<$CBTagMedias$>
dimanche 20 octobre 2019

Un peu de tout, beaucoup de rien #33#

IMG_2733

Dimanche dernier, de loin, le clocher de mon petit village où il n'y a pas de boulanger. Il nous faut nous organiser et engranger réserves et munitions pour ne pas sortir la voiture tous les jours. Ca agace Jules et ça m'arrange car je ne m'imagine pas finir mes jours en rase campagne. Le bruissement de la ville me manque énormément et le silence mêlé au vent me rend quelque peu mélancolique. De surcroit, le compteur Linky m'a permis d'anticiper le futur avec une consommation énergétique qui nous pousse à réfléchir.

pdt33

DSC05700

Nous avons, enfin, vidé le box que nous avions en location dans notre ancienne banlieue. Retrouver ainsi, au fond d'un carton, ce guide Clause du jardinage, édition 1997 et se rendre compte que le réchauffement climatique l'a rendu obsolète. Quand nous avons quitté notre appartement avec terrasse, nous avons confié nos plantes à notre cadette. Retrouver avec bonheur cet hortensia dont l'histoire singulière est racontée ici. Je crois, sincèrement, qu'elle a envie de conserver camelia et jasmin. Je lui laisse volontiers. J'ai d'autres chats à fouetter comme me remettre à coudre avec ardeur sur ce plan de travail aménagé au fond de cette pièce mi-chambre, mi-bureau. Des aménagements à faire, encore, avec des étagères mais work in progress comme on dit. Pour le reste, l'automne est est là et bien là, un point c'est tout.


dimanche 17 mars 2019

¤ Un Hiver Flamboyant ¤

DSC04484

Pour une fois, je suis dans le coup ou, dans le vent au propre comme au figuré, ceci disant. Cette expo en plein air, au grand air, in situ sur les murs de ce petit village des Côtes d'Armor, j'en avais entendu parler à la télé. J'avais trouvé ça chouette sans même imaginer que j'irai visiter une maison dans un lieu dit rattaché à cette petite commune de la Bretagne profonde quelques jours plus tard.

DSC04487

hénon 1

DSC04496

hénon 2

DSC04491

DSC04488

Pour la maison, j'ai laissé tomber car terriblement isolée au milieu des vents hurlants et de nulle part où j'aurai certainement plus que flippé dès la nuit tombée. Pour l'expo, malgré les bourrasques et la bruine, j'ai vraiment adoré cet ¤ Hiver Flamboyant ¤ signé Alain Thomas, peintre du cru, chef de fil de la peinture "naïve primitive". Je vous laisse admirer quelques unes de ses toiles tout autour les murs de l'église et sur les pignons des maisons du bourg de Hénon. C'est juste innovant, original et terriblement plaisant dans toute cette grisaille de fin d'hiver ou d'avant printemps.

Posté par Armelle-L à 07:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 7 août 2018

UN PEU de TOUT, BEAUCOUP de RIEN #9#

DSC03509

Retour sur deux journées merveilleuses passées en Eure et Loir, à garder Petit Filou puisque ses parents étaient de mariage. A la campagne, on respire mieux et nous avons pu nous réparer un peu de l'usure de la canicule. Promenade du matin avec bébé en poussette pour aller à la boulangerie du village. Regarder au passage jardins bien fleuris et jolies maisons.

1pdt9

Weekend entamé comme un départ en vacances avec une halte matinale sur le place de l'église Saint Jacques le Majeur de Houdan pour une pause café dans la fraîcheur relative comparée aux températures de notre appartement. Tomates cerise du jardin de ma fille, mêmes plants que les miens qui n'ont pas résisté à l'incendie urbain de cette fichue canicule. La nature comme les humains préfère, en été, la campagne.

IMG_0092[5369]

Dimanche soir, pour éviter les nombreux chantiers du mois d'août sur la voirie, nous avons emprunté pour rentrer les chemins de traverse tels ces bords de Seine à Croissy. La banlieue est assoupie, paisible, silencieuse. On se croirait, loin, en province. Parisiens et banlieusards sont en vacances. En profiter, vite, avant le grand rush de septembre. Je suis rentrée apaisée et heureuse de ce weekend complètement à l'ouest.

Posté par Armelle-L à 06:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 20 août 2016

Le Beaujolais des Pierres Dorées #3#

1

Dimanche, la chaleur de four qui s'est abattue sur Lyon nous a poussés hors des murs, vers le nord, sur les routes serpentines entre les vignobles du Beaujolais à la découverte de ses villages dorés. Coquets, ces petits bourgs sans prétention ont des noms de grands crus. Au sud, on devine les Alpes. Au nord, se dessinent les monts du Jura. C'est vert et reposant. Un petit vent tiède nous rafraîchit de la moiteur de la ville.

2

3

4

5

Nous avons quitté l'autoroute à Belleville avant d'entamer un trajet au milieu d'un paysage vallonné où de petites chapelles dédiées à la Vierge et à la vigne culminent. Je suis émerveillée par cette nature farouche et authentique. Je ne connaissais en rien cette région et n'en soupçonnais encore moins ses richesses. Fabuleuse découverte. La compagne de mon fils a eu, ce matin là, une bonne idée.

6

7

8

Sous un ciel insolemment bleu, se découpe la silhouette trapue du Château de Corcelles construit au XVème siècle, classé aux monuments historiques et devenu domaine viticole. Ces messieurs auraient bien fait dégustation dans ce lieu élégant. Hélas, il est privatisé ce weekend pour des noces. Je comprends à quel point mon fils amateur d'oenologie et de bons vins se soit aussi bien adapté loin des Batignolles.

9

10

C'est dans ce décor, au milieu des grappes de raisin, que nous pique-niquerons de charcuteries lyonnaises (aïe ma ligne...) de salade de lentilles à la lyonnaise également, de fromages locaux et de fruits. Elle n'est pas belle la vie ?! C'est ainsi que nous allons bifurquer et entamer la visite de quelques villages à la pierre ocre, enclave dite petite Toscane du Beaujolais. Il fait chaud mais le meilleur reste à venir.

11

12

13

Petite halte au Bois d'Oingt, somnolente sous la torpeur où seule chante la superbe fontaine sur la place de l'église. Nous ne manquerons pas de nous rafraîchir et nous asperger comme des gamins avant de reprendre la route tant il fait chaud.

14

15

16

Ci-dessus, le village de Theize en Beaujolais, certainement  celui qui m'a le plus séduite avec ses deux églises, son château et sa place ombragée où nous nous sommes désaltérés à la terrasse d'un café digne de Marcel Pagnol

17

18

19

Nous verrons, ensuite Oingt, plus touristique, trop touristique à mon goût mais d'une sublime beauté malgré tout comme en témoignent ces dernières photos. Oui, ça ressemble à la Toscane et je sais, déjà, que le retour sur Paris sera difficile...

Posté par Armelle-L à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,