol

17

18

19

Nous verrons, ensuite Oingt, plus touristique, trop touristique à mon goût mais d'une sublime beauté malgré tout comme en témoignent ces dernières photos. Oui, ça ressemble à la Toscane et je sais, déjà, que le retour sur Paris sera difficile...

Posté par Armelle-L à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,